Témoignages

LOUVAINTER

L’UCLouvain, parallèlement à ses missions de formation et de recherche, doit devenir, davantage encore, un lieu de rencontres.
Un lieu où sont et seront accueillis les étudiant·e·s, les chercheur·se·s, les académiques et les membres du personnel d’origines et de cultures diverses. Ce faisant, elle devient un modèle de milieu interculturel ouvert et accueillant.

Les témoignages que vous découvrirez donnent la parole à certains membres de la communauté universitaire, des profils divers et variés, qui ont accepté de faire part de leurs "expériences internationales".

Il importe que chacun·e, dans l’université, apporte sa réponse ou son élément de réponse.

Puissent ces réponses nous inspirer et encourager l’ouverture à l’autre, aux autres cultures, aux autres manières de voir le monde ; mais aussi stimuler les collaborations par-delà les frontières et inciter les étudiant·e·s, mais aussi tous les membres de la communauté universitaire à la possibilité de vivre la richesse des multiples points de vue.

Puissent aussi ces réponses nous aider à donner à notre vie de membre de l’université le sens qu’elle doit avoir : celui d’un engagement en faveur des autres, de l’avenir et de l’évolution de notre société pour un monde plus durable et juste.

 

                                                                           Jean-Pierre Raskin, président du comité de pilotage de l'année Louvainternational, professeur à l'École Polytechnique de Louvain, membre de l'Institut ICTEAM.

Every year, in parallel to its education and research missions, UCLouvain plays a greater role as a meeting place – a place where students, researchers, academics and staff from diverse backgrounds and cultures are welcomed. In doing so, it becomes a model of an open and welcoming intercultural environment.

This video project makes it possible for a diverse group of individuals to step up to the microphone and share their experiences by answering a series of questions. It’s important for everyone in the university community to be able to respond to the same questions. Their answers can inspire us and encourage openness to others, other cultures, other ways of seeing the world, but also stimulate collaboration across borders and encourage students and all members of the university community to experience the richness of multiple points of view.

They can also help us, as university community members, give our lives the meaning they should have: a commitment to engaging others, the future and our society’s evolution and creating a more sustainable, just world.