veille sur la santé mentale

La veille présente les 15 dernières ressources ajoutées dans la base de données DOCTES. 


Si vous êtes intéressé par l'une ou l'autre ressource, cliquez sur le lien [En ligne: ] pour accéder aux notices dans la base de données DOCTES ou contactez notre documentaliste à l'adresse hugo.vranken@uclouvain.be

Santé mentale

Efficiency of an Online Health-Promotion Program in Individuals with At-Risk Mental State during the COVID-19 Pandemic (2021)

08 mars 2022

de Ching-Lun Tsai, Cheng-Hao Tu, Jui-Cheng Chen
Bâle (Suisse) : Multidisciplinary Digital Publishing Institute - MDPI, 2021, 12 p.
En ligne : doi.org[...]

"Mental health issues caused by the COVID-19 pandemic greatly impact people’s daily lives. Individuals with an at-risk mental state are more vulnerable to mental health issues, and these may lead to onset of full psychotic illnesses. This study aimed to develop and evaluate an online health-promotion program for physical and mental health of the individuals with at-risk mental state during the COVID-19 pandemic. A single group study with pre- and post-tests was conducted in 39 young adults with at-risk mental state. The participants were provided with the online health-promotion program after completing the pretest. Via social media, the online counseling program released one topic of material (about 15–20 min) every two weeks and provided interactive counseling for specific personal health needs on the platform. Study questionnaires, physiological examination, and blood serum examination were completed at both pre- and post-tests. The participants showed significant improvements in mental risk, anxiety, and physical activity after participating in the program. Furthermore, those who did not complete the program had significantly more severe negative symptoms. These results imply that the online health-promotion program is effective and accessible under certain barriers such as the COVID-19 pandemic, but not for individuals with higher risk of more negative mental health symptoms."

Pratiques novatrices en santé mentale pour les communautés francophones en situation minoritaire à Terre-Neuve-et-Labrador (T.-N.-L.) et dans les Territoires du Nord-Ouest (T.N.-O.) (2021)

01 mars 2022

de Louise Bouchard, Jacinthe Savard, Sébastien Savard
Ottawa (Canada) : Université d'Ottawa, 2021, 154 p.
En ligne : savoir-sante.ca[...]

"L’insuffisance des services de santé pour les communautés francophones en situation minoritaire est bien documentée dans la recherche et, depuis les dernières années, certaines études ont révélé des lacunes importantes concernant plus spécifiquement l‘offre de services de santé mentale en français. Ces recherches montrent également que comparativement à d’autres domaines de la santé, la langue de communication de l’usager revêt une importance encore plus grande lorsqu’il s’agit de services en santé mentale.
(...)
Dans ce contexte, les gouvernements de T.-N.-L. et des T.N.-O. ont élaboré des plans d’action en santé mentale et mis en place des mesures visant à réduire le temps d’attente pour accéder à ces services.
(...)
L’étude a permis de mieux comprendre les facteurs qui contribuent au succès des programmes et ceux qui l’entravent, d’identifier les ressources nécessaires pour leur fonctionnement et, plus spécifiquement, pour l’offre de services en français. On a acquis aussi de nouvelles connaissances sur les aspects qui rendent ces interventions novatrices ainsi que sur les conditions nécessaires pour assurer leur durabilité. L’originalité de cette étude consiste à avoir documenté des programmes qui sont, pour la grande majorité, très récents, dont les évaluations demeurent presque inexistantes et peu d’études en général sont disponibles. La recherche visait à produire des données probantes pouvant contribuer à une prise de décisions éclairée de la part des autorités de santé pour renforcer l’offre des services de santé mentale en français."

COVID-19 crisis (2021)

28 février 2022

de Ejercito M. Balay-Odao, Nahed Alquwez, Fatmah Alsolami, et al.
Issy-les-Moulineaux : Elsevier Masson, 2021, 8 p.
En ligne : doi.org[...]

