Veille sur les enfants et les adolescents

Public : Enfants et adolescents

 

La veille présente les 15 dernières ressources ajoutées dans la base de données DOCTES. 


Si vous êtes intéressé par l'une ou l'autre ressource, cliquez sur le lien [En ligne: ] pour accéder aux notices dans la base de données DOCTES ou contactez notre documentaliste à l'adresse quentin.colla@uclouvain.be

flux

Enablers and barriers English secondary schools face in promoting healthy diet and physical activity behaviours (2021)

14 septembre 2021

de MCHUGH C., LLOYD J., LOGAN S., et al.
2021, 9 p.
En ligne : academic.oup.com[...]

This study sought to understand the current challenges mainstream secondary schools in England face in creating a health promoting school culture for diet and physical activity behaviours. An in-depth qualitative case study of two purposely selected state-funded schools, including interviews with teachers, observations of school activities including meal breaks and a qualitative survey with parents was done. Inductive thematic analysis was used to explore emerging themes. Additional interviews with the leadership team from four further schools were used to develop and refine emerging themes. Four main themes emerged from the data: competing pressures, school environment, personnel and policy. Results demonstrate that schools recognize they have role to play in promoting healthy lifestyle behaviours to pupils; however, several significant barriers were identified such as lack of government support and regulation, school structures and organization, focus on core subjects, business-run canteens and lack of family and community engagement. Given the importance of maintaining a healthy weight throughout the life course, schools have an important role to play in creating healthy environments in which students can easily make a healthy choice. Future school promotion initiatives need to consider addressing the barriers that schools face by working with them and the communities in which they are embedded.

L'extrascolaire plus accessible à tous les enfants : Leçons et enjeux (2021)

20 juillet 2021

de Stéphanie Lemmens, Antoinette Servais
Bruxelles : Fondation Roi Baudouin, 2021, 28 p.
En ligne : www.kbs-frb.be[...]

Cette publication synthétise les leçons tirées de l’initiative 'L’Extrascolaire au cœur de l’intégration’ qui stimule depuis 2013 la participation d’enfants en situation de précarité à des activités extrascolaires à travers le soutien de près de 150 projets. La publication offre aux lecteurs un résumé des grands messages des différentes interventions de la matinée de plaidoyer du 25 mars 2021. Elle reprend également des recommandations formulées par des professionnels de l’extrascolaire et les acteurs de terrain sur base de leur expérience acquise dans le cadre l’initiative l’Extrascolaire au cœur de l’intégration. Elle est destinée à tout acteur public, privé ou extrascolaire désireux de s’impliquer davantage encore pour faire de l’extrascolaire un outil d’intégration sociale en le rendant accessible à tous les enfants.

L'enfant face à la violence dans le couple (2021)

15 juillet 2021

de Karen Sadlier
2e édition. Paris : Dunod, 2021, 224 p.
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

La violence dans le couple a longtemps été considérée comme une affaire ne concernant que les seuls adultes. Des études internationales ont cependant prouvé qu’elle avait également de graves conséquences sur le développement physique et psychologique de l’enfant témoin. Les agressions physiques, sexuelles, verbales, psychologiques et économiques, créent un climat de vie marqué au quotidien par l’insécurité et l’instabilité. Au coeur d’enjeux familiaux, sociaux et judiciaires, l’enfant se trouve, dès son plus jeune âge, menacé dans son développement. Les implications psychologiques et médicales de la violence conjugale posent la question de la protection de l’enfant : faut-il parler d’une forme de maltraitance ? Quelles sont les réponses en France au plan social, judiciaire, thérapeutique et politique ? Comment le problème est-il abordé par les autres pays européens ? Conçu pour les professionnels de la santé, de la justice, de l’éducation, du secteur social et médico-social, cet ouvrage fait le point sur les connaissances actuelles et définit des axes de réflexion pour améliorer notre réponse aux besoins de ces enfants.

