A Bruxelles Woluwe
24 crédits
Horaire adapté - En français
Sigle du programme: EXME2FC
Mémoire/Travail de fin d'études : OUI
Stage : OUI
Activités en anglais: NON
Activités en d'autres langues : NON
Activités sur d'autres sites : NON

Introduction

ExpertiseMedical_Header_Homepage.jpg        Picto_Admission_OK2_Plan de travail 1.png

 

Message aux participants qui souhaitent suivre le certificat en expertise judiciaire (formation de base) et sa spécialisation en expertise médicale et médecine d'assurance.

La formation en expertise médicale et médecine d’assurance se donne de septembre (année t) à décembre (année t+1). Cette formation se déroule de septembre 2021 à juin 2022 et reprendra de septembre 2022 à décembre 2022.

Ce certificat d'université vient compléter l'offre de formation continue en expertise judiciaire de l'UCLouvain et fait suite au certificat en Expertise judiciaire : formation de base (www.formation-expertise-judiciaire.be).
Il s'agit d'une réponse de qualité en matière de certification aux futurs experts et aux experts en quête de régularisation de leur situation.


Les atouts du programme
  • Formation indispensable à la reconnaissance comme expert.
  • Caractère pluridisciplinaire et bénéfice de l’expérience académique et pratique cumulée de la Faculté de droit et de médecine.
  • Organisation modulaire de l’activité s’inscrivant dans une offre globale de formation continue en expertise (judiciaire, immobilière, comptable).
  • Formateurs détenteurs d’une pratique professionnelle importante.
  • L’accès de certains enseignements à e-learning sera introduit.

Formation agréée par le SPF Justice (formation qui satisfait aux conditions de l'article 2 de l'arrêté royal du 30 mars 2018). Les éditions antérieures du certificat (éditions lancées dès 2013-2014) ont également été agréées par le SPF Justice.

 

Votre profil

Ce certificat est destiné aux médecins à différents niveaux d’expérience, quelle que soit leur orientation spécialisée :

  • praticiens de l’expertise médicale souhaitant formaliser leur activité ;
  • médecins souhaitant compléter leur activité de base dans le cadre d’un recyclage ;
  • jeunes médecins dont la disponibilité autorise de se consacrer à une formation complémentaire ;
  • médecins candidats spécialistes en médecine d’assurance et d’expertise (futurs médecins conseils d’assureurs privés, d’organismes de sécurité sociale, à l’INAMI, à l’Office médico-légal, etc.) ;
  • médecine de recours (conseiller technique dans le cadre des diverses procédures).