"Objective

This study aims to determine the influence of eHealth literacy on mental health promotion among Saudi nursing students.
Method

This cross-sectional study was conducted from 19 April to 21 May 2020. A total of 468 nursing students responded to the self-administered online survey. Two instruments, namely, the eHealth Literacy Scale and the Positive Mental Health Scale, were used. Statistical tools such as frequency, percentage, mean, and standard deviation were used for the descriptive analysis. Multiple regression analysis was employed to analyse the relationship between eHealth literacy, health promotion, and its predictors.
Results

The results showed that 30.3% of nursing students were dissatisfied with their general health. Students perceived high self-assessed eHealth literacy and positive mental health. Students in the 4th year had lower scores than those of students in the 2nd year. Nursing students perceived that the quarantine and public social distancing lowered their mental health scores. Finally, the eHealth literacy mean scores resulted in a 0.21-point increase in the positive mental health scores.
Conclusion

The finding of the study shows that the eHealth literacy positively influnce the mental health status of Saudi Nursing students."

Pour les jeunes, crise à tous les étages ?

28 février 2022

Bruxelles (Belgique) : Question Santé, 2021

"Sur le plan de la santé mentale, les jeunes ont lourdement trinqué durant la pandémie. Ils ont et auront besoin de soutiens. Un avis du Conseil Supérieur de la Santé a fait le tour de la question et montre à quel point il est crucial de continuer à se préoccuper du bien-être de ce groupe d’âge."

Les pistes du Pr Luminet pour parler vaccination

24 février 2022

Bruxelles (Belgique) : Question Santé, 2021

"On a bien peu écouté les jeunes lorsqu’ils réclamaient de la solidarité pour sauver la planète. Puis, au début de la crise sanitaire, on leur a imposé une série de lourdes mesures afin de protéger les plus vulnérables. A présent, on leur demande de la jouer « collectif » et de se faire vacciner… Le Pr Olivier Luminet (professeur en psychologie de la santé à l’UCLouvain, membre du groupe d’experts « Psychologie et corona ») indique comment renouer le dialogue."

Portrait de la santé mentale et du bien-être des étudiant·es universitaires en 2021 (2021)

24 février 2022

de UCLouvain Observatoire de la vie étudiante, Université Libre de Bruxelles Observatoire de la vie étudiante
Louvain en Woluwé : Université Catholique de Louvain-UCL, 2021, 9 p.
En ligne : uclouvain.be[...]

"L’Université catholique de Louvain (UCLouvain) et l’Université libre de Bruxelles (ULB) ont eu la volonté de réunir leur Observatoire de la Vie étudiante (OVE) pour mener conjointement une enquête de grande envergure sur ce thème. Sa finalité était d’approcher au mieux les vécus et réalités de la population étudiante en matière de santé mentale et de bien-être. L'UCLouvain et l’ULB souhaitaient également être mieux informées de l’utilisation et de la connaissance des étudiant·es de l'offre de soutien déjà mise en place dans le domaine. Pour la première fois, en avril 2021, plus de 30 000 étudiant·es d’horizons variés ont été invité·es à y participer pour dresser un bilan de la santé mentale et du bien-être de plus de la moitié de la population universitaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles."

Occupational therapy fieldwork educators (2021)

24 février 2022

de Emily Z. Eddy, Linda Tickle-Degnen, Mary E. Evenson
Amsterdam, Berlin, Oxford, Tokyo, Washington DC : IOS Press, Ohmsha, 2021, 13 p.
En ligne : doi.org[...]

BACKGROUND:
Occupational therapy practitioners with the simultaneous working role of fieldwork educator support the growth of the profession by supervising students, but little is known about their reported burnout, compassion fatigue, and compassion satisfaction levels, and if specific work characteristics predict those levels.
OBJECTIVE:
The purpose of this research was to: 1) assess the current levels of compassion fatigue, compassion satisfaction, and burnout in occupational therapy fieldwork educators through The Professional Quality of Life Scale (ProQOL), and 2) to explore how professional characteristic variables correlate and predict the measured constructs of compassion fatigue, burnout, and compassion satisfaction.
METHODS:
A cross-sectional design was used, and participants were recruited from a convenience sample to complete the ProQOL and a work characteristic questionnaire.
RESULTS:
On the average, 117 fieldwork educators scored higher on the subscale of compassion satisfaction when compared to those of the normed group. Linear regression analyses revealed that a higher number of roles and greater years working predicted higher compassion satisfaction.
CONCLUSIONS:
This study contributes to understanding the experiences of fieldwork educators in multiple roles, their reported levels of compassion fatigue, compassion satisfaction, and burnout, and the potential for development of personal, educational and organizational resources to support professional quality of life indicators within the role of fieldwork educator.

