×

Message d'avertissement

Les soumissions sont clôturées pour ce formulaire.

Éditer aujourd’hui les Pères de l’Église : enjeux théologiques et culturels

RSCS

Quiconque s’intéresse à l’histoire de la Bible sait que cette histoire est aussi l’histoire de ses interprétations, et, à ce titre, celles qu’en ont données les Pères de l’Église au long du premier millénaire de notre ère comptent parmi les plus décisives : la lecture patristique des Écritures saintes, Ancien et Nouveau Testaments unifiés dans l’explication des mystères du Christ et de l’Église, a défini un univers théologique, symbolique, liturgique, spirituel et, plus globalement, culturel qui a façonné toutes les anciennes cultures d’inspiration chrétienne. Depuis de nombreuses années, de grandes entreprises éditoriales se sont donné pour mission de perpétuer l’immense patrimoine littéraire légué par les Pères de l’Église, à la fois en publiant des textes encore inédits, en éditant à nouveaux frais des textes dont la tradition manuscrite est aujourd’hui mieux connue, mais aussi en traduisant cet héritage dans les langues vernaculaires pour le rendre accessible au plus grand nombre. Chacune de ces opérations induit des enjeux d’ordre divers : philologiques, sans doute, mais aussi historiques, théologiques et culturels, dans la mesure où il s’agit de comprendre plus justement, au contact direct des textes, comment se sont constituées la pensée et la spiritualité chrétiennes affrontées aux défis sociétaux et religieux de l’antiquité tardive, d’en questionner les enseignements pour rencontrer les défis de notre temps, mais aussi d’en faire connaître les richesses à un public de moins en moins rompu à la connaissance des langues et du fait religieux anciens.

Organisée en partenariat entre l’Institut « Religions, Spiritualités, Cultures, Sociétés » (RSCS) de l’Université Catholique de Louvain et le « Corpus christianorum » publié par les éditions Brepols, cette journée d’études rendra hommage à l’exceptionnelle carrière scientifique de Mgr Roger Gryson, à l’occasion de son quatre-vingtième anniversaire et de ses cinquante années de recherches sur l’antiquité chrétienne, notamment marquées par de nombreux travaux d’édition.

Inscription (gratuite mais obligatoire) clôturée le 28 janvier 2019