Compétences et acquis au terme de la formation

Le Master ingénieur civil en Mathématiques Appliquées est un master interdisciplinaire centré sur la notion de modèle mathématique, essentielle de nos jours dans les sciences de l'ingénieur. Par une formation en modélisation, simulation et optimisation (MSO), les étudiants apprennent à concevoir, analyser et implémenter des modèles mathématiques pour l'ingénierie des systèmes complexes du monde industriel ou organisationnel, et à élaborer des stratégies efficaces pour l'optimisation de leurs performances.
Les cours obligatoires fournissent aux étudiants les compétences fondamentales en MSO: analyse numérique, calcul scientifique, systèmes dynamiques, calcul matriciel, modèles stochastiques, et modèles et méthodes d'optimisation.
En outre, le programme propose aux étudiants plusieurs options sous forme de listes cohérentes de cours. Certaines de ces options leur fournissent des compétences approfondies en MSO : optimisation et recherche opérationnelle, systèmes dynamiques et automatique, et ingénierie computationnelle. Les autres options se rapportent à la science des données, les mathématiques financières, la cryptographie et la sécurité de l'information, le génie biomédical, les enjeux de l'entreprise et la création de petites et moyennes entreprises.

Le référentiel de compétences EPL est repris ci-dessous. Le Master ingénieur civil en mathématiques appliquées se démarque par la portée polytechnique interdisciplinaire des compétences et par le fait que les compétences en modélisation sont renforcées par la solide formation en MSO.

Au terme de ce programme, le diplômé est capable de :

1.démontrer la maîtrise d'un solide corpus de connaissances en sciences fondamentales et sciences de l'ingénieur lui permettant d'appréhender et de résoudre les problèmes qui relèvent de sa discipline.

1.1 Identifier et mettre en oeuvre les concepts, lois, raisonnements applicables à une problématique donnée

1.2 Identifier et utiliser les outils de modélisation et de calcul adéquats pour résoudre cette problématique

1.3 Vérifier la vraisemblance et confirmer la validité des résultats obtenus au regard de la nature du problème posé

2.organiser et mener à son terme une démarche complète d'ingénierie appliquée au développement d'un produit (et/ou d'un service) répondant à un besoin ou à un problème particulier.

2.1 Analyser le problème à résoudre ou le besoin fonctionnel à rencontrer et formuler le cahier des charges correspondant

2.2 Modéliser le problème et concevoir une ou plusieurs solutions techniques originales répondant à ce cahier des charges

2.3 Evaluer et classer les solutions au regard de l'ensemble des critères figurant dans le cahier des charges : efficacité, faisabilité, qualité, ergonomie et sécurité dans l'environnement

2.4 Implémenter et tester une solution sous la forme d'une maquette, d'un prototype et/ou d'un modèle numérique

2.5 Formuler des recommandations pour améliorer le caractère opérationnel de la solution étudiée

3.organiser et mener à son terme un travail de recherche pour appréhender un phénomène physique ou une problématique inédite relevant de sa discipline.

3.1 Se documenter et résumer l'état des connaissances actuelles dans le domaine considéré

3.2 Proposer une modélisation et/ou un dispositif expérimental permettant de simuler et de tester des hypothèses relatives au phénomène étudié

3.3 Mettre en forme un rapport de synthèse visant à expliciter les potentialités d'innovation théoriques et/ou techniques résultant de ce travail de recherche

4. contribuer, en équipe, à la programmation d'un projet et le mener à son terme en tenant compte des objectifs, des ressources allouées et des contraintes qui le caractérisent.

4.1 Cadrer et expliciter les objectifs d'un projet (en y associant des indicateurs de performance) compte tenu des enjeux et des contraintes (ressources, budget, échéance,...) qui caractérisent l'environnement du projet

4.2 S'engager collectivement sur un plan de travail, un échéancier et des rôles à tenir

4.3 Fonctionner dans un environnement pluridisciplinaire, conjointement avec d'autres acteurs porteurs de différents points de vue : gérer des points de désaccord ou des conflits

4.4 Prendre des décisions en équipe lorsqu'il y a des choix à faire: que ce soit sur les solutions techniques ou sur l'organisation du travail pour faire aboutir le projet

5.communiquer efficacement oralement et par écrit en vue de mener à bien les projets qui lui sont confiés dans son environnement de travail.  Idéalement, il devrait être capable de communiquer également dans une ou plusieurs langues étrangères en plus du français.

5.1 Identifier clairement les besoins du "client" ou de l'usager : questionner, écouter et comprendre toutes les dimensions de sa demande et pas seulement sur les aspects techniques

5.2 Argumenter et convaincre en s'adaptant au langage de ses interlocuteurs : techniciens, collègues, clients, supérieurs hiérarchiques

5.3 Communiquer sous forme graphique et schématique; interpréter un schéma, présenter les résultats d'un travail, structurer des informations

5.4 Lire, analyser et exploiter des documents techniques (normes, plans, cahier de charge,...)

5.5 Rédiger des documents écrits en tenant compte des exigences contextuelles et des conventions sociales en la matière

5.6 Faire un exposé oral convaincant en utilisant les techniques modernes de communication

6.montrer sa capacité à exercer sa profession avec conscience professionnelle et de manière socialement responsable.  Il saura prendre le recul nécessaire pour évaluer la pertinence socio-technique d'une solution avant de la mettre en oeuvre.

6.1 Appliquer les normes en vigueur dans sa discipline (terminologie, unités de mesure, normes de qualité et de sécurité,...)

6.2 Trouver des solutions qui vont au-delà des enjeux strictement techniques, en intégrant les enjeux de développement durable et la dimension éthique d'un projet

6.3 Faire preuve d'esprit critique vis-à-vis d'une solution technique pour en vérifier la robustesse et minimiser les risques qu'elle présente au regard du contexte de sa mise en oeuvre

6.4 S'autoévaluer et développer de manière autonome les connaissances nécessaires pour rester compétent dans son domaine (lifelong learning)


La contribution de chaque unité d’enseignement au référentiel d’acquis d’apprentissage du programme est visible dans le document " A travers quelles unités d’enseignement, les compétences et acquis du référentiel du programme sont développés et maitrisés par l’étudiant ?".

Le document est accessible moyennant identification avec l´identifiant global UCL en cliquant ICI.