Compétences et acquis au terme de la formation

sbim1ba  2020-2021  Bruxelles Woluwe

Le défi que l’étudiant bachelier en sciences biomédicales se prépare à relever est de se former au mieux pour aborder la formation proposée dans les différents masters organisés par l’école des sciences biomédicales. A cette fin, l’étudiant s’appliquera à acquérir les connaissances et les compétences qui lui permettront par la suite de se spécialiser dans un domaine des sciences biomédicales et de s’intégrer dans un projet scientifique.


Au cours de son bachelier en sciences biomédicales, l’étudiant approfondira les bases scientifiques essentielles à la pratique des sciences biomédicales, et découvrira différents domaines spécifiques de la recherche biomédicale. Ces activités lui permettront de préciser son projet de formation en master. Par ailleurs, des activités pratiques en laboratoire amèneront l’étudiant bachelier à acquérir des compétences professionnelles, qu’il développera durant son programme de master avec une rigueur et une autonomie croissantes.


L'objectif de l’école des sciences biomédicales est de former des professionnels du secteur de la santé capables de conduire et d’interpréter des projets scientifiques destinés à améliorer la compréhension, le diagnostic et le traitement des maladies humaines. La formation vise en particulier à développer les compétences nécessaires à l'acquisition et l’analyse d’observations et d’expérimentations en sciences biomédicales, tout en cultivant la rigueur et l’intégrité scientifiques.

Au terme de ce programme, le diplômé est capable de :

1 Maîtriser les outils pour s’approprier un savoir intégré en sciences biomédicales

1.a Intégrer les connaissances et les méthodologies générales en sciences biomédicales expérimentales : biochimie et biologie moléculaire ; biologie cellulaire, histologie générale et spéciale, anatomie générale ; physiologie générale et spéciale ; principales pathologies et leur pathogénie multifactorielle, maladies génétiques comme expériences de la nature ; grands principes de la pharmacologie.
1.b Décrire les démarches expérimentales et méthodes d’observation qui ont conduit à ces connaissances.
1.c Utiliser les sources modernes du savoir et y rechercher efficacement des informations pertinentes, nouvelles et spécifiques.

2 Avoir acquis la culture des nombres et des représentations

2.a Connaître les unités et manipuler les ordres de grandeurs ; utiliser les normalisations et les tests limitant la dispersion des mesures expérimentales ; appliquer le raisonnement et les outils statistiques; utiliser les formes de représentation graphique.
2.b Comprendre les fonctions et les règles de modélisation mathématiques simples ; comprendre la traduction mathématique des grandes lois physiques, chimiques et biologiques (vitesse et constantes, flux, interactions et affinité) ; identifier les paramètres limitants cruciaux.
2.c Maîtriser les outils informatiques qui assistent l’analyse et le calcul.

3 Pratiquer l’expérimentation en sciences biomédicales

3.a Formuler un problème en sciences biomédicales, le traduire en question scientifique et déterminer une stratégie expérimentale qui peut y répondre.
3.b Exécuter les étapes successives d’un protocole expérimental:
Ea :
- les comprendre et les décrire avec une précision permettant leur reproduction par un autre expérimentateur.
3.c Réaliser des expériences :
Ea :
- Manipuler du matériel biologique et chimique en faisant preuve d’habileté manuelle et en respectant les bonnes pratiques de laboratoire, les normes de sécurité, et la gestion des déchets ;
- Utiliser de façon appropriée des instruments de mesure et d’imagerie, ainsi que les outils informatiques associés ;
- S’assurer une bonne reproductibilité, par un savoir-faire précis et soigné.

4 Analyser, rédiger, et évaluer des données d’expérimentations en sciences biomédicales

4.a Analyser les observations de manière rigoureuse pour en tirer les interprétations ; distinguer les raisonnements analogiques et déductifs ; distinguer corrélation et causalité.
4.b Argumenter sur base du point précédent une discussion de résultats en confrontant ceux-ci aux données bibliographiques (analyse critique).
4.c Reconnaître les échecs et en rechercher la cause.

5 Présenter clairement des observations scientifiques, par oral et par écrit

5.a Comprendre et utiliser un vocabulaire précis et spécifique aux sciences biomédicales, adapté aux applications de celles-ci.
5.b Rédiger un protocole précis, consigner les observations de manière détaillée dans un cahier de laboratoire, rédiger un rapport clair, informatif et exhaustif sur une série d’observations ou d’expérimentations.
5.c Utiliser les règles permettant la bonne communication orale de projets, de données publiées ou de résultats expérimentaux.
5.d Démontrer la cohérence interne des résultats et établir leur intégration dans les connaissances publiées.