Compétences et acquis au terme de la formation

min-lhist100i  2018-2019 

Au terme de la mineure en histoire (version A),

Développer et acquérir un socle de connaissances et compétences qui constituent les fondements de la discipline en histoire, discipline autre que celle de sa majeure, et donc maîtriser les prérequis nécessaires en vue, si l’étudiant le souhaite, d’un accès facilité au master en diplôme, tels sont les objectifs que se fixe l’étudiant qui choisit la mineure d’accès à diplôme.

Au terme de la mineure en histoire (version B - destinée aux étudiants désirant entamer un master en histoire),

Découvrir l’histoire, une discipline autre que celle de sa majeure, et en saisir ses spécificités, ses fondements et sa rigueur dans une perspective d’ouverture et de construction d’un regard complémentaire à celui de la discipline de sa majeure afin d’enrichir l’étude d’une problématique, tels sont les objectifs que se fixe l’étudiant qui choisit la mineure d’ouverture en histoire.

Au terme de ce programme, le diplômé est capable de :

Pour la mineure en histoire (version A),

1. Maîtriser, avec la rigueur exigée par la discipline, les fondements théoriques (connaissances, concepts, outils, …) de la recherche en histoire, prérequis indispensables dans une perspective de (ré)orientation vers le master en histoire.


2. S’approprier et maitriser les fondements de la démarche de recherche scientifique (méthodologie de recherche) spécifique aux sciences historiques, prérequis indispensables dans une perspective de (ré)orientation vers le master en histoire.


3. Faire preuve d’un mode de raisonnement spécifique aux sciences historiques avec la rigueur exigée par la discipline.


4. Appréhender, questionner, analyser, discuter et résoudre un(e) problématique en histoire, avec la rigueur exigée par la discipline, en mobilisant les fondements disciplinaires et méthodologiques pertinents.


5. Développer un angle de lecture et une analyse critique et réflexive spécifiques aux sciences historiques avec la rigueur exigée par la discipline.


Pour la mineure en histoire (version B),

1. Acquérir et démontrer une compréhension d’un socle de connaissances en histoire afin d’en saisir les spécificités.


2. Démontrer une connaissance et une compréhension des outils de base aux sciences historiques.


3. Découvrir et saisir la rigueur exigée par la discipline historique et faire preuve de cette intégration.


4. Faire preuve d’un mode de raisonnement spécifique à la discipline historique.


5. Percevoir les spécificités de la discipline (et les apports d’un tel regard) et construire une réflexion complémentaire à celle de la discipline de sa majeure afin d’enrichir l’étude d’une problématique.