Pédagogie

drhd2m  2020-2021  Louvain-la-Neuve

Le programme est conçu pour permettre aux étudiants de développer les compétences et acquis du bon juriste (voir onglet "compétence et acquis").

Concernant les cours généraux :

  • les titulaires concernés présentent de manière claire et structurée les règles, principes et concepts gouvernant leur branche du droit. Ces règles sont également commentées (en fonction de la matière concernée) au regard de leurs enjeux économiques et sociaux, et de leurs prolongements internationaux;
  • le nombre réduits d'heures en présentiel conduit les professeurs à se concentrer sur l'essentiel et les étudiants à approfondir certains points de manière autonome;
  • les présentations sont également ancrées dans la pratique et la participation des étudiants est sollicitée pour résoudre des problèmes concrets;
  • l'insertion des étudiants dans le monde professionnel permet d'exploiter leur expérience lors des enseignements correspondant, ainsi que leur maturité et leur capacité à appréhender des problèmes pratiques en vue d'aborder les questions juridiques (identifier la nature du problème, envisager les outils, poser les questions adéquates à propos de leur mise en oeuvre, élaborer des solutions).

Concernant les cours approfondis :

Les étudiants ont également accès à des unités d'enseignement de finalité (propres à l'horaire décalé) et des cours à option (choisies parmi le programme de l'horaire de jour). Ces cours d'approfondissement reposent sur des processus pédagogiques variés. Ils permettent:

  • de faire le lien avec les matières de base en partant des acquis et en présentant des thématiques avancées;
  • de travailler sur des portefeuilles de lecture dans différentes langues, ce qui développe l'approche autonome de la matière, le sens de l'organisation du travail et la connaissance (au moins passive) de la terminologie juridique des langues utilisées;
  • de favoriser la participation des étudiants en séance, pour apprendre à se positionner au sein d'une discussion juridique;
  • d'effectuer des travaux personnels ou en groupe;
  • de développer une réflexion critique sur des corpus normatifs.

Concernant les travaux pratiques :

Lors des séances de travaux pratiques, les enseignants placent les étudiants en situation de résoudre des problèmes concrets relevant de la matière envisagée. Ensemble, les étudiants et les enseignants résolvent des cas pratiques, ce qui permet non seulement d'apprivoiser la matière concernée, mais également de développer les capacités d'analyse des problèmes juridiques (identifier la nature du problème, envisager les outils, poser les questions adéquates à propos de leur mise en oeuvre, élaborer des solutions). L'approche collaborative est favorisée.

Les étudiants sont généralement invités à produire un écrit personnel qu'ils présentent et discutent ensuite avec l'enseignant. Cet exercice permet d'approfondir la maîtrise des canons de l'écrit juridique, à passer des faits au droit et à dérouler un raisonnement juridique complet, ainsi qu'à apprendre à exposer leur point de vue.

Concernant le mémoire :

La rédaction du mémoire constitue l'occasion de développer une démarche réflexive personnelle sur un sujet de pointe.

L'étudiant est appelé à maîtriser l'écrit et les méthodes de recherche juridique. Il rédige un écrit scientifique, en vue de convaincre un expert d'un point de vue juridique personnel et étayé. L'étudiant débat ensuite de son point de vue avec l'enseignant et éventuellement, les autres membres de son jury.

Il est accompagné de manière individualisée durant tout le processus au cours d'entretiens réguliers avec son promoteur et au début du processus par des séances de groupe qui le préparent à la méthode de recherche, à l'identification d'un sujet de pointe et à la communication sur de telles problématiques.

Caractéristiques générales du programme :

En raison des contraintes qui lui sont propres, la réussite du master en droit à horaire décalé suppose une approche collaborative et solidaire entre les étudiants, qui sont ainsi mis en situation de développer leur capacité à travailler en groupe, à se répartir les tâches, à planifier et organiser le travail.

Les enseignants utilisent les compétences professionnelles préexistantes des étudiants pour aborder les matières et suscitent des apprentissages partiellement autonomes. S'agissant d'un groupe d'étudiants disposant d'une certaine maturité, l'approche critique est favorisée.