Veille sur la santé sexuelle

Thématique spécifique : Santé sexuelle

 

La veille présente les 15 dernières ressources ajoutées dans la base de données DOCTES.


Si vous êtes intéressé par l'une ou l'autre ressource, cliquez sur le lien [En ligne: ] pour accéder aux notices dans la base de données DOCTES ou contactez notre documentaliste à l'adresse quentin.colla@uclouvain.be

flux

Aborder la sexualité et la santé sexuelle avec les personnes migrantes (2021)

09 septembre 2021

France : Santé Publique France (SPF), 2021, 13 p.

La santé sexuelle fait partie intégrante de la santé globale et ce sujet devrait être abordé avec toutes les personnes qui consultent un professionnel de santé. Elaboré avec la Société française de lutte contre le sida (SFLS) et la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF), ce document rassemble des repères utiles à la pratique pour aborder ce sujet avec certaines personnes migrantes qui présentent des facteurs de vulnérabilité.

L'éducation sexuelle de 0 à 18 ans, à chaque étape les parents ont un rôle à jouer

09 septembre 2021

Suisse : Formation des parents, 1 p.
En ligne : www.formation-des-parents.ch[...]

La sexualité commence dès la naissance et la famille est une référence centrale pour tout enfant. Comme pour tous les domaines dans la vie, la sexualité nécessite une éducation.

L’éducation à la sexualité: Respect, égalité, altérité (2021)

20 juillet 2021

de Véronique Baranska, Sébastien Landry
Paris : Editions In Press, 2021, 160 p.
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Le chemin à parcourir semble encore long avant que l’éducation à la sexualité trouve toute sa place à l’école. Et ce malgré les textes officiels réaffirmant l’obligation de cette éducation adaptée à chaque âge. Pourquoi est-ce si important de mettre en place l’éducation à la sexualité en milieu scolaire ? Personne ne peut plus ignorer aujourd’hui les violences sexistes, sexuelles et conjugales. Les enfants et les adolescent-es d’aujourd’hui sont les adultes de demain. Que souhaitons-nous leur laisser en héritage ? Comment les accompagner sur le chemin des valeurs humanistes et de respect ? Ils-elles ont également des droits et donc, nous, le devoir de les respecter. Place de la pornographie dans l’éducation des jeunes, prévention des violences sexistes et sexuelles, respect de soi et de l’autre, notions de consentement, de plaisir... sont tour à tour abordées dans cet ouvrage.

Bibliographie sélective : "Vie affective et sexuelle des jeunes" (2021)

29 avril 2021

de Émilie Bec
Toulouse : CREAI-ORS Occitanie, 2021, 23 p.
En ligne : drapps-occitanie.fr[...]

Cette bibliographie propose une sélection de références sur « la vie affective et sexuelle des jeunes ». Elle commence par présenter les données générales sur la santé sexuelle. Elle fait ensuite un focus sur le développement des enfants. Elle aborde également la vie affective et sexuelle des jeunes et leurs comportements et leurs pratiques. Pour finir, elle présente des références de programme d’éducation à la sexualité, des actions mis en place sur le terrain et des outils visant à favoriser une bonne santé sexuelle des jeunes.

Les associations de lutte contre le sida à l'épreuve du premier confinement de 2020 : capitalisation transversale d'expériences et d'initiatives en ex-Rhône-Alpes (2021)

18 mars 2021

de Léo Calzetta
Clermont-Ferrand (France) : Instance régionale d'éducation et de promotion de la santé (IREPS) Auvergne-Rhône-Alpes, 2021, 20 p.
En ligne : ireps-ara.org[...]

