Mineure en études de genre

min-lgenr100i  2020-2021 

Introduction

Comment expliquer que, dans les universités belges, 87% des professeurs ordinaires soient des hommes alors que 53% des étudiants sont des étudiantes ?
Sur le plan critique, les études de genre s’emploient à déconstruire les préjugés et les constructions sociales qui stigmatisent les hommes et les femmes et conditionnent leurs relations, elles tentent de sortir des faux universalismes et des points de vues partiels qui s’ignorent.
Sur le plan pratique, elles mettent en évidence les mécanismes qui traduisent les différences en hiérarchie et elles promeuvent ainsi l’égalité entre les femmes et les hommes.

Pour introduire à ce regard critique, la mineure en études de genre offre une formation interdisciplinaire et interfacultaire.