Présentation

LOURIM Louvain-La-Neuve, Mons

Le labor-H, centre d’expertise de l’UCLouvain en Management Humain et nouvelles formes d’organisation est une Chaire universitaire fondée en juin 2020 par le Professeur Laurent Taskin qui en est le directeur.

Le labor-H a pour mission de contribuer au développement du Management Humain dans les entreprises, par la recherche et l’enseignement dans le domaine.

Activités menées dans le cadre du laboRH

La labor-H organise des activités dans les trois missions universitaires que sont la recherche, l’enseignement et le service à la société.

En matière de recherche, le labor-H finance un post-doctorat et trois doctorats dans les domaines du Management Humain et des nouvelles formes d’organisation. Le labor-H mène quatre recherches thématiques par an, sous la supervision d’académiques belges et étrangers qui possèdent une expertise reconnue dans les domaines investigués. Les thèmes de ces recherches sont définis par les membres du board composé des responsables des ressources humaines et de l’équipe de recherche. Dans le cadre de chaque thématique, plusieurs séminaires, conférences et workshops sont organisés, autorisant une émulation autour des travaux de recherche présentés par l’équipe mais aussi des échanges entre experts académiques et professionnels reconnus dans les domaines étudiés.

Les travaux du labor-H sont autant d’occasions de s’enrichir d’expériences inspirantes et d’expert.e.s reconnus internationalement

En matière d’enseignement, les partenaires du labor-H sont invités à participer aux activités d’enseignement organisées dans le domaine de la GRH et ils accueillent des étudiants de master en GRH dans le cadre de leur stage, pouvant ainsi prolonger les recherches thématiques menées dans le cadre des activités du labor-H. En outre, un séminaire de Management humain : pratiques, métier et déontologie est donné dans le master en GRH.

Le labor-H permet d’avoir un contact direct avec les étudiant.e.s qui exerceront demain les responsabilités dans le domaine RH

En matière de service à la société, le labor-H organise un certificat d’université en Management humain innovant. Ce certificat comprend cinq modules : les fondements du management humain, les leviers du sens au travail, les pratiques alternatives de concertation sociale, les nouveaux modes de gouvernement des entreprises, les nouveaux styles de leadership. Il rassemble des experts académiques et professionnels reconnus et les partenaires du labor-H y ont un accès privilégié (tarif préférentiel).

 

Une approche transdisciplinaire ou collaborative de la recherche scientifique 

Labor-H : la recherche collaborative ou transdisciplinaire comme approche

Les travaux du labor-H entendent construire des nouvelles façons d’expliquer, de comprendre et de pratiquer le management, à travers l’interaction avec les acteurs des organisations. Ainsi chercheurs et acteurs partagent un intérêt mutuel pour l’évolution des pratiques en place dans l’organisation, mais aussi pour la production de connaissances que cela implique. C’est ce que l’on appelle une approche transdisciplinaire ou collaborative de recherche.

Les connaissances produites sont à la fois des connaissances théoriques et des connaissances actionnables, c.-à-d. que les résultats et la démarche des recherches du labor-H peuvent être mobilisées par les acteurs pour adapter ou façonner leurs politiques de GRH.

À l’instar de la recherche collaborative, les recherches du labor-H ont donc bien une visée transformative et mobilisent les entreprises partenaires dès les premières étapes du processus de recherche –la conception de la problématique et la définition de la question de recherche. Les connaissances produites sont contextualisées, mais ne visent pas à prescrire l’action ; elles représentent des principes de management qui peuvent porter ou inspirer l’action. Le tableau ci-dessous reprend différents types de recherche, avec lesquels nous avons comparé les travaux du labor-H en termes de démarche, production des connaissances, et mobilisation des acteurs de terrain. Ce tableau appuie à nouveau l’idée que les recherches du labor-H relèvent de la recherche collaborative ou transdisciplinaire :

 

Recherche-action

Recherche-intervention

Recherche collaborative

La recherche dans le cadre du labor-H

Démarche

Visée : transformation d’un système

Le labor-H comme espace de recherche collaborative, dans une vision de transformation, selon une démarche de co-conception du processus de recherche avec les membres de la Chaire – notamment au cours des divers workshops et réunions.

Expérimentale

Instrumentale

Co-conceptrice du processus de recherche

Production de connaissances

Double niveau de production de connaissances (actionnables ET théoriques)

Les résultats des recherches menées dans le cadre du labor-H relèvent autant du niveau actionnable que théorique. Les recherches bénéficient aux connaissances académiques et permettent de soulever de nouveaux questionnements inspirés de la pratique (elles donnent lieu à des publications scientifiques), mais elles fournissent des connaissances actionnables pour les partenaires.

Séparation de la production de connaissances théoriques académiques et actionnables

Difficulté à séparer la production de connaissances actionnables de celles des connaissances théoriques académiques

Contributions des acteurs de terrain

Ancrage fort à un terrain : démarche fondée sur une interaction entre chercheurs et acteurs d’un terrain

Les contributions du labor-H sont fortement ancrées au terrain qui a permis la création de contenu. La finalité est de penser le Management Humain et de le concrétiser dans l’action, que ce soit par les chercheurs ou par les praticiens avec qui nous collaborons.

Orientée système : contribution uniquement sur le niveau de la transformation du système

Orientée système et outil : contribution sur les niveaux de transformations du système ET la conception d’outils

Orientée système ET connaissances : communauté de rôle consciente et affirmée avec les chercheurs à tous les niveaux

Tableau adapté de Adam-Ledunois, Canet et Damart (2019).