Rapport annuel 2021-2022
Comme un vent de liberté

Vincent Blondel
Recteur

Après deux années d’hésitation jalonnées de confinements difficiles et d’assouplissements, l’UCLouvain s’est enfin retrouvée en 2021-2022. Nos étudiantes et étudiants ont repris possession des auditoires. Nos scientifiques ont retrouvé leurs terrains de recherche parfois situés à l’autre bout du monde. Notre université n’a jamais été aussi ouverte à l’international et hospitalière pour celles et ceux contraint·es de quitter leurs pays.

Nous avons aussi eu le grand plaisir de mettre à l’honneur les diplômées et diplômés, n’oubliant pas de réunir celles et ceux qui avaient terminé leur parcours pendant la crise sanitaire.

Cette liberté n’a jamais paru plus précieuse. Quand elle souffle, elle donne au monde des humains un nouveau visage, bien plus hospitalier.

Car si notre communauté universitaire a montré une résilience remarquable, nous ne pouvons pas oublier de tirer les leçons de ces deux années.

Les recommandations d’un groupe de travail présidé par le professeur Jean De Munck dressent un état des lieux à partir duquel lancer des chantiers prioritaires : les étudiantes et étudiants doivent retrouver le sens et le bénéfice de suivre les activités d’enseignement en présentiel ; les membres de la communauté doivent imprimer de nouvelles manières de réaliser les missions qui leur sont confiées ; nos infrastructures doivent s’adapter à de nouveaux besoins.

C’est ainsi un nouveau vivre-ensemble que nous devons créer, en veillant à garantir avec force et effectivité le respect tant de notre environnement que de toutes les personnes. C’est là un travail de première importance pour lequel nous déployons toutes les énergies.