La version que vous consultez n'est pas définitive. Ce programme peut encore faire l'objet de modifications. La version finale sera disponible à partir du 1er juin.

 
A Louvain-la-Neuve
120 crédits - 2 années
Horaire de jour - En français
Sigle du programme: INTP2M
Cadre francophone de certification (CFC) : 7
Mémoire/Travail de fin d'études : OUI
Stage : OUI
Activités en anglais: optionnel
Activités en d'autres langues : OUI
Activités sur d'autres sites : NON

Votre profil

  • Vous êtes curieux de nature et possédez une excellente culture générale.

  • Vous êtes doté d’une réelle facilité d’expression en français et d’une grande vivacité d’esprit.

  • Vous maitrisez au moins deux langues étrangères.

  • Vous êtes bon communicateur, vous voulez servir de relais entre les personnes et les cultures.

  • Vous aimez être au cœur de l’événement, en contact avec des sujets variés, et continuer d’apprendre.

Votre futur job

L’interprète de conférence assure la restitution orale d’un discours prononcé dans une autre langue. Il travaille selon deux techniques.

  • L'interprétation simultanée : installé dans une cabine, l'interprète transmet le message à mesure que l'orateur parle. Le public dans la salle reçoit le message grâce à des écouteurs. Ce type d’interprétation est généralement pratiqué dans des conférences multilingues.

  • L'interprétation consécutive : l'interprète restitue le message aux participants, après l’intervention de l'orateur, en s’appuyant sur des notes prises selon une technique personnelle. Ce type d’interprétation est préféré dans des contextes où l’on utilise deux ou trois langues de travail.

Les interprètes travaillent comme fonctionnaires auprès de grandes organisations internationales ou comme indépendants (ou free lance), sur le marché libre, avec une variété de clients.

Les interprètes ont également des opportunités de carrière dans la diplomatie, la communication multilingue en entreprise, le journalisme,  le monde de l’édition, la traduction et la révision, etc.

Votre programme

  • Une équipe d’enseignants composée presque exclusivement d’interprètes professionnels faisant le lien direct entre enseignement et marché du travail.

  • Un encadrement personnalisé et un travail par petits groupes d’étudiants.

  • Une collaboration pédagogique avec les grandes institutions internationales (OTAN, UE, Conseil de l’Europe…).

  • Un examen final devant un jury professionnel comprenant des représentants d’organisations internationales.

  • L’interprétation consécutive « retour » : du français vers la langue étrangère.

  • Le développement d’un profil d'expert allié à 'une polyvalence, une rigueur et une capacité de travail très appréciées sur le marché de l’emploi.

Votre parcours

Le programme est constitué par :

  • 75 crédits de tronc commun (y compris 15 crédits pour le mémoire et de 12 à 16 crédits pour le stage).

  • 30 crédits de finalité spécialisée en interprétation de conférence.

  • 15 crédits de cours au choix ou une option 

Les combinaisons linguistiques possibles :

  • anglais + allemand

  • anglais + néerlandais

  • anglais + espagnol

  • anglais + russe

  • anglais + turc

  • allemand + néerlandais

  • allemand + russe

  • biactif français <> langue des signes de Belgique francophone (LSFB)

Le test d’aptitude

Un test d’aptitude est organisé  au début du master en interprétation (septembre) pour aider les étudiants à évaluer leurs aptitudes à l'interprétation. S’ils reçoivent un avis défavorable, ils ont la possibilité de se réorienter.

Les stages

Les stages permettent aux étudiants de pratiquer à «micro fermé» dans les organisations internationales telles que l'OTAN, l'UE, le Conseil de l'Europe ou l'ONU. Les stagiaires apportent aussi leur concours actif à des événements organisés par des ONG ou des associations qui n'ont pas les moyens de faire appel à des interprètes professionnels. Ces stages s'effectuent sous la supervision de professeurs-interprètes et font l'objet d'une sélection et d’une évaluation attentives.

L’examen final

Préparés aux concours des grandes organisations, les candidats présentent un examen final devant un jury professionnel d'interprètes extérieurs et de représentants d'organisations internationales.