Mental health nurses’ disaster nursing competencies (2021)

24 février 2022

de Sun Joo Jang, Heejeong Kim, Haeyoung Lee
[S.l.] : Wiley-Blackwell, 2021, 11 p.
En ligne : doi.org[...]

"The unprecedented and prolonged coronavirus disease 2019 (COVID-19) pandemic has escalated the gravity of disasters in the field of mental health. Nurses are health care providers who play a pivotal role in all phases of disaster management and psychiatric nurses are required to be prepared and equipped with competencies to respond to such disasters. This cross-sectional study aimed to investigate the effects of mental health nurses’ professional quality of life on disaster nursing competencies. This study adhered to the STROBE checklist for observational research. Data were collected from 196 mental health nurses working in various settings, including hospitals and communities in South Korea. Compassion satisfaction and compassion fatigue were measured using the Korean version of the Professional Quality of Life Scale. Disaster nursing competencies were measured using the Disaster Nursing Preparedness-Response Competencies Scale. Multiple regression analysis showed that compassion satisfaction (β = 0.36, P < 0.001) was the most potent predictor of disaster nursing competencies of mental health nurses, followed by participation in disaster nursing (β = 0.15, P = 0.023) and disaster nursing-related education (β = 0.15, P = 0.026); these factors explained 30.1% of the variance. Education programmes ensuring that mental health nurses are adequately prepared for disaster management should include theoretical content as well as simulation training using virtual situations that resemble actual disasters. Further, supportive leadership and work environments that encourage cohesive teamwork are needed to increase compassion satisfaction of nurses."

Brain Health, One Health, and COVID-19 (2021)

23 février 2022

de David O. Wiebers, Valery L. Feigin, Andrea Sylvia Winkler
Bâle : Karger, 2021, 2 p.
En ligne : doi.org[...]

La santé du cerveau détermine la santé de l'entourage, l'environnement et les compétences psycho-sociales. Le COVID a des morbidités qui peuvent avoir un impact à long terme au niveau neurologique. Ce qui est bon pour l'environnement et la biodiversité bénéficie également aux humains, malgré les contradictions avec notre fonctionnement économique actuel. Il est nécessaire d'engager une réflexion sur l'élevage industriel et la marchandisation de la vie sauvage en cherchant de nouvelles sources de protéines.

Promouvoir la santé mentale par la voie des médias Web - Leçons et stratégies issues de la littérature scientifique (2021)

09 novembre 2021

de Hélène Lambert, Rachelle Rousseaux
Woluwe-Saint-Lambert : Service Universitaire de Promotion de la Santé (RESO), 2021, 52 p. (Synthèses de connaissances)
En ligne : cdn.uclouvain.be[...]

L’ampleur de la crise sanitaire liée à la COVID-19 a nécessité l’application de mesures restrictives sans précédent engendrant toute une série de conséquences sociales, psychologiques, économiques, et environnementales. Parmi celles-ci, nous constatons notamment une dégradation du bien-être et de la santé mentale de la population générale et, plus particulièrement, de certains groupes spécifiques. Au vu de la distanciation sociale imposée par le confinement, l’utilisation d’outils numériques pour communiquer a explosé, tant dans la sphère privée que professionnelle. Dès lors, le numérique pourrait-il servir d’outil pour renforcer et promouvoir la santé mentale de la population ? Quelles sont les balises à prendre en compte et les stratégies à adopter pour développer des actions ayant pour objectif de promouvoir la santé mentale par la voie des médias web ? Cette synthèse, destinée aux décideurs politiques et aux professionnels de la santé, contribue à répondre à ces questions à travers une revue de la littérature scientifique et grise.

Promouvoir la santé mentale des élèves ayant des troubles d’apprentissage (2021)

04 novembre 2021

de Deanna Swift
2021
En ligne : www.taalecole.ca[...]

Les écoles de l'Ontario sont bien placées pour promouvoir la santé mentale de tous les élèves et mettre l'accent sur la prévention et l'intervention précoce auprès des élèves plus vulnérables, comme ceux qui ont des troubles d'apprentissage (TA). Les professionnels de l’enseignement peuvent avoir un impact positif important sur la santé mentale et le bien-être des élèves en créant des conditions favorables, en enseignant avec de la littératie sur le sujet, en remarquant les élèves qui ont des problèmes de santé mentale et en les orientant vers les soutiens appropriés.[...]