Améliorer la qualité de l'air aux abords des écoles : des repères méthodologiques (2021)

13 juillet 2021

de Cécile Cayre, Nathalie Chandioux
Metz : Instance régionale d'éducation et de promotion de la santé (IREPS) Grand Est, 2021, 22 p.
En ligne : www.ireps-grandest.fr[...]

Plus de trois enfants sur quatre respirent un air toxique en France selon l’Organisation mondiale de la santé. Si la pollution de l’air a des impacts sur la santé de tous et de toutes, les enfants y sont particulièrement vulnérables en raison de l’immaturité de leur organisme et de leur fréquence respiratoire plus élevée. Face à ces enjeux, les responsables locaux ont un rôle à jouer pour agir sur la qualité de l'air, notamment par la mise en place d'actions au sein des communes et aux abords des écoles. Ces repères s'adressent aux équipes des établissements scolaires et aux élu·es et agents des collectivités, en vue de leur permettre de mener un projet visant à améliorer la qualité de l’air extérieur aux abords des établissements scolaires. Il présente la méthodologie de projets permettant de décliner des actions visant l'amélioration de la qualité de l'air aux abords des écoles. Il a été réalisé grâce au soutien de l'Agence régionale de santé Grand Est et de l'Eurométropole de Strasbourg.

L’utilisation des écrans et la santé des jeunes : pistes d’action pour une approche préventive (2021)

06 juillet 2021

de Fanny Lemétayer, Élisabeth Papineau
Québec (Canada) : Institut National de Sante Publique du Québec (INSPQ), 2021, 10 p.
En ligne : www.inspq.qc.ca[...]

Dans ce mémoire, l’INSPQ souhaite mettre en lumière l’importance de créer des environnements favorables à la santé et au bien-être de tous les jeunes dans leurs milieux de vie, qui tiennent compte de l’équité et des risques sur la santé associés à l’usage des écrans.Bien que les écrans et l’accès à Internet, particulièrement durant la pandémie, facilitent le maintien des études et du travail, des liens familiaux et sociaux, l’accès à de l’information, ou encore à des services et divertissements numériques variés, leurs usages ne sont pas sans risques pour la santé et le bien-être. Les risques liés à la cyberintimidation ou aux dépendances en ligne, par exemple, ont frappé plus particulièrement l’opinion publique ces dernières années parce qu’ils appellent à une intervention rapide. Toutefois, des préjudices moins visibles, tels que la sédentarité, les troubles musculosquelettiques, les problèmes de vision ou de sommeil sont fréquemment observés sans pour autant être associés à une dépendance ou à un usage dépassant les recommandations en matière de temps d’écran de loisirs. Par ailleurs, sachant que les mesures sanitaires liées à la COVID-19 ont entraîné une augmentation du temps d’écran, une aggravation de ces risques est anticipée. Il importe également de tenir compte des effets sur les inégalités sociales que l’introduction massive des écrans dans différents milieux peut engendrer. C’est notamment le cas lorsque l’utilisation des écrans devient le moyen de communication privilégié alors que tous n’y ont pas accès (accès technologiques et services Internet, littératie et littératie numérique). Conséquemment, en plus des services spécialisés en dépendances et des services de première ligne en santé, il importe d’intégrer aux stratégies gouvernementales des actions basées sur un portrait juste de l’utilisation cumulée et de ses déterminants. Les actions devront aussi tenir compte de l’ensemble des impacts négatifs sur la santé associés à l’usage des écrans. L’objectif est de favoriser une utilisation des écrans qui soit à la fois réfléchie, justifiée, équitable et qui minimise les risques sur la santé, le bien-être et le développement des jeunes.
Ce mémoire soulève trois enjeux et des pistes d’action pour chacun d’entre eux. Ils ont été élaborés à partir des connaissances issues de la littérature grise et scientifique ainsi qu’à partir de travaux antérieurs de l’INSPQ.

Les drogues, les enfants et les pourquoi ?

06 juillet 2021

de Juliette Vanderveken
Bruxelles : Education Santé, 2021, pp. 13-15
En ligne : educationsante.be[...]

