Compétences et acquis au terme de la formation

comm2m  2020-2021  Mons

Le master en communication vise à accroître les compétences d'analyse critique et stratégique de la communication et associe à cet objectif l'apprentissage de techniques professionnelles de haut niveau.
Cette formation, qui englobe l'analyse, la pratique et les techniques de communication, rend le diplômé opérationnel dès le premier emploi et lui permet de gravir les échelons de l'organisation pour atteindre des postes décisionnels ou stratégiques.

En conclusion, il propose :

• une formation spécialisée dans les grands champs professionnels  de la communication ;
• un programme qui articule maîtrise théorique, analytique et apprentissage pratique des techniques professionnelles de haut niveau ;
• une approche intégrée articulée autour de projets, à réaliser individuellement ou en groupe, et d'études de cas ;
• un regard pluridisciplinaire sur les enjeux de la communication ;
• la possibilité d'exercer vos compétences en conditions réelles, grâce à un stage sur le terrain ;
• l'occasion de réaliser une partie du programme de master à l'étranger.

Au terme de ce programme, le diplômé est capable de :

Comme tout diplômé de l'Ecole de communciation :


CG1. Démontrer une compréhension et une maîtrise approfondie des cadres théoriques et historiques des sciences de l'information et de la communication


CG2. Analyser et évaluer les objets et processus de communication dans différents contextes sociaux, politiques et culturels afin de rendre compte de leur efficacité et de mettre au jour les enjeux sociaux, politiques et culturels qui les animent.


CG3. Agir adéquatement, de manière critique, éthique et créative pour gérer une situation de communication.

3.1 Interroger la portée des actes d'information et de communication en termes éthiques et les situer relativement au droit et à la déontologie.
3.2 Porter un regard critique sur un document médiatique en identifiant son contenu idéologique et en l’analysant et en discutant de ses effets visés/possibles.
3.3 Exprimer ses idées oralement, par écrit et au travers de supports multimédia de manière cohérente et convaincante en respectant la déontologie propre à sa profession.

CG4. Mettre à disposition des informations ou des savoirs (politiques, économiques , sociaux...) pertinents, adaptés au public visé et interagir de manière constructive avec les différents acteurs impliqués dans/par ceux-ci.

4.1 Communiquer, à l’oral et à l’écrit, de manière pertinente sur des situations / sujets complexes
     4.1.1 Choisir des informations pertinentes permettant l’analyse et la comparaison de situations données.
     4.1.2 Présenter l’information de façon correcte, structurée, claire, précise et argumentée (notamment dans le cadre de l'élaboration de rapports, bilans, notes, compte-rendus…).
     4.1.3 Adapter sa communication (contenu et forme) au public visé et aux intentions poursuivies selon les standards de communication spécifiques au contexte (vulgariser, etc.).
4.2 Communiquer en anglais, à l’oral et à l’écrit de façon claire, cohérente, argumentée et avec aisance sur des sujets d’ordre général ou relatifs aux domaines des sciences de l’information et de la communication. (Niveau B2 du cadre européen commun de référence).
4.3 Dialoguer, interagir et négocier de manière constructive avec des interlocuteurs variés, dont des collaborateurs, des décideurs et des publics cibles.
4.4 S’intégrer et collaborer efficacement au sein d’une équipe et/ou avec des acteurs en réseaux impliqués dans une situation donnée.

CG5. Concevoir et réaliser un travail de recherche personnel (mémoire), mettant en œuvre une démarche scientifique et méthodologique rigoureuse et critique, pour approfondir une problématique en sciences de l’information et de la communication.

5.1 Définir et préciser une problématique de recherche en veillant à sa contextualisation.
5.2 Réaliser la synthèse critique de la littérature sur cette problématique en faisant un usage actif, critique et pertinent des outils d’information, des sources primaires et secondaires.
5.3 Construire et mettre en œuvre un dispositif méthodologique rigoureux et pertinent en vue d’y répondre.
5.4 Concevoir et réaliser, le cas échéant, une recherche empirique quantitative et/ou qualitative, en mobilisant les outils d’analyse adéquats.
5.5 Développer une analyse objective et un esprit de synthèse permettant la mise en perspective des paramètres en jeu et la formulation de conclusions pertinentes.
5.6 Faire preuve, de manière générale, d’un recul critique tant sur son propre travail que sur les connaissances qui y sont mobilisées.

