Conditions d'admission

chpl2mc  2017-2018  Bruxelles Woluwe

Conditions spécifiques d'admission

Conditions spécifiques d'admission 
  • Etre porteur du diplôme de docteur en médecine, de master en médecine ou de médecin d'un pays membre de l'Union Européenne et permettant la pratique médicale en Belgique.
  • Etre porteur d'un document attestant que l'intéressé a été, au terme de l'épreuve de sélection, retenu comme candidat spécialiste en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, dans une faculté de médecine belge.

Le contexte juridique et les modalités pratiques de cette épreuve de sélection peuvent être obtenus auprès du secrétariat. Les porteurs d'un diplôme hors Union européenne ne peuvent s'inscrire à ce programme, si ce n'est dans le cadre d'un certificat universitaire de formation spécialisée partielle d'une durée de deux ans (s'ils sont en cours de spécialisation dans leur pays d'origine) ou de formation spécialisée approfondie d'une durée de un an (s'ils sont déjà reconnus spécialistes dans leur pays).
 
L'A.R du 12 juin 2008 relatif à la planification de l'offre médicale (publié le 18 juin 2008) est d'application pour les candidats qui souhaitent obtenir le titre de médecin spécialiste en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique. Ces candidats spécialistes sont donc comptabilisés parmi les candidats généralistes ou spécialistes dans le cadre du numerus clausus.

La demande d'admission doit être adressée au responsable académique.
 
L'organisation des épreuves de sélection est faite selon le calendrier et le règlement général des concours.
 
Commission de sélection 
 
La commission de sélection des médecins assistants cliniciens candidats spécialistes (MACCS) est composée des membres de la Commission d'enseignement auxquels s'ajoutent deux membres invités et deux membres cooptés.

Les candidats étudiants non francophones (UE et hors UE) devront apporter la preuve, dans leur demande d'admission, d'une maîtrise suffisante de la langue française (niveau B1 du Cadre européen commun de référence , pages 24 à 29)

Au terme du décret paysage, la commission de sélection classe, à la suite des épreuves générales (examen d'anatomie) et spécifiques du concours, les candidats ayant atteint un niveau estimé suffisant pour accéder à la spécialité. En fonction des postes disponibles, le ou parfois les candidats classés au(x) premier(s) rang(s) sont proposés au Doyen de la faculté qui leur délivre une attestation d'accès à la spécialité au terme de la réunion du collège des Doyens des facultés de médecine de la Communauté française, qui constitue la seule autorité habilitée à distribuer, après les arbitrages interuniversitaires éventuels, lesdites attestations.

Dans la mesure où la formation comprend 2 années de chirurgie générale (abdominale, thoracique, vasculaire, orthopédique), le candidat postulant en CHPL est invité à présenter et valider également le concours de chirurgie générale, auquel il doit impératiquement être classé. S'il n'est ainsi pas sélectionné en chirurgie plastique, il pourra éventuellement, selon son rang, effectuer une formation complète en chirurgie générale pour laquelle il obtiendra une attestation. Celle-ci ne peut être convertie en attestation pour la chirurgie plastique qu'à la faveur d'une éventuelle réorientation. Cette mesure exceptionnelle ne peut être appliquée que si un poste se libère dans la filière de formation de CHPL, que si elle est validée par le collège des Doyens, et que si elle est dument approuvée au préalable par la Commission ministérielle d'agrément en CHPL qui vérifie que le maître de stage respecte les quotas d'assistants en formation.