Savoir comment aborder le sujet des drogues et des consommations n’est pas chose aisée pour les animateurs, les éducateurs, les parents… Infor-Drogues a publié la brochure « Les drogues, les enfants et les pourquoi ?». Paru fin 2020, cet outil est le résultat d’un long processus d’écriture et de réflexion. Car au-delà d’outiller les adultes pour discuter du sujet avec des enfants, il nous invite chacun et chacune à nous questionner sur ce qui se joue en amont de toute consommation, en amont du choix que l’on pose d’adopter un comportement ou de consommer un produit. Antoine Boucher, responsable de la communication chez Infor-Drogues, nous en parle…

Publicité : l’assiette des jeunes sous influence

06 juillet 2021

de Julien Marteleur
Bruxelles : Education Santé, 2021, pp. 7-9
En ligne : educationsante.be[...]

En Belgique, un enfant sur cinq est en surpoids, un sur dix en obésité parfois sévère. La sédentarité et de mauvaises habitudes alimentaires sont les premières responsables de ce constat inquiétant. Mais la publicité et le rôle trouble de certains « influenceurs » sur les réseaux sociaux ne sont pas à sous-estimer

Déballe ta pub ! Le marketing alimentaire chez les jeunes

06 juillet 2021

de Juliette Vanderveken
Bruxelles : Education Santé, 2021, pp. 3-6
En ligne : educationsante.be[...]

Le service de Promotion de la santé de la Mutualité Chrétienne (MC) et Ocarina, mouvement de jeunesse partenaire de la MC se sont réunis pour concocter «Déballe ta pub! L’influenceur de ton assiette, c’est toi», un programme pédagogique à destination des pré-ados (10-12 ans). Qu’on soit enseignant, animateur, parent… cet outil numérique est décliné pour vous aider à aborder le marketing alimentaire avec les jeunes.

Santé mentale des jeunes en période COVID-19 (2021)

28 juin 2021

de Océane Le Boulengé, Dominique Doumont
Woluwe-Saint-Lambert : RESO/service universitaire de promotion de la santé de l’Université catholique de Louvain, 2021, 42 p.
En ligne : uclouvain.be[...]

Le monde connaît actuellement une crise sanitaire sans précédent. Elle a conduit de nombreux pays à mettre en place des mesures sévères pour permettre de réduire, voire d’arrêter la propagation de la COVID-19. En Belgique, nous avons fait face à la fermeture des écoles ; un confinement généralisé ; un premier déconfinement ; un re-confinement ; et bien que les décisions gouvernementales limitant les contacts sociaux soient régulièrement réevaluées, elles restent à ce jour toujours très présentes dans la vie de tous les Belges. Dans un tel contexte, il semblerait que la santé mentale de la population soit impactée par ces mesures liberticides. Selon certain·es auteur·es, les jeunes seraient les plus touché·es par les conséquences des actions prises pour endiguer la pandémie. De ce fait, l’UCLouvain/IRSS-RESO a réalisé cette sélection de ressources pour documenter la santé mentale des adolescent·es et des jeunes adultes depuis le début de la crise sanitaire.

n° 81 - Juin 2021 - Parce que nos jeunes vont mal… (Bulletin de Journal PSE-Promotion de la santé à l'école)

21 juin 2021

Bruxelles (Belgique) : Question Santé, 2021
En ligne : questionsante.org[...]

Ce numéro est composé de:

DOSSIER La crise de la Covid-19 a lourdement impacté les enfants et les jeunes sur le plan de la santé mentale. Le Dr Sophie Maes, pédopsychiatre, et Bernard De Vos, délégué aux droits de l’enfant, font le point et s’interrogent sur les mesures à prendre par tous les acteurs concernés par l’enfant et sa santé. Face aux nouvelles urgences, dans les équipes PSE, faut-il repenser certaines pratiques ?

REFLEXION Dans « Adolescence et santé », qu’il vient de publier, le psychiatre Nicolas Zdanowicz s’interroge sur les différentes manières d’appréhender les comportements de santé. Dans cette interview, il plaide pour que les médecins scolaires encouragent l’autonomie des jeunes.

