Compétences et acquis au terme de la formation

hori1ba  2020-2021  Louvain-la-Neuve

Le bachelier en « Langues et littératures anciennes, orientation orientales » forme des étudiants appelés à devenir des spécialistes dans un ou plusieurs des domaines suivants : le Proche-Orient ancien, l'Égypte pharaonique, Byzance, l'Orient chrétien, l'Islam, le monde arabe, l'Inde et l'Asie indianisée. Travaillant sur les sources textuelles originales, rédigées dans une ou plusieurs langues orientales, ces étudiants développeront progressivement une capacité à traduire ces textes de façon rigoureuse et précise, en vue d'en expliquer le contexte et d'en dégager les valeurs humaines. Le défi qui s'offre à eux est de pouvoir, au terme du programme de bachelier, mobiliser les différents savoirs acquis en vue de la rédaction d'un travail personnel, d'ampleur limitée, mettant en œuvre une méthode scientifique rigoureuse.

Au terme de ce programme, le diplômé est capable de :

Spécifiquement en tant que bachelier en langues et lettres anciennes, orientation orientales :


1. Appliquer des savoirs acquis dans le domaine des sciences humaines.

1.1. Rédiger un texte de niveau universitaire en langue française, en employant un vocabulaire précis et bien orthographié, en appliquant les règles de la grammaire (morphologie et syntaxe), en recourant aux articulations adéquates ;
1.2. Comprendre les fondements de l'histoire occidentale, de l'histoire de la pensée, des arts et des lettres (théorie littéraire et linguistique) ;
1.3. Mobiliser les savoirs acquis dans différents domaines des sciences humaines, en vue d'analyser un fait, un document, un discours ou une problématique ;
1.4. Utiliser les outils essentiels de l'heuristique en sciences humaines grâce à une fréquentation assidue de la bibliothèque des sciences humaines (bibliographies, encyclopédies, dictionnaires, monographies, périodiques et collections, ressources électroniques) ;
1.5. Consulter les ouvrages spécialisés et publications utiles à la recherche qui sont rédigés dans l'une ou l'autre langue moderne (niveau B2 de lecture du CECR).

2. Appliquer des savoirs acquis dans le domaine des sciences de l'Orient.

2.1. Développer une bonne connaissance des civilisations du monde oriental (géographie, histoire et institutions, philosophie, religion et mythologie) ;
2.2. Mobiliser les savoirs de base acquis dans les sciences auxiliaires orientales (évolution des écritures, transmission des sources littéraires, ecdotique, paléographie, codicologie, épigraphie, papyrologie, métrologie, etc.).

3. Appliquer des savoirs acquis dans le domaine spécifique des langues et littératures orientales.

3.1. Développer une compétence dans la lecture de plusieurs écritures orientales au choix ;
3.2. Développer des connaissances dans plusieurs langues orientales au choix, au niveau du lexique, de la morphologie et de la syntaxe ;
3.3. Appliquer à des textes orientaux les savoirs lexicaux et grammaticaux acquis, dans le cadre de différentes activités (exercices de traduction, recherches personnelles) ;
3.4. Situer les productions de la littérature orientale dans leur contexte historique et culturel ;
3.5. Translittérer et traduire des textes de difficulté moyenne, en appliquant une analyse grammaticale correcte et en veillant à la qualité de la traduction française ;
3.6. Interpréter ces textes en vue d'en expliquer le contexte et d'en dégager les valeurs humaines ;
3.7. Le cas échéant, s'ouvrir à l'apprentissage d'une langue orientale moderne.

4. Appliquer des savoirs acquis dans le domaine spécifique des civilisations orientales.

4.1. Développer et appliquer une connaissance de plusieurs sociétés orientales, en ce qui concerne leurs cadres spatio-temporels, leur histoire et leurs institutions ;
4.2. Développer et appliquer une connaissance de plusieurs civilisations orientales, en ce qui concerne leurs modes de pensée, leurs croyances et leurs expressions culturelles.

5. Mener à bien un travail de recherche personnel dans le domaine des langues et littératures orientales et en communiquer les résultats par écrit.

5.1. Collecter des informations pertinentes au moyen des outils heuristiques adéquats, en vue d'établir un corpus des sources primaires (en langues orientales) et d'établir une bibliographie des sources secondaires ;
5.2. Étudier un thème à travers un ou plusieurs textes en langue(s) orientale(s) : introduire brièvement le thème et les sources, translittérer et traduire personnellement les textes, proposer un commentaire structuré et argumenté mettant en évidence l'apport de ce(s) texte(s) à notre connaissance du thème ;
5.3. Développer une approche critique et un esprit de synthèse ;
5.4. Communiquer par écrit les résultats d'un travail de recherche personnel d'ampleur limitée, en satisfaisant aux exigences formelles de la rédaction (citations référencées, langue et style, structure et mise en page).

Comme tout bachelier de la Faculté de philosophie, arts et lettres :


6. Maîtriser un socle de connaissances fondamentales dans les domaines de la philosophie, des sciences religieuses, de l’histoire, de l’histoire de l’art, de l’archéologie, des littératures et de la linguistique.


7. Maîtriser avec rigueur et efficacité les discours universitaires, tant sur le plan de la compréhension que sur celui de la rédaction, ainsi que la critique des sources.


8. Devenir acteur de sa formation : gérer de manière autonome son travail (définir les priorités, anticiper et planifier l’ensemble de ses activités dans le temps), faire preuve de recul critique sur ses propres acquis, ses méthodes d’apprentissage et ses productions et intégrer par soi-même de nouvelles connaissances, méthodologies et compétences.


9. Mobiliser les compétences et savoirs disciplinaires acquis pour développer des attitudes d’ouverture à l’interculturalité, d’engagement citoyen et de positionnement critique vis-à-vis de soi-même, de la société, et des savoirs.


10. Communiquer à l’oral et à l’écrit de façon claire, cohérente, argumentée et avec aisance sur des sujets d’ordre général ou relatifs au domaine d’études dans au moins une langue moderne (anglais, néerlandais ou allemand).


11. Démontrer une connaissance et une compréhension critique de savoirs approfondis dans la (les) discipline(s) relative(s) à son choix de mineure.