Il y a quarante ans, la pandémie de sida a engendré une puissante mobilisation des personnes concernées et de la société civile. Face à la nouvelle urgence de santé publique de la covid-19, comment cet héritage a-t-il été mobilisé, en réponse à une crise qui présente certaines similitudes avec celle du sida en son temps ? Afin de faire émerger et partager ces savoir-faire, une démarche de capitalisation a été menée en ex-Rhône-Alpes, ayant consisté en une série d’entretiens qualitatifs menés auprès de quelques acteurs régionaux du champ du VIH/sida (six associations aux missions et publics variés ainsi qu’un Corevih). Comment ces structures ont-elles vécu le confinement du printemps 2020 ? Comment s’y sont-elles adaptées, tant vis-à-vis de leurs publics que dans leur organisation ? Quels leviers ont favorisé cette adaptation ? Et quels changements cela a-t-il entraîné, tant dans leurs rapports au public que dans leurs pratiques professionnelles ? Ces entretiens ont permis aux structures interrogées de conscientiser les points forts de leurs interventions, et l'analyse transversale de mettre en évidence des pratiques efficientes et inspirantes.

Moules Frites, une chaîne de santé sexuelle pour et par les jeunes

11 mars 2021

de O’YES ASBL
Bruxelles : Education Santé, 2021, pp. 13-14
En ligne : educationsante.be[...]

En février 2021, O’YES (Organization for Youth Education & Sexuality) a lancé la première chaîne belge de vidéos et podcasts consacrée à la santé sexuelle. Entièrement créée par et pour les jeunes pour les aider à aborder les questions liées à la vie relationnelle, aff ective et sexuelle, de manière décomplexée et libre. Sous forme de reportages, de quiz, de tutos, de débats ou encore d’interviews, les jeunes (18 à 30 ans) aborderont notamment la contraception, le plaisir, les IST, le consentement, l’amour ou les questions LGBT. L’objectif ? Donner accès à une information de qualité et régulièrement mise à jour pour permettre aux jeunes de prendre des décisions éclairées concernant leur santé.

Compte-rendu de la journée santé positive VIH (2021)

10 mars 2021

de Charlotte Pezeril, Stephen Barris
Bruxelles : Observatoire du Sida et des Sexualités, 2021, 6 p.

La première Journée nationale Santé Positive VIH s’est tenue le samedi 26 septembre 2020 à l’appel d’UTOPIA_BXL, Ex Æquo et l’Observatoire du sida et des sexualités (Université libre de Bruxelles). Dans cette période marquée par le COVID-19, un dialogue virtuel d’une heure et demie a été l’occasion d’échanges entre personnes vivant avec le VIH, monde médical et milieu associatif.

L'asbl AWSA-Be Interculturalité et féminisme en EVRAS

04 février 2021

de Sarah Hassan
Bruxelles : Education Santé, 2021, pp. 10-14
En ligne : educationsante.be[...]

Parler de clitoris, de masturbation, de consentement ou encore d’empowerment avec des femmes originaires du monde arabe : c’est, entre autres, le challenge que s’est lancé l’asbl AWSA. Son site Sexualités Sans Tabou1 regorge de ressources, d’outils et de témoignages recueillis par l’asbl.

#Génération2020 et pratiques numériques des jeunes, zoom sur la santé mentale et l’EVRAS 2.0

04 février 2021

de Sarah Hassan
Bruxelles : Education Santé, 2021, pp. 3-6
En ligne : educationsante.be[...]

« #Génération2020 » est une enquête de grande ampleur sur les usages numériques des enfants et des ados en Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle a sondé l’utilisation des applications et différents écrans par les jeunes (de 6 à 12 ans et de 12 à 18 ans), mais aussi leur rapport à l’information et la gestion de leurs interactions en ligne. Réalisée entre octobre 2019 et janvier 2020 (elle n’intègre donc pas les changements de comportements qui ont pu avoir lieu pendant la période de confinement qui a suivi), « #Génération2020 » est le fruit d’une collaboration entre Media Animation et le Conseil Supérieur de l’Éducation au Média (CSEM) dans le cadre du projet européen BBICO3

Exploring How Trauma Is Addressed in Sexual Education Interventions for Youth: A Scoping Review