EN BREF(S) Le point sur le TDAH ; des outils pour aborder l’IVG.

PIPSA Les jeunes, la santé mentale… et la COVID

Le cancer chez les adolescents et les jeunes adultes: Enquête sociologique dans les services de soins (2021)

16 juin 2021

de Thibaud Pombet
Montrouge : Doin Editeurs, 2021, 158 p.
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

"On est jeune avant d'avoir un cancer" Ce livre présente les résultats d'une enquête sociologique menée en France pendant plusieurs années auprès de jeunes de 15 à 25 ans atteints de cancer. En décrivant leur vie quotidienne dans les services de soins, l'ouvrage rend compte des problématiques médicales, éducatives et éthiques qui structurent la prise en charge du cancer à cet âge de la vie. Elles sont abordées en trois parties : l'entrée dans la maladie, les soins et l'après-cancer, toutes riches de nombreux témoignages de malades, de proches et de soignants. La volonté de ne pas réduire ces jeunes à une identité de malade, de les considérer avant tout comme « normaux » malgré la maladie, est interrogée en lien avec l'évolution historique de la place accordée aux adolescents et aux jeunes adultes à l'hôpital, en médecine et dans la société tout entière. En cela, le livre montre qu'adapter la prise en charge à des besoins pensés comme propres aux jeunes malades influence profondément les pratiques d'accompagnement à l'autonomie, les normes éducatives, familiales et scolaires, et conditionne également l'expérience de la maladie et des soins pour ces jeunes. C'est une lecture passionnante, et indispensable à tous les acteurs et actrices impliqués dans le suivi thérapeutique et psychologique des jeunes malades dans une structure de soin

Étude sur la couverture vaccinale des enfants québécois âgés de 1 an, 2 ans et 7 ans en 2019 (2021)

15 juin 2021

de Marilou Kiely
Québec (Canada) : Institut National de Sante Publique du Québec (INSPQ), 2021, 217 p.
En ligne : www.inspq.qc.ca[...]

Cette 7e étude de la couverture vaccinale chez les enfants québécois âgés de 1 an et 2 ans inclus pour la première fois une cohorte d’enfants âgés de 7 ans. Elle vise à estimer la couverture vaccinale de base des enfants québécois, examiner les croyances vaccinales des parents et les déterminants du statut vaccinal incomplet de leur enfant et examiner l’impact de certains facteurs sociodémographiques sur la couverture vaccinale.

Adapting care provision and advocating for unprotected unaccompanied minors in Paris in the context of COVID-19

20 mai 2021

de Lara Gautier, ET AL.
2021, pp. 75-78
En ligne : journals.sagepub.com[...]

Les mineurs non accompagnés (MNA) sont des enfants de moins de 18 ans qui s'installent dans des pays étrangers sans la présence d'un représentant légal. Dans de nombreux pays, leur accès aux services sociaux et de santé dépend de leur reconnaissance légale en tant que mineurs. Par exemple, en France, des niveaux élevés de rejet de leur statut de mineurs placent les MNA dans une situation de précarité sociale, à tel point qu'à Paris, des organisations de la société civile (OSC) sont intervenues pour offrir des soins psychologiques, médicaux et sociaux aux MNA sans protection. Cependant, les OSC ont dû adapter leurs prestations de soins face aux mesures gouvernementales destinées à contenir la COVID-19.Nous examinons des initiatives prometteuses menées par des OSC pour protéger cette population. Ce faisant, nous montrons comment, en promouvant les comportements sains des MNA dans le contexte de la pandémie, les interactions sociales ininterrompues entre les membres des OSC et les MNA sans protection ont pu contribuer à la prévention de la maladie parmi les MNA. En outre, les OSC ont continué à plaider en faveur de l'hébergement des MNA, appelant les autorités publiques à agir.

Supporting youth 12–24 during the COVID-19 pandemic: how Foundry is mobilizing to provide information, resources and hope across the province of British Columbia

20 mai 2021

de Marco Antonio Zenone, Michelle Cianfrone
2021, pp. 51-59
En ligne : journals.sagepub.com[...]

