Danisa Zapparrata

LOUVAINTER

Danisa Zapparrata est chargée de la coordination de l’accueil des étudiants internationaux et de la gestion de la bourse des étudiants dans le cadre du projet Erasmus+ Dimension Internationale*.

 * Read in English below

En quoi consiste votre fonction à l’UCLouvain?
J’organise l’accueil des étudiants internationaux entrants. Cet évènement a lieu deux fois par an, au début de chaque semestre.

Je m’occupe aussi de l’accueil des boursiers dans le cadre du projet « Erasmus+ Dimension internationale ». Ce programme « Erasmus+ DI » permet aux étudiant·e·s de master ou de doctorat, aux enseignants et aux stagiaires d’effectuer une période de mobilité à l’international. Par ailleurs, les mobilités doivent être organisées dans le cadre d’un accord interinstitutionnel signé avant la mobilité.

Quels types de séjours internationaux avez-vous effectués ?
Je baigne dans l’international depuis toujours. J’aime beaucoup voyager et à aller à la rencontre d’autres pays et d’autres personnes. Dans le cadre de mon métier, j’ai obtenu de faire un work shadowing dans l’université de Cologne en Allemagne. Mon objectif était de voir comment le travail était organisé ailleurs dans le but de revoir et réinventer mon travail ici à l’UCLouvain.

J’ai également participé à une semaine internationale organisée par l’Université de Münster en Allemagne. Dans ce cas, il s’agissait de rencontrer des partenaires de plusieurs universités du monde entier. La question des langues est importante pour moi : ma mère est allemande, mais j’ai peu d’occasions de parler cette langue. Cette expérience m’a permis de pratiquer l’allemand et l’anglais.

Quelles ont été vos premières impressions liées à ces séjours de mobilité?
L’accueil était parfait ! A Münster, nous étions totalement pris en charge avec un programme d’activités bien ficelé : visite de l’université, rendez-vous avec les personnes en charge de l’international, repas réservés, visite du marché de noël, de la ville aussi, etc.

Quels étaient les principaux obstacles liés à ces séjours?
Le voyage. Le déplacement. Habitant dans la campagne, il a fallu me conduire à la gare. Et même si l’Allemagne n’est pas loin, le voyage était complexe : prendre le bon train et puis le bon TGV… bref, tous des petits détails, mais qui deviennent un peu stressants lorsqu’on n’a pas l’habitude de partir en train et seule…

Pas facile non plus de trouver du temps car le planning est serré à l’UCLouvain. Beaucoup d’activités sont prévues. Et puis, il y a la famille : il faut trouver quelqu’un qui s’occupe des enfants, qui les conduise à l’école, etc. Enfin, je dirais qu’il y a aussi le fait d’oser aller vers l’inconnu. Ce sont des obstacles, oui mais ils ne doivent pas être un frein : c’est une expérience très enrichissante.

En quoi ces expériences ont-elles été inspirantes?
Ces séjours m’ont permis de revenir à l’UCLouvain avec une foule d’idées innovantes. J’ai réorganisé mon travail, décidé de créer un site web pour les étudiants internationaux « IN ».

Un conseil pour les candidat·e·s au départ?
Je leur conseille de partir ! Même si la langue est inconnue : ça s’apprend ! C’est une expérience qui permet de s’ouvrir à d’autres personnes et d’être plus… patient. Ce n’est pas toujours évident : les personnes que nous accueillons viennent de cultures différentes, c’est une autre mentalité. Il faut pouvoir s’occuper d’eux et résoudre leurs problèmes.

Que diriez-vous à propos de l’UCLouvain à l’international?
L’UCLouvain s’ouvre à l’international. Le fait d’avoir choisi cette dimension comme thème pour l’année académique 2018-2019 est vraiment très positif. Notre université est innovante dans ce domaine : elle propose de nouvelles pistes pour s’ouvrir à l’international et je remarque que cela prend de plus en plus d’ampleur. Tous les services en interne font de leur mieux pour améliorer l’accueil des étudiant·e·s. Par ailleurs, les cours donnés en anglais sont de plus en plus nombreux.