25 novembre 2020

de Lisa S. Panisch, ET AL.
2020, pp. 880–893
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Traumatic experiences are common among adolescents and can negatively affect learning and increase the risk of early pregnancy, parenthood, and sexually transmitted infections. Little is known about how current sexual health interventions address trauma. A scoping review was conducted to gain insight into how trauma is addressed in adolescent sexual health interventions. Peer-reviewed studies from the United States published between 2008 and 2018 describing a sexual health intervention for youth were considered. Studies were analyzed to determine if and how trauma was addressed in the interventions. Out of 169 articles initially screened, 29 met inclusion criteria and 23% (n = 6) addressed trauma. Four interventions addressed trauma in the intervention content, while two studies evaluated trauma in outcome measures. Educators can broaden this reach by developing trauma-informed content that is compatible with existing curricula. Ongoing study is recommended to evaluate the impact of trauma-informed content on the sexual knowledge, attitudes, and behaviors of youth.

Dossier bibliographique : vieillir avec le VIH (2020)

24 novembre 2020

de Charlotte Pezeril, Delphine Metten
Bruxelles : Observatoire du Sida et des Sexualités, 2020, 30 p.
En ligne : www.observatoire-sidasexualites.be[...]

Grâce aux traitements antirétroviraux, l’espérance de vie des personnes vivant avec le VIH s’est nettement allongée et la proportion de patient·es de plus de 50 ans est aujourd’hui de 41% environ. Cette évolution pose des enjeux nouveaux, notamment en termes de qualité de vie et de santé sexuelle des séniors vivant avec le VIH, mais aussi d’accompagnement et de prise en charge globale par les professionnel·les de santé (comorbidités, continuité des soins, etc.) et les structures d’accueil et d’accompagnement des personnes âgées. Le dossier bibliographique rassemble des recherches et des réflexions (articles, études, rapports) pour analyser l’ampleur de ces questions, mieux comprendre ce que représente vieillir avec le VIH et quels sont les besoins en terme d’accompagnement.

Les violences et les négligences sexuelles envers les aînés, une réalité méconnue

19 novembre 2020

de Cismaru Inescu
2020, pp. 64-67
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

La maltraitance sexuelle envers les aînés est peu abordée dans nos sociétés. Les chiffres ne sont pas élevés, mais il ne faut pas ignorer le phénomène, car la plupart du temps cette forme de maltraitance n’est pas rapportée. Elle peut prendre deux grandes formes : les violences sexuelles ou les négligences, ces dernières renvoyant à des attitudes plus subtiles que les abus sexuels. Il est temps d’outiller les professionnels de la santé et les familles pour répondre aux besoins des aînés.

A multicountry European study on Succeed: a general quality improvement tool in HIV prevention

28 octobre 2020

de Viveca Urwitz, ET AL.
2020, pp. 935–946
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

The context-sensitive nature of the European HIV epidemic (e.g. differences in key populations, prevention settings, resource commitments) makes it challenging to monitor and evaluate HIV prevention and sexual health promotion programs. Systematic quality improvement (QI) tools and quality indicators adapted to HIV prevention are not widely known or implemented. The European ‘Quality Action’ introduced five such tools in 26 countries involving 45 nongovernmental and governmental organizations during 2014–2016. Approximately, half of the organizations used the tool ‘Succeed’. This study aims to describe challenges and supportive factors in its use, and answers the research question if Succeed can be applied as a general QI tool despite the high contextuality of the European HIV prevention field. Mixed method research was conducted: data from quantitative pre- and post-training and implementation surveys were triangulated with qualitative data from multiple data sources analysed inductively. In a second analytical step, Chaudoir’s evidence-based framework on implementation of innovations (2013) guided the data analysis on five levels: policy, organization, functionality of the tool, results and perceived innovations. Succeed contributed to goal and result orientation, facilitated stakeholders’ participation and contributed to organizational development. Succeed was used in similar ways and with similar results across different policy contexts, types of organizations, target groups and interventions. Contributing factors for sustainable implementation were supporting environments, sufficient resources and a strategy for training tool users. Findings strongly support the use of Succeed as a general QI tool to monitor, document, adapt and improve HIV prevention and sexual health promotion work across Europe.

