Compétences et acquis au terme de la formation

lafr2a  2020-2021  Louvain-la-Neuve

Enseigner les langues et littératures modernes et anciennes aux élèves de l’enseignement secondaire, tel est le défi que l’étudiant de l’agrégation (de la finalité didactique) se prépare à relever. La visée de l'agrégation en langues et littératures modernes et anciennes est de lui dispenser une formation initiale qui lui permettra de mobiliser les compétences nécessaires pour entamer efficacement le métier d’enseignant et pouvoir y évoluer positivement.

L’enseignant d’aujourd’hui est appelé à jouer un rôle essentiel auprès de ses élèves, ainsi que le précise le «décret-missions » du 24 juillet 1997 :

  • promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves ;
  • amener tous les élèves à s'approprier des savoirs et à acquérir des compétences qui les rendent aptes à apprendre toute leur vie et à prendre une place active dans la vie économique, sociale et culturelle;
  • préparer tous les élèves à être des citoyens responsables, capables de contribuer au développement d'une société démocratique, solidaire, pluraliste et ouverte aux autres cultures;
  • assurer à tous les élèves des chances égales d'émancipation sociale.


La formation initiale de l’enseignant s’appuie sur la maîtrise d’acquis préalables (développés en partie dans le tronc commun du programme) que l’étudiant aura à mobiliser et à développer à travers différentes activités de l’agrégation (de la finalité didactique) :

  • les savoirs de la (des) discipline(s) à enseigner ;
  • une communication claire et correcte dans la langue d’enseignement, à l’oral et à l’écrit ;
  • un rapport critique et autonome avec les savoirs de référence (scientifiques et culturels) ;
  • des capacités relationnelles liées au profil du métier ;
  • une culture générale riche et une ouverture à la diversité des cultures qui permettent d’éveiller les futurs élèves au monde ;
  • le souci de participer au rôle de démocratisation de l’école.

Au terme du programme d’agrégation en langues et littératures modernes et anciennes (de la finalité didactique), le diplômé aura acquis et aura démontré la maîtrise des connaissances et compétences reprises ci-dessous. Ces dernières sont définies en référence au Décret du 8 février 2001 sur la formation initiale des AESS.

Au terme de ce programme, le diplômé est capable de :

1. Intervenir en contexte scolaire, en partenariat avec différents acteurs

1.1. Situer et s’approprier le rôle attribué à l’enseignant au sein de l’institution scolaire, en référence aux textes légaux.
1.2. Mobiliser des connaissances en sciences humaines pour une juste interprétation des situations vécues en classe et autour de la classe ainsi que pour une meilleure adaptation aux publics scolaires.
1.3. Maîtriser et mobiliser les compétences communicationnelles et relationnelles indispensables pour exercer la profession d’enseignant.
1.4. Dialoguer et collaborer de manière constructive avec les partenaires éducatifs impliqués dans les activités de formation (en séminaires et stages : directeurs, superviseurs, maîtres de stage et autres stagiaires).

2. Enseigner en situations authentiques et variées

2.1. Intégrer des attitudes et comportements pédagogiques au service de l’apprentissage individuel et collectif, et de la gestion du groupe-classe.
2.2. Acquérir et exploiter la didactique et l’épistémologie disciplinaires qui guident l’action pédagogique.
2.3. Transposer les savoirs savants et les pratiques culturelles de référence en savoirs scolaires.
2.4. Concevoir et planifier des situations d’enseignement-apprentissage, y inclus l’évaluation, en fonction des élèves concernés et en lien avec les référentiels de compétences et les programmes.
2.5. Piloter et réguler la mise en œuvre de situations d’enseignement-apprentissage.
2.6. Etre capable de maîtriser de nouveaux savoirs disciplinaires et interdisciplinaires à enseigner.
2.7. Explorer de nouvelles approches et outils pédagogiques disciplinaires, interdisciplinaires et technologiques.
2.8. Maîtriser différentes méthodes et stratégies pour apprendre aux élèves à traduire de manière pertinente et correcte des textes anciens.
2.9. Maîtriser différents outils et stratégies pour apprendre aux élèves à produire des commentaires personnels et autonomes.
2.10. Maîtriser les principaux outils fournis par les nouvelles technologies pour mieux intégrer l’èlève dans l’apprentissage des langues anciennes.

3. Exercer un regard réflexif et se projeter dans une logique de développement continu

3.1. Mesurer les principaux enjeux éthiques liés à la pratique quotidienne.
3.2. Interroger ses représentations et conceptions initiales en vue de les faire évoluer.
3.3. Adopter une attitude réflexive sur ses pratiques d’enseignement en s’appuyant sur des principes didactiques et pédagogiques ainsi que sur des recherches en éducation.
3.4. Intégrer une logique d’apprentissage et de développement continu indispensable pour évoluer positivement dans le monde scolaire, en lien avec la réalité sociétale.