En Europe et au-delà

LOUVAINTER

Mobilité du personnel : en Europe et au-delà

Les séjours de mobilité évoquent le plus souvent la mobilité de nos étudiants qui partent quelques temps étudier ou faire des stages à l’étranger, mais c’est aussi possible pour le personnel de l’université. Des bourses sont disponibles pour permettre à toutes celles et ceux qui le souhaitent de s’expatrier à l’étranger, sous la forme d'activités de formation (à l'exception des conférences) ou de périodes d'observation en situation de travail dans des entreprises, des universités ou tout autre organisme.

La moyenne des séjours ? Une à deux semaines, précise Bart Stoffels, gestionnaire administratif des programmes de mobilité. Sont pris en charge : les frais de voyage et de séjour sur place. « Pour les missions dont la durée dépasse deux semaines, le dossier sera soumis à un examen particulier ».

De manière générale et plus encore dans le cadre de cette année thématique Louvinternational, L’UCLouvain encourage ce type de séjour : que vous soyez logisticien-ne de recherche, technicien-ne, responsable administratif-ve, secrétaire, à mi-temps, à temps plein, tout le monde peut effectuer un séjour de mobilité, pour autant que l’objectif est l’apprentissage de pratiques nouvelles et innovantes en matière d'enseignement, d'administration ou de gestion; Le développement professionnel du personnel enseignant et non enseignant de l’UCLouvain est vivement encouragé.

Comment faire ? C’est très simple. Il suffit de faire parvenir votre demande avec l’accord de votre supérieur hiérarchique. Les dossiers peuvent être introduits toute l’année.

 

Zoom sur le programme Mercator
Initialement mis sur pied pour permettre aux étudiant·e·s de réaliser des séjours de mobilité en dehors de l’Europe, le programme Mercator, spécifique à l’UCLouvain, est également accessible aux membres du personnel.

 

TOP 5 des pays choisis (2015-2017)
1. France (42 séjours)
2. Canada (Québec – 19 séjours)
3. Espagne (14 séjours)

 

"Parfois hésitant.e.s au moment de préparer le projet de formation, les personnes qui en ont fait l’expérience reviennent toujours enchantées. A part l’acquisition de connaissances, c’est surtout le fait de voir d’autres façons d’exercer son métier, qui peut être une source de motivation et d’innovation pour les titulaires de mission. Pour une université engagée sur la voie de l’internationalisation, les séjours de formation en Europe et dans le monde sont une aubaine." Bart Stoffels, gestionnaire administratif des programmes de mobilité 

https://intranet.uclouvain.be/fr/myucl/administrations/adri/mobilite-du-personnel.html

Bon à savoir : une offre (non-exhaustive) de formation est actualisée en permanence sur le site http://staffmobility.eu/