CG6. Agir en tant qu’universitaire, en acteur critique et responsable et ayant développé une capacité de remises en question permanente.

6.1 Se projeter dans une pratique socio-professionnelle selon une approche universitaire fondée (d’un point de vue théorique et méthodologique) et caractérisée par une démarche réfléchie et critique.
6.2 S’engager, décider et agir de manière autonome et responsable dans le respect du cadre, du contexte de travail et d’autrui.
6.3 Adopter une posture d’acteur conscient de sa responsabilité sociétale et citoyenne.
6.4 Intégrer une logique de recul critique sur soi-même (ses acquis, ses compétences, ses limites, ses productions et ses actions), une logique d’apprentissage et de développement continu indispensables pour évoluer positivement dans son environnement socio-professionnel.

CG7. Développer des compétences propres à une première expérience professionnelle concrète (stage).

7.1 Positionner et exercer son rôle et son champ d’action au sein d’une organisation, en interface avec les différentes parties prenantes (internes et externes) et en s’adaptant au contexte et aux logiques de fonctionnement.
7.2 Confronter théorie et pratique afin d’apprendre à porter un regard critique d’une part, sur le fonctionnement d’une organisation et/ou une situation problématique et d’autre part, sur la théorie en regard de la réalité.

En plus de ces compétences communes à tout le master en communication, l'étudiant(e) sera capable de démontrer un niveau élevé de compétence professionnelle dans le domaine de la finalité choisie. En conséquence :


Pour les diplômés de la finalité « Médias et stratégies numériques » (Mons)

  • Élaborer, mettre en œuvre et évaluer une stratégie complète de communication corporate, publique ou politique.
  • Réaliser un audit complet de la communication d’une organisation.
  • Montrer une connaissance et une compréhension solide des théories et pratiques des médias et de leur rôle dans les stratégies de communication.
  • Analyser, critiquer la place d’Internet dans la société.
  • Analyser et élaborer les discours multimédias organisationnels en ligne.
  • Percevoir, analyser et piloter le changement, participer et apporter l'innovation réfléchie et pertinente, dans les organisations.

OPT. Démontrer un niveau élevé de compétence professionnelle en fonction de ses choix d’option :
  • Pour l’option "Communication Web" : 
    • Comprendre l’incidence des technologies émergentes (mobile, big data, réseaux sociaux) sur le travail et sur la gestion.
    • Organiser et piloter une stratégie éditoriale pour le web (responsable éditorial).
    • Utiliser des outils du web pour faire de la veille et de la recherche d’informations, nécessaires à la production éditoriale et médiatique.
    • Concevoir et développer des projets éditoriaux pour le web.
    • Comprendre le rôle des ressources cognitives dans la manière dont les usagers de l’Internet utilisent les dispositifs numériques, afin de pouvoir les prendre en compte dans la réalisation de stratégie de communication web.
  • Pour l’option "Immersion professionnelle" : 
    • Prendre un recul critique par rapport à une réalité organisationnelle et communicationnelle afin de mettre en évidence les problèmes observés.
    • Gérer la relation avec le partenaire et les membres de son organisation.
    • Sélectionner, hiérarchiser et opérationnaliser des recommandations.
  • Pour l’option "Compétences professionnelles"  : 
    • Posséder une sensibilité à la diversité culturelle et linguistique de notre société et comprendre ses implications en matière de communication.
    • Démontrer un niveau B1 du « Cadre européen commun de référence pour le langues » en Anglais et dans une seconde langue.
    • Développer ses compétences communicationnelles et relationnelles par la maitrise de cadres de référence théoriques, le développement de savoir-faire et la mise en pratique d’une métaréflexion sur son savoir-être, dans la perspective et en lien direct avec sa future vie professionnelle.
  • Pour l’option "Communication Marketing" : 
    • Comprendre la place de la communication dans une démarche marketing.
    • Allier créativité et objectifs stratégiques.
    • Développer et utiliser des outils d’évaluation de campagne de communication marketing, de réaliser une étude de marché.
  • Pour l'option "Communication et politique" :
    • Comprendre et analyser les acteurs et leurs interactions dans le système politique à différents niveaux de pouvoir.
    • Comprendre, analyser et critiquer le rôle et les relations des médias et de la sphère politique.
    • Comprendre les enjeux liés au développement dans différents types de pays du sud de la planète et distinguer et maîtriser les principaux courants de théories du développement.
  • Pour l'option "Entrepreneuriat et création d’entreprise" :
    • Développer un esprit d’entreprise.
    • Développer des connaissances entrepreneuriales (la connaissance des outils de type business plan et business model canvas, les outils de management de petites structures, etc.).
    • Développer des compétences entrepreneuriales (notamment les compétences requises pour lancer et développer un projet, les techniques d’idéation, les techniques de pitching, le travail collaboratif en équipes multidisciplinaires).