Les enjeux de l’autotest VIH en officine perçus par des pharmaciens et des populations concernées en France

29 septembre 2020

de Tim Greacen, ET AL.
Laxou (France) : Société Française de Santé Publique (SFSP), 2020, pp. 229-237
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

Objectif : L’autotest VIH est disponible, depuis septembre 2015, dans les pharmacies d’officine en France. L’étude actuelle vise à rendre compte du point de vue des pharmaciens et des différentes populations potentiellement concernées par le VIH quant à l’accès à l’autotest et à l’information délivrée en officine.
Méthode : Un an après la mise sur le marché de l’autotest VIH, le point de vue des différentes parties prenantes a été recueilli lors de six focus groups avec : des pharmaciens ; des personnes ayant déjà utilisé l’autotest VIH ; des utilisateurs potentiels appartenant à des populations concernées par le VIH : hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes, personnes originaires d’Afrique sub-saharienne, jeunes de 18-25 ans et adultes hétérosexuels multipartenaires.
Résultats : L’ensemble des participants à l’étude, pharmaciens et utilisateurs, associe la disponibilité de l’autotest VIH en pharmacie d’officine à une plus grande accessibilité au dépistage, tout en insistant sur les difficultés liées au maintien de l’anonymat et à la discrétion lors de la rencontre avec les pharmaciens.
Conclusion : Si l’étude souligne le rôle important du pharmacien d’officine comme acteur de santé publique dans la dispensation de l’autotest, la question du prix de vente et les enjeux autour de l’anonymité constituent des obstacles non négligeables. Il serait par ailleurs important de trouver une communication plus régulière sur l’existence et l’utilisation de l’autotest VIH pour les nouvelles générations de jeunes, mais aussi des campagnes spécifiques ciblant les populations plus vulnérables.

Impact of a sex education programme in terms of knowledge, attitudes and sexual behaviour among adolescents in Asturias (Spain)

24 septembre 2020

de Jose García-Vázquez
2020, pp. 122–130
En ligne : sites.uclouvain.be[...]

L'éducation sexuelle à l'école est un droit des adolescents et peut avoir des bénéfices en termes de santé, tels que des connaissances améliorées ou un usage accru du préservatif. Dans les Asturies, un programme d'enseignement secondaire appelé « Ni ogres, ni princesses » éduque les élèves pendant quatre ans avec un personnel enseignant qualifié et des ateliers externes. Cette étude a examiné si ce programme (a) améliorait les connaissances, les attitudes et les compétences des adolescents en termes de sexualité, et (b) s'il augmentait l'utilisation du préservatif. Une enquête quasi-expérimentale a été menée, avec un bras de comparaison ; elle comprenait un pré-test au cours de la première année d'enseignement secondaire (élèves âgés de 12 à 13 ans), et deux post-tests : l'un après l'intervention (élèves âgés de 15 à 16 ans), l'autre deux ans plus tard (élèves âgés de 17 à 18 ans). Un questionnaire incluant des variables socio-démographiques et relatives aux connaissances, aux attitudes, aux compétences et aux comportements sexuels a été utilisé. L'impact a été évalué à l'aide d'analyses des doubles différences. On observait une augmentation plus importante des connaissances dans le bras d'intervention lors des deux post-tests, ainsi qu'une augmentation des compétences dans le premier post-test. Les filles du bras d'intervention rapportaient moins de pratiques avec pénétration et une plus grande utilisation du préservatif la première fois ; la même chose s'observait aussi chez les garçons. Cependant, l'impact était limité dans le temps. Les interventions qui visent à accroître l'éducation sexuelle dans les programmes scolaires avec qualité et régularité sont une priorité pour garantir les droits des enfants et leur santé.

UCLouvain Home > Instituts de recherche > Institut de recherche santé et société > RESO