Evaluation au cours de la formation

intp2m  2019-2020  Louvain-la-Neuve

Les méthodes d’évaluation sont conformes au règlement des études et des examens. Plus de précisions sur les modalités propres à chaque unité d’apprentissage sont disponibles dans leur fiche descriptive, à la rubrique « Mode d’évaluation des acquis des étudiants ».

Pour l'obtention de la moyenne, les notes obtenues pour les unités d'enseignement sont pondérées par leurs crédits respectifs. 

Les modalités d’évaluation varient en fonction des unités d’enseignements et des acquis d’apprentissage visés : examens écrits ou oraux, rapports écrits (avec ou sans présentation orale)… En outre, les dispositifs spécifiques suivants sont mis en œuvre :
- Test d’aptitude après quelques semaines de cours en master 1. Il a pour but de donner aux étudiants ayant choisi le master en interprétation une évaluation de leurs aptitudes à mener à bien ces études. Il s’agit d’un test d’orientation obligatoire mais indicatif, n’ayant pas valeur d’examen. Les étudiants qui reçoivent un avis défavorable ont la possibilité de se réorienter vers le master en traduction.
- Pour chacun des stages réalisés, l’évaluation se base sur trois rapports : celui de l’organisme d’accueil, celui du l’enseignant accompagnant les étudiants et celui réalisé par l’étudiant.
- Organisation en cours du master 2 de « jurys blancs » à but formatif, destinés à placer les étudiants dans les circonstances de l’examen, face à un jury de professionnels. L’objectif est aussi de les habituer au stress inhérent à la profession ainsi que de les préparer aux concours d’interprètes des grandes organisations internationales ;
- Evaluation intégrée en fin de master par un jury professionnel composé des enseignants, d’interprètes professionnels extérieurs à la formation et de représentants des services d’interprétation d’organisations internationales. L’évaluation se fait par des professionnels selon des critères en cohérence avec le référentiel d’acquis d’apprentissage (profil de sortie du diplômé) et les exigences du milieu professionnel, ce qui garantit la reconnaissance du diplôme par la profession.