Pour les diplômés de  la finalité « Culture et communication » (Mons)

  • Démontrer une connaissance et une compréhension solide de la spécificité du secteur de la culture, des auteurs et courants majeurs critiques d¹analyse des objets et productions culturelles contemporaines, des modèles d’analyse des politiques culturelles et de leur impact sur le développement territorial (urbain, notamment).
  • Définir l’ensemble d’un dispositif concret et efficace de communication événementielle.
  • Dialoguer, diriger, et négocier avec les différents interlocuteurs (politiques, employés, dirigeants, techniciens, graphistes) d’un chargé de communication dans le secteur culturel.
  • Par une meilleure connaissance des publics de la culture et de l’évolution des pratiques culturelles, concevoir et mettre en œuvre des projets de développement d’une organisation du secteur culturel.
  • Appréhender de manière critique les mouvements artistiques et culturels contemporains dans leur spécificité et leur inscription sociétale, ainsi que dans leur volet médiatique ou transmédiatique.
  • Faire l’exercice pratique de techniques de communication multimédiatique intégrées dans un dispositif organisé et pensé.

Démontrer un niveau élevé de compétence professionnelle en fonction de ses choix d’option :
  • Pour l’option "Communication Web" :
    • Comprendre l’incidence des technologies émergentes (mobile, big data, réseaux sociaux) sur le travail et sur la gestion.
    • Organiser et piloter une stratégie éditoriale pour le web (responsable éditorial).
    • Utiliser des outils du web pour faire de la veille et de la recherche d’informations, nécessaires à la production éditoriale et médiatique.
    • Concevoir et développer des projets éditoriaux pour le web.
    • Comprendre le rôle des ressources cognitives dans la manière dont les usagers de l’Internet utilisent les dispositifs numériques, afin de pouvoir les prendre en compte dans la réalisation de stratégie de communication web.
  • Pour l’option "Immersion professionnelle" :
    • Prendre un recul critique par rapport à une réalité organisationnelle et communicationnelle afin de mettre en évidence les problèmes observés.
    • Gérer la relation avec le partenaire et les membres de son organisation.
    • Sélectionner, hiérarchiser et opérationnaliser des recommandations.
  • Pour l’option "Compétences professionnelles" :
    • Posséder une sensibilité à la diversité culturelle et linguistique de notre société et comprendre ses implications en matière de communication.
    • Démontrer un niveau B1 du « Cadre européen commun de référence pour le langues » en Anglais et dans une seconde langue.
    • Développer ses compétences communicationnelles et relationnelles par la maitrise de cadres de référence théoriques, le développement de savoir-faire et la mise en pratique d’une métaréflexion sur son savoir-être, dans la perspective et en lien direct avec sa future vie professionnelle.
  • Pour l’option "Communication Marketing" :
    • Comprendre la place de la communication dans une démarche marketing.
    • Allier créativité et objectifs stratégiques.
    • Développer et utiliser des outils d’évaluation de campagne de communication marketing, de réaliser une étude de marché
  • Pour l'option "Communication et politique" :
    • Comprendre et analyser les acteurs et leurs interactions dans le système politique à différents niveaux de pouvoir.
    • Comprendre, analyser et critiquer le rôle et les relations des médias et de la sphère politique.
    • Comprendre les enjeux liés au développement dans différents types de pays du sud de la planète et distinguer et maîtriser les principaux courants de théories du développement.
  • Pour l'option "Entrepreneuriat et création d’entreprise" :
    • Développer un esprit d’entreprise.
    • Développer des connaissances entrepreneuriales (la connaissance des outils de type business plan et business model canvas, les outils de management de petites structures, etc.).
    • Développer des compétences entrepreneuriales (notamment les compétences requises pour lancer et développer un projet, les techniques d’idéation, les techniques de pitching, le travail collaboratif en équipes multidisciplinaires).