Le saviez vous ?

« Erasmus+DI » autre chose que Erasmus+

Depuis 2015, le programme Erasmus+ permet de financer des séjours de mobilité avec des pays situés hors de l'union européenne.

Chez nous, à l’UClouvain, ce projet s'adresse uniquement aux responsables académiques qui veulent booster leurs contacts avec des institutions partenaires de qualité, et ce grâce à des mobilités réciproques (étudiants, doctorants et personnel).

Pratiquement, un appel à candidatures interne est lancé une fois par an aux répondants « mobilité » (administratifs, académiques) et aux coordonnateurs administratifs d’Instituts, et cela plusieurs mois avant la soumission de la candidature commune à l’UE.

La plupart des mobilités sollicitées et obtenues concernent principalement des doctorants IN (séjours de 3 mois), des missions d’enseignement réciproques (IN et OUT) (1 semaine), et quelques Master IN.

L'originalité de ce volet Erasmus+ : pouvoir financer des mobilités entrantes et travailler avec certains pays qui diffèrent des destinations de mobilité hors UE plus classiques ou des pays en voie de développement : Arménie, Géorgie, Ouzbékistan, Kazakhstan, Moldavie, Bolivie, Israël, Madagascar, Bosnie, etc.

Plus d'informations (en intranet uniquement) en cliquant ici | Site de l'AEF

ERASMUS +

Le programme Erasmus+ permet d’offrir des bourses à des jeunes diplômés. Si la convention est signée avant la date de diplomation, le jeune pourra effectuer un stage d’une durée de 2 à 12 mois. Les étudiants ayant fait un stage durant leur Master et désirant faire 1 ou 2 stages (min 9 semaines) Erasmus comme jeune diplômé peuvent le faire. Pour en savoir plus ici

Un accueil privilégié

En septembre et février, l'UCLouvain met en place un dispositif d'accueil et d'information pour les étudiants internationaux sur le site de Louvain-la-Neuve et de Woluwe.

En savoir plus sur les journées d’accueil des étudiants internationaux en cliquant ici.

--------------------------------------------------------------------------------------------

Danisa Zapparrata coordinates international reception and manages UCLouvain and Erasmus+ DI scholarships.

What does your job entail? 
I changed my job a bit. Primarily, I manage the organisation of international student welcome days, which are held at the beginning of every term. This is to allow students to better integrate and learn about the activities and procedures that are put in place for them.
I also take care of receiving scholarship students in a project called the International Dimension of Erasmus+. I take care of people who come from Uzbekistan, Kazakhstan, Moldova, etc. We give scholarships to these students for a master's degree or PhD, which allows them to study abroad.

What type of experiences abroad have you had?
In order to be promoted, I asked to do work shadowing at another university. I chose the University of Cologne in Germany. I wanted to see how people worked in other universities. 
For my second experience, I participated in an international week at the University of Munster, which I did because I’d never participated in an international week, where you meet partners from universities all over the world. 

What were your first impressions of these mobility stays?
In Munster they took care of us 100%, there was a whole programme of organised activities, day and night, we were able to visit the university and the admissions office.

What were the main obstacles associated with these stays?
When you’re not used to travelling by train and alone, because usually I travel with friends or family, it’s not easy. You have to get organised, and I had to work late in order get everything done, find someone to watch over the kids. And then there’s the fact of going into the unknown. 

How were these experiences inspiring? 
It allowed me to come back to UCLouvain with lots of innovative ideas, to reorganise my work, and I decided to build a website because at the time there wasn’t one for incoming international students. 

What do you have to say about UCLouvain’s international dimension?
UCLouvain is an innovative university that is implementing many new ways to open up internationally. All departments are doing their best to put in place tools to make the process of receiving students more efficient, including arrival, enrolment and admission. Many more courses are being taught in English.

Why would you recommend going abroad?
It helps improve knowledge of languages and perhaps teaches greater openness to others, to be more understanding and patient.