Foundry est un réseau provincial de centres de services de santé intégrés et de services sociaux à destination des jeunes âgés de 12 à 24 ans en Colombie britannique (CB), au Canada. Des ressources en ligne et des soins virtuels élargissent la portée de Foundry. Sa plateforme en ligne – foundrybc.ca – propose des informations et des ressources sur des sujets tels que la santé mentale, le bien-être sexuel, les compétences de vie, et d'autres contenus suggérés par les adolescents et les jeunes adultes. La pandémie de COVID-19 a présenté des difficultés significatives et particulières pour les jeunes desservis par Foundry et leurs familles/aidants. Les perturbations de la fréquentation scolaire, de l'accès à des services de soins de santé essentiels comme les services de conseil, de la sécurité financière familiale, de même que les conséquences qui en découlent ont généré une anxiété accrue chez les jeunes. L'équipe de Foundry s'est mobilisée pour répondre à ces circonstances aggravantes et soutenir les jeunes de CB et leurs familles/aidants durant cette période difficile à travers trois objectifs : (1) amplifier (et traduire pour les jeunes et leurs familles/aidants) les messages clés diffusés par le gouvernement pour soutenir les réponses de la santé publique à la pandémie de COVID-19 ; (2) développer des contenus qui soutiennent les besoins des jeunes et de leurs familles/aidants déjà existants avant la COVID-19 et susceptibles d'être exacerbés suite à cette pandémie ; et (3) développer et héberger des opportunités par le biais des réseaux sociaux et d'articles sur un site Internet afin d'impliquer les jeunes et leurs familles/aidants en créant un sentiment de communauté, et en promouvant l'unité et le lien social durant la pandémie de COVID-19. Chaque objectif et plan intégraient le leadership, les retours et les besoins des jeunes et de leurs familles à travers l'engagement avec les comités consultatifs provinciaux pour les jeunes et les familles. Notre étude a évalué la réponse médiatique de Foundry face à la pandémie de COVID-19 en enregistrant/mesurant (1) le contenu créé pour le site Internet/les réseaux sociaux, notamment les domaines thématiques dégagés ; (2) le processus d'identification des sujets à travers l'engagement auprès des adolescents et des jeunes adultes ; (3) l'analyse du contenu créé pour le site Internet et les réseaux sociaux ; et (4) la réflexion permanente et critique en équipe au sujet de la réponse que nous apportons à la pandémie. Suite à ces mesures et à cette réflexion, notre équipe propose des recommandations aux organisations de promotion de la santé pour se préparer à l'avenir.

Elucidating the child’s perspective in health promotion: children’s experiences of child-centred health dialogue in Sweden

22 avril 2021

de Mariette Derwig
2021, pp. 363–373
En ligne : academic.oup.com[...]

Promoting young children’s health through health promotion activities is an investment for the future. In the Child Health Services in the south of Sweden a structured Child-Centred Health Dialogue (CCHD) directed to all 4-year-old children was developed using illustrations based on the most important health messages associated with the promotion of healthy lifestyle in preschool children. The aim of this study was to explore the experiences of children participating in CCHD using 21 non-participant observations during their 4-year health visit and additionally 16 individual interviews 0–7 days after their visit, conducted in the child’s home in the presence of a caregiver. Children participated as social actors when guided to express their views based upon their own understanding was the overall main category generated from the qualitative content analysis. The children showed that they liked to participate actively but could influence their choice to participate. They expressed their views based on their daily life and wanted to understand the meaning of the information with which they interacted. The study revealed that 4-year-old children given the opportunity to speak for themselves—elucidating the child’s perspective—interpreted the health messages in a different way than the intended meaning of the illustrations developed by adults. These findings are important for the improvement of CCHD and underline the utmost importance of including children in research on health promotion. This study supports the view that 4-year-old children can take an active role in their health and are capable of making health information meaningful.

UCLouvain Home > Instituts de recherche > Institut de recherche santé et société > RESO