Pour les étudiants ayant suivi la finalité approfondie (LLN)

  • Démontrer la capacité d’analyser de façon critique et approfondie les médias et les processus d’information et de communication dans leur complexité et leur dimension interdisciplinaire
  • Rencontrer la nécessité et se donner les moyens théoriques et méthodologiques de poser un regard réflexif pertinent et étayé sur la communication et ses bouleversements contemporains
  • Se forger le profil d’expert transversal et polyvalent de la communication sachant appréhender les enjeux de la culture médiatique contemporaine et capable d’expertises critiques dans tous les secteurs de la communication
  • Développer une compétence de « généraliste de la communication » dans une perspective critique et interdisciplinaire
  • Se préparer au parcours spécifique de chercheur en communication et analyse des médias
  • Démontrer sa connaissance transversale des différents secteurs professionnels de la communication (journalisme, domaine socio-éducatif et culturel, relation publique et communication des organisations, analyse des médias)
  • Acquérir au final les compétences d’un généraliste spécialisé en analyse des médias et de la communication.


Pour les étudiants ayant suivi la finalité « Communication socio-éducative » (LLN)

  • En tant que responsable de projet, concevoir, gérer et évaluer des dispositifs complexes et des documents destinés à produire des effets éducatifs ou d’apprentissage sur divers publics (sensibilisation, prévention, promotion, formation, enseignement, appropriation techno-médiatique, éducation aux médias, etc.) :
    • Identifier les solutions communicationnelles d’un problème individuel ou social de nature complexe.
    • Choisir une stratégie éducative.
    • Scénariser un message ou un dispositif socio-éducatif.
    • Superviser un groupe multidisciplinaire de réalisation.
    • Accompagner la diffusion.
    • Concevoir des critères d’évaluation basés sur des indicateurs repérables.
    • Relever les indicateurs ou exploiter des indicateurs existants. 
  • Synthétiser les résultats et proposer des optimisations.
  • Identifier les secteurs d’activité et leurs modes d’interventions éducatives. 
  • Identifier l’évolution des productions et des dispositifs médiatiques socio-éducatifs, et s’en constituer une littératie dynamique. 
  • Identifier les connaissances et les cultures en vigueur dans différents groupes sociaux et les solliciter opportunément.
  • Participer à la gestion des institutions socio-éducatives. 
  • Former et informer des collaborateurs à la conception et à l’évaluation éducative des médias. 
  • Utiliser les techniques audio-scripto-visuelles de base et les média en réseau. 
  • Développer des recherches pour faire évoluer les pratiques éducatives. 



La contribution de chaque unité d’enseignement au référentiel d’acquis d’apprentissage du programme est visible dans le document " A travers quelles unités d’enseignement, les compétences et acquis du référentiel du programme sont développés et maitrisés par l’étudiant ?".

Le document est accessible moyennant identification avec l´identifiant global UCLouvain en cliquant ICI.