Compétences et acquis au terme de la formation

lafr1ba  2020-2021  Louvain-la-Neuve

Le Bachelier en langues et lettres anciennes et modernes forme des étudiants appelés à devenir des spécialistes de l’étude des langues française et latine. Au contact des textes et des ressources qui les produisent, ces étudiants développeront progressivement une capacité à maîtriser les différents fondements - qu’il s’agisse de la linguistique, de la grammaire, de la syntaxe et du vocabulaire -, des langues étudiées comme des genres littéraires et de l’histoire des littératures concernées. En latin, ils auront aussi acquis un niveau de traduction aisée de textes de niveau moyen. Le défi qui s’offre à eux est de pouvoir, au terme de la troisième année, mobiliser les savoirs acquis en vue de produire un travail personnel d’ampleur limitée dont la rédaction s’appuie sur des critères scientifiques rigoureux.

Au terme de ce programme, le diplômé est capable de :

Spécifiquement en tant que bachelier en Langues et littératures modernes et anciennes,


1. Développer un savoir informé sur les langues française et latine (linguistique et littérature) et utiliser aisément leurs différents contenus, à partir des cadres et balises progressivement acquis.

1.1. Maîtriser les fondements du français et du latin aux différents niveaux de l’analyse linguistique et pragmatique (phonétique et phonologie, lexique et phraséologie, syntaxe, sémantique, texte et discours).
1.2. Mobiliser et appliquer les savoirs acquis (lexicaux et grammaticaux) à des textes français et latins, dans le cadre de différentes activités (exercices de version et de thème, textes argumentatifs, dissertations, manipulations de formes grammaticales, recherches personnelles).

2. Recourir de manière adéquate au vocabulaire, aux notions et aux concepts propres aux différents domaines des langues française et latine.

2.1. Trouver et gérer l’information de base : en récolter, classer, comparer et analyser les données essentielles.
2.2. Situer dans le temps, analyser et interpréter les différents courants et genres des deux littératures étudiées ainsi que leurs auteurs et œuvres principaux.

3. Mobiliser les savoirs acquis dans les deux domaines étudiés pour reconnaître, situer et décrire des cas concrets, tout comme pour leur appliquer les grilles et méthodes d’analyse requises.

3.1. Situer les productions issues des deux domaines dans leurs contextes historique, social et culturel.
3.2. Développer l’assise d’une approche critique : identifier les sources originales, en apprécier la provenance, la valeur et en proposer une présentation concise.
3.3. Mettre les connaissances de base acquises dans les deux disciplines au service de l’analyse de textes littéraires et de corpus langagiers en français comme en latin.

4. Maîtriser la langue française, tant à l’oral qu’à l’écrit, en vue de produire un discours de niveau universitaire sur des questions de littérature et de linguistique dans les différents domaines des langues française et latine.

4.1. Manier les principaux éléments du discours universitaire (bibliographie, problématique, méthodologies, pratiques d’analyse) acquis dans le cadre des enseignements de littérature et de linguistiques et valables pour diverses disciplines des sciences humaines (philosophie, histoire, histoire de l’art).
4.2. Connaître et utiliser adéquatement les différents outils fondamentaux de la recherche de chacun des domaines étudiés (bibliographies générales et spécialisées, ressources électroniques).
4.3. Connaître les fondements de la philosophie, de l’histoire, des arts et des littératures de l’Occident (théorie littéraire et linguistique).

5. Tisser des liens entre les différentes disciplines étudiées, afin de développer une vue globale de l’étude des langues et des littératures, et de stimuler une curiosité intellectuelle pour les sciences de l’homme, dans leur diversité et complémentarité.

5.1. Connaître et utiliser adéquatement les différents outils fondamentaux de la recherche de chacun des domaines étudiés (bibliographies générales et spécialisées, ressources électroniques).
5.2. Connaître les fondements de la philosophie, de l’histoire, des arts et des littératures de l’Occident (théorie littéraire et linguistique).

6. Avoir une bonne connaissance des différents contextes historiques, culturels et institutionnels dans lesquels s’inscrivent les langues et littératures françaises et latines.

6.1. Avoir une bonne connaissance des différents contextes historiques, culturels et institutionnels dans lesquels s’inscrit la civilisation romaine.
6.2. Faire preuve d’esprit d’analyse et de synthèse.

7. Problématiser une question de recherche à partir de l’observation de données littéraires et linguistiques précises pour en analyser le contenu et les modes de fonctionnement.

7.1. Collecter et manier les informations essentielles sur un thème ou une problématique donnés au moyen d’outils et de stratégies judicieusement choisis.
7.2. Communiquer par écrit les résultats d’un travail de recherche personnel d’ampleur limitée.

8. Convoquer ces savoirs et savoir-faire, pour développer dans la vie quotidienne un savoir-être capable de soutenir l’étudiant dans la construction de sa citoyenneté et de son rapport à la société.


Comme tout bachelier de la Faculté de philosophie, arts et lettres,


9. Maîtriser avec rigueur et efficacité les discours universitaires, tant sur le plan de la compréhension que sur celui de la rédaction.


10. Devenir acteur de sa formation : gérer de manière autonome son travail (définir les priorités, anticiper et planifier l’ensemble de ses activités dans le temps), faire preuve de recul critique sur ses propres acquis, ses méthodes d’apprentissage et ses productions et intégrer par soi-même de nouvelles connaissances, méthodologies et compétences.


11. Mobiliser les compétences et savoirs disciplinaires acquis pour développer des attitudes d’ouverture à l’interculturalité, d’engagement citoyen et de positionnement critique vis-à-vis de soi-même, de la société, et des savoirs.


12. Communiquer à l’oral et à l’écrit de façon claire, cohérente, argumentée et avec aisance sur des sujets d’ordre général ou relatifs au domaine d’études dans au moins une langue moderne (anglais, néerlandais ou allemand).


13. Démontrer une connaissance et une compréhension critique de savoirs approfondis dans la (les) discipline(s) relative(s) à son choix de mineure.


14. Maîtriser un socle de connaissances fondamentales dans les domaines de la philosophie, de l’histoire, de l’histoire de l’art, de l’archéologie et des littératures.