Année Louvainternational

LOUVAINTER

Cohabiter le monde | Au programme | Art, images et migration |

Programme Access2University | LouvainX : regards croisés sur les migrations (MOOC) 

L'international est un vaste sujet. Tout le monde aujourd'hui est concerné par cette dimension. L'année universitaire 2018-2019 sera l'occasion de montrer toute la richesse de cette ouverture pour notre université, dans toutes ses composantes : l’enseignement, la recherche et le service à la société.

Interview

« Dès qu’il s’agira de l’‘international’ cette année, il faudra pointer les actions de l’UCLouvain qui dépassent le cadre classique de la recherche et de l’enseignement et qui ont un impact sur la société », souligne Jean-Pierre Raskin, professeur ordinaire (EPL - ICTEAM), pilote de cette année thématique. Saisissons cette chance pour initier ensemble un vrai projet fédérateur au niveau de l'université. Un projet qui vit et qui évolue par la suite ».

Quelle université voulons-nous pour demain ?

« Une université qui soit internationale c’est-à-dire ouverte vers l'extérieur ; une université qui joue le rôle d’un véritable partenaire socio-économique en lien avec les acteurs locaux ; une université qui réfléchit globalement pour agir localement ; une université qui prône une approche holistique où les barrières entre les disciplines s’estompent ; une université qui œuvre véritablement à la réduction des différences entre les peuples et les communautés et qui veille à établir une relation juste entre le Nord et le Sud ».

Une autre vision du monde

Cette thématique est aussi l’occasion d’envisager les échanges universitaires sous un angle différent. Beaucoup se déroulent dans le cadre « Nord-Nord » : de l’Europe vers les Etats-Unis, l’Asie ou le Japon. Mais les échanges vers les pays du Sud sont en revanche plutôt rares. Or que constate-t-on ? « Que le contact de nos étudiant·e·s, de nos chercheuses et chercheurs ou enseignant·e·s avec des personnes du Sud favorise d’autres approches, développe une autre vision du monde et stimule la collaboration autour des questions de société. Et cela, à travers différentes initiatives au sein de l’université et notamment IngénieuxSud*».

Améliorer l’accueil

Pour une université, l’international signifie également booster le nombre d’étudiants étrangers qui suivent un cursus chez nous. D’où l’importance de développer l’accueil de ces jeunes, mais aussi des chercheuses et chercheurs et des professeurs. Accompagnement, chaleur humaine, disponibilité, l’accueil recouvre différents aspects : des outils web au contact avec les personnes, sans oublier le soutien et le coaching. C’est une dimension qui exerce un pouvoir d’attraction puissant sur les étudiant·e·s susceptibles de venir étudier à l'UClouvain. Plus globalement, ces échanges doivent se vivre comme une belle expérience tant pour les arrivant·e·s que pour le personnel et les administratifs chargés d’accueillir ce public international, de l’aider et de l’accompagner. Ce personnel n’est pas toujours soutenu. Il faudrait qu’il puisse vivre cet accueil comme une opportunité et non une contrainte. Voilà un des grands défis pour cette année !"

Faire tomber les barrières

Sur le plan de la recherche, l’internationalisation pousse à l’excellence scientifique. « Nous pourrions cependant y ajouter une dimension ‘transdisciplinaire’ afin que cette recherche exerce un véritable impact sociétal. Les Louvain4 constituent un tremplin vers ce nouveau souffle dont nous pourrons faire le bilan cette année. L’international est synonyme de diversité : veillons à mélanger les disciplines, les cultures, les aspects pratique et conceptuel, avec les entreprises, le terrain, les ONG ».

*IngénieuxSud est un cours-projet multidisciplinaire, multi-acteurs et multiculturel organisé par l’UCLouvain et son ONG, Louvain Coopération, qui permet à des étudiants de l’UCLouvain et d’universités du Sud de collaborer pendant un an afin de trouver des solutions techniques appropriables et durables à des problématiques des communautés locales.

Tolérance, curiosité, innovation. Cette année sera l’occasion de braquer les projecteurs sur les différentes facettes de l'action de l'UCL à l'international. De nombreux projets universitaires seront mis en lumière et en particulier ceux qui favorisent l’accueil des étudiant·e s et des scientifiques internationaux au sein de notre institution ; l’entraide et la véritable collaboration Nord-Sud ; les échanges entre personnes d’horizons différents ; le développement d’activités de recherche transdisciplinaire au niveau international et la diffusion de témoignages de personnes pour qui l'international a été une source d'inspiration et en quoi cette expérience a modifié la façon de voir le monde, d’envisager le travail, les études, le quotidien.
> En savoir plus
 

Artiste pluridisciplinaire, Bénédicte Liénard sera en résidence à l’UCLouvain en 2018-2019. Utilisant l’image comme premier médium, elle traverse les grandes questions de notre époque. Son parcours artistique met en œuvre divers supports de création et modes d’écriture.
Titulaire d’un master de réalisation documentaire (Université de Poitiers), Bénédicte Liénard enseigne le cinéma depuis 2004 et anime des workshops à l’école supérieure des Beaux-Arts de Dijon (ENSA). À l’Institut des Arts de diffusion de Louvain-La-Neuve (IAD), elle accompagne l’écriture et la réalisation des films de fin d’études. Au cours du séminaire qu’elle animera à l’UCLouvain, les étudiant·e·s produiront différentes performances.

Deux journées seront organisées autour de son travail cinématographique et de la question migratoire :
Jeudi 11 octobre 2018  et vendredi 26 octobre 2018 au Cinécope de LLN. ces journées sont accessibles à toutes et tous sur inscription.