Compétences et acquis au terme de la formation

roge2m1  2020-2021  Louvain-la-Neuve

Devenir un expert en deux langues étrangères, initié à l’analyse des discours linguistiques et littéraire, capable de poursuivre sa formation vers d’autres diplômes, tels sont les défis que l’étudiant en Master [60] en langues et lettres modernes, orientation générale, se prépare à relever.

Au terme de son cursus, le diplômé du Master [60] en langues et lettres modernes, orientation générale, fait preuve d'une très bonne maîtrise dans les deux langues étrangères étudiées, l’une choisie parmi l’anglais, l’allemand et le néerlandais, et l’autre parmi l’espagnol, l’italien et le français. Cette maitrise porte sur des compétences de communication de très haut niveau caractérisées, en regard du Cadre européen commun de référence pour les langues, comme étant celles de « l’utilisateur expérimenté, C1 ».

En outre, il a été initié à une approche scientifique de la linguistique et de la littérature. La connaissance approfondie des langues et littératures modernes inscrites à son programme lui permettra de poursuivre sa formation en vue d’obtenir, par exemple, l’agrégation en langues et lettres modernes ou de s’orienter vers d’autres types de formations dans des domaines connexes tels que la communication, le journalisme, les études européennes, etc.

Ce diplôme est particulièrement intéressant pour des personnes qui détiennent déjà un autre diplôme de master.

Au terme de ce programme, le diplômé est capable de :

Compétences littéraires et culturelles


1. Situer, analyser et interpréter de manière rigoureuse les productions langagières (de genres, registres et styles variés) de deux langues parmi l’anglais, l'allemand, l'espagnol, le français, l'italien et le néerlandais d'un point de vue textuel, historique, stylistique, rhétorique et thématique.

1.1. anglais
1.2. allemand
1.3. néerlandais
1.4. français
1.5. espagnol
1.6. italien

2. Reconnaître, à l'intérieur de deux littératures des langues modernes (précitées en 1) des liens de circulation, de parenté, mais aussi des dissemblances et des spécificités entre différents auteurs, œuvres et tendances de l'histoire générale de la littérature.


3. Décrire et interroger les savoirs véhiculés par la littérature envisagée comme outil d’exploration anthropologique et mode d’accès privilégié à la culture autre.


4. Produire une lecture critique (décrire, analyser et interpréter) d’un texte en mobilisant des outils méthodologiques et conceptuels spécifiques (issus, par exemple, du comparatisme, des études culturelles, de la sémiotique, etc.).


Compétences linguistiques


5. Expliquer la nature de certaines théories linguistiques, en décrire les différentes composantes et les mobiliser de manière appropriée dans une analyse linguistique, pour les deux langues modernes (précitées en 1).


6. Définir et identifier les différents types de variétés langagières lors de l’analyse de productions orales et écrites, dans les deux langues modernes (précitées en 1).


7. Utiliser de manière pertinente certains logiciels de base de l’analyse linguistique


8. Collecter, annoter et analyser des données linguistiques de manière appropriée en sélectionnant le(s) type(s) de données et la méthode d’analyse linguistique (théorique et pratique) les plus adéquats en fonction des questions scientifiques abordées.


Compétences de communication


9. Maîtriser à un niveau d'expertise (niveau C1 du Cadre européen commun de référence) les deux langues modernes (précitées en 1) à l'oral comme à l'écrit, sur les plans normatif et argumentatif, avec une excellence communicative en termes de formulation de la pensée, de capacité de lecture, de compréhension de différents types de textes et de rédaction.

9.1. Participer avec aisance à des communications interactives relevant de la vie sociale, professionnelle et académique ;
9.2. S’exprimer par écrit sur des sujets complexes de façon claire et bien structurée, maîtriser le vocabulaire académique et les outils d’organisation et de cohésion du discours ;
9.3. Comprendre sans difficulté des présentations complexes en langues étrangères, même si elles sont exprimées dans une langue un peu déviante par rapport à la langue standard ;
9.4. Comprendre une grande gamme de textes longs et exigeants, ainsi que saisir dans le détail des significations implicites.

10. Communiquer en français et dans les deux langues modernes (précitées en 1), sur des sujets complexes (généraux, culturels, linguistiques et littéraires).

10.1. à l’oral et à l’écrit, lors de communications interactives,
10.2. de façon claire, cohérente, structurée, précise, argumentée et en rendant distinctes de fines nuances de sens,
10.3. selon les standards de communication spécifiques au contexte,
10.4. en adaptant sa présentation (fond et forme) au public visé (spécialistes et non-spécialistes) et aux intentions poursuivies.

Acteur critique de la société contemporaine


11. Développer et exprimer un savoir réflexif et critique (évalué notamment dans le cadre de la rédaction du travail de fin d’étude) à partir de l'étude de la littérature, du langage ou de la culture des langues étudiées en vue de se positionner comme un acteur de la société contemporaine, en tant qu'intellectuel humaniste, ouvert au dialogue entre le langage, la littérature et les autres savoirs, artistiques et scientifiques.