Review: Mental health impacts of the COVID-19 pandemic on children and youth – a systematic review (2021)

04 novembre 2021

de Sasina Samji, judy Wu, Amylia Ladak, et al.
2021
En ligne : acamh.onlinelibrary.wiley.com[...]

Background
The COVID-19 pandemic has posed an unprecedented threat to global mental health. Children and adolescents may be more susceptible to mental health impacts related to their vulnerable developmental stage, fear of infection, home confinement, suspension of regular school and extracurricular activities, physical distancing mandates, and larger scale threats such as global financial recessions and associated impacts. Our objective was to review existing evidence of the COVID-19 pandemic’s global impact on the mental health of children and adolescents <19 years of age and to identify personal and contextual factors that may enhance risk or confer protection in relation to mental health outcomes.

Methods
We conducted a search of peer-reviewed and preprint research published in English from January 1, 2020, to February 22, 2021. We included studies collecting primary data on COVID-19-related mental health impacts on children and adolescents. We graded the strength of included articles using the Oxford Centre for Evidence-Based Medicine rating scheme.

Results
Our search and review yielded 116 articles presenting data on a total of 127,923 children and adolescents; 50,984 child and adolescent proxy reports (e.g., parents, healthcare practitioners); and >3,000 chart reviews. A high prevalence of COVID-19-related fear was noted among children and adolescents, as well as more depressive and anxious symptoms compared with prepandemic estimates. Older adolescents, girls, and children and adolescents living with neurodiversities and/or chronic physical conditions were more likely to experience negative mental health outcomes. Many studies reported mental health deterioration among children and adolescents due to COVID-19 pandemic control measures. Physical exercise, access to entertainment, positive familial relationships, and social support were associated with better mental health outcomes.

Conclusions
This review highlights the urgent need for practitioners and policymakers to attend to and collaborate with children and adolescents, especially those in higher risk subgroups, to mitigate short- and long-term pandemic-associated mental health effects.

Kot’Vid Friendly

19 octobre 2021

de KIm Dal Zilio
Bruxelles : Education Santé, 2021, pp. 12-15
En ligne : educationsante.be[...]

On a beaucoup entendu parler « des jeunes » durant la crise sanitaire qui a frappé notre pays. Pendant que d’aucuns les accusaient de négliger les précautions sanitaires et de participer à la propagation du virus, de nombreux professionnels travaillant avec ces publics n’ont pas tardé à pointer le manque de communication adaptée à leur égard et se sont alarmés des conséquences désastreuses de la réduction drastique de leur vie sociale et académique sur leur santé mentale. Marie-Marie van der Rest, chargée de communication chez Univers santé, a accepté de revenir avec nous sur la campagne Kot’Vid Friendly, à destination du public étudiant, née dans cette période si particulière.

Analyser les déterminants de santé avec l’outil Enjeux santé : l’exemple du logement en situation Covid-19

19 octobre 2021

de Cultures&Santé
Bruxelles : Education Santé, 2021, pp. 9-12
En ligne : educationsante.be[...]

Si la crise liée au coronavirus a déjà fait couler beaucoup d’encre et fait l’objet de nombreux débats (politiques, médiatiques, scientifiques, familiaux, amicaux, sur les réseaux sociaux…) pour autant, que peut-elle raconter sur notre quotidien et sur nos sociétés ?
Au fil des semaines confinées, cette situation a révélé la profondeur des traits inégalitaires de nos sociétés. Elle a également défié la vision individuelle et médicale de la santé, en forçant à prendre en compte les déterminants sociaux de la santé susceptibles de jouer dans l’augmentation ou la diminution de la contamination et propagation du virus1 voire dans la distribution d’autres effets socio-sanitaires de l’épidémie.

Réflexions sur la situation de la santé mentale en Belgique et les besoins du secteur

19 octobre 2021

de Charlotte De Becker
Bruxelles : Education Santé, 2021, pp. 6-9
En ligne : educationsante.be[...]

L’initiative de la grande marche pour la santé mentale invite à remettre sur le devant de la scène la situation et les différents enjeux du secteur de la santé mentale. Ils sont abordés ici par Mr Yahyâ Hachem Samii, Directeur de la Ligue Bruxelloise pour la Santé Mentale (LBSM).