Mission

L’institut LAB promeut les recherches visant à maintenir et améliorer les usages et les non-usages des espaces pour les générations présentes et futures. Sa mission est de : ​

  • nourrir et contribuer aux réflexions,​
  • développer les approches, les outils et les méthodes, et​
  • soutenir l’expérimentation​

​afin de répondre et anticiper - d’une manière systémique, critique, sensible, innovatrice et rigoureuse - les défis et enjeux liés aux territoires, aux lieux et aux ressources, par des résultats de recherche dont l’excellence scientifique, et la pertinence environnementale, technique, culturelle, économique et sociale, soient reconnues localement et internationalement.​

​Vision de l’Institut LAB​

​Offrir un écosystème et un environnement de recherche, une culture et une identité d’Institut qui prennent soin des chercheur.e.s et favorisent l’émulation intellectuelle et créative, encourageant les collaborations et nourrissant le bien-être individuel et collectif.​

Les Valeurs de l’Institut LAB​

Les valeurs de l’institut LAB visent à enrichir les quatre valeurs de base de l'UCLouvain - ouverture, liberté, solidarité, respect - par : ​

  • Ambition​
  • Créativité​
  • Responsabilité​
  • Rigueur​
  • Inclusivité​

Spécificités de l’Institut LAB​

  • Articulation sur trois sites : Bruxelles, Tournai, Louvain-la- Neuve​
  • Mutualisation d’ethos et de ressources avec la Faculté LOCI​
  • Ouverture a’ la multi/inter/transdisciplinarité de la recherche pour accompagner la transition vers des sociétés plus durables, résilientes et circulaires​
  • Le projet comme méthode et comme résultat de recherche​
  • Valorisation du « high-tech » et du « low-tech » et leurs articulations et associations​
  • Attention a’ la transférabilité des résultats de la recherche, localement et globalement​
  • Collaborations avec d’autres instituts et plateformes et avec un vaste réseau de partenaires académiques, scientifiques, industriels et d’entreprise en Belgique, en Europe et dans le monde​
  • Relations fortes tant avec les acteurs du terrain et les habitants des espaces qu’avec les pouvoirs décisionnels (municipalités, gouvernements locaux, régionaux, fédéraux, et Européens)​