Collecte et analyse des données qualitatives

LCOPS1212  2019-2020  Louvain-la-Neuve

Collecte et analyse des données qualitatives
4.0 crédits
25.0 h + 20.0 h
2q

Enseignants
Baudewyns Pierre; Deridder Marie (supplée Berger Mathieu); Deridder Marie (supplée Baudewyns Pierre); Berger Mathieu;
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés
1. Introduction à la logique de la recherche 2. L'observation de type ethnographique 3. L'entretien semi-directif 4. L'analyse thématique
Acquis
d'apprentissage
Le cours et les travaux pratiques visent l'acquisition d'un savoir-faire de base en matière de production et d'analyse des données en sciences sociales, dans une perspective qualitative. Au terme de ce cours, l'étudiant devrait être capable : 1°/ de préciser le type de question-problème pour lequel le recours aux méthodes étudiées au cours s'avère pertinent; 2°/ de discuter de la pertinence des dispositifs de production des données ; 3°/ d'utiliser à bon escient les principaux outils de production et d'analyse des données

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».

Contenu

DESCRIPTIF DU COURS :

Ce cours, qui suit le cours d' "épistémologie" donné au premier quadrimestre, est un cours d'introduction aux méthodes d'enquête qualitatives en sciences politiques et sociales. Complémentaire au cours de méthodes quantitatives, il explore les logiques, les stratégies et les techniques liées à la collectes de données mais aussi à leur analyse. Il ne s'agit alors pas seulement d'un cours pratico-pratique de 'recueil de données' (on ne part pas à la cueillette de données comme à la chasse aux papillons), mais une formation invitant aussi l'étudiant à s'interroger sur le sens de cette activité d'enquête, sur la nature desdites données, et proposant d'étendre l'apprentissage méthodologique aux méthodes de conceptualisation et de théorisation. Les sciences sociales et politiques étant des sciences empirico-concrptuelle, les méthodes qu'elles se donnent concernent autant les aspects pratiques de l'enquête de terrain que les logiques par lesquelles se forgent concepts et théories. 

PLAN DU COURS :

Cours 1 (S1 – lundi 14h00) : Introduction au cours : La ville comme terrain d’entente

I. MODULE METHODOLOGIQUE

Cours 2 (S1 – jeudi 16h15) : Qu'est-ce qu'une enquête en sciences soc. & pol. ?

Crs 3 (S2 – lundi 14h00) : Logiques d'enquête : déduction, induction, abduction

Crs 4 (S2 – jeudi 16h15) : Rupture, question de départ, problématisation

Crs 5 (S3 – lundi 14h00) : Conceptualisation et modèle d'analyse

Crs 6 (S3 – jeudi 16h15) : Entretiens et observations

II. MODULE THEMATIQUE (« ville ») '

Crs 7 (S4 – lundi 14h00) : conférence 1

Crs 8 (S4 – jeudi 16h15) : conférence 2

Crs 9 (S5 – lundi 14h00) : conférence 3

Crs 10 (S6 – lundi 14h00) : conférence 4

Crs 11 (S7 – lundi 14h00) : TP géant  

Crs 12 (S8 – lundi 14h00) : Q&R

Méthodes d'enseignement

Ce cours d'introduction aux méthodes d'enquête qualitatives s'appuie sur une méthode d'enseignement privilégiant :

- Les complémentarités entre théorie et pratique de l'enquête qualitative : Le cours théorique est donné à un rythme intensif lors des semaines 1-3 du quadrimestre, afin de laisser ensuite place à la pratique de l'enquête, que cela soit à la fois à travers les travaux de groupe en TP, ou à travers les conférences et activités organisées dans le cadre des semaines 4-7 du quadrimestre, qui visent à familiariser les étudiants à manières de procéder de jeunes chercheurs plus avancés, de chercheurs confirmés, ou d'autres professionnels des sciences humaines, sociales ou politiques.

- La recherche de continuités et complémentarités entre les différentes disciplines de l'auditoire et les logiques d'enquête qu'elles privilégient : Enseigner les méthodes qualitatives à un grand auditoire où plusieurs disciplines sont représentées (HUSO, SOCA, SPOL...) est un défi, mais aussi une opportunité ; celle de faire découvrir aux étudiants les continuités et complémentarités entre leurs disciplines. A première vue, l'anthropologie, la sociologie, la science politique (...) sont considérées comme des disciplines très différentes. Ce cours est l'occasion de découvrir qu'elles ne sont pour autant pas étrangères les unes aux autres et qu'elles peuvent toutes contribuer à leur façon à l'étude d'objets communs. Si les TP seront menés de manière "disciplinaire", le cours théorique et les conférences organisées dans le cadre du cours privilégieront l'interdisciplinarité. De même, le cours sera l'occasion de dépasser certaines conceptions caricaturales de ces disciplines, associant par exemple la science politique à une démarche nécessairement hypothético-déductive et la sociologie/anthropologie à une démarche inductive. Nous verrons que ces logiques et stratégies d'enquête peuvent être saisies par l'ensemble des disciplines, en fonction des problèmes de recherche qu'elles se donnent.

 - L'identification d'un "terrain d'entente" thématique entre les disciplines : Afin de réunir les différentes disciplines de l'auditoire et de donner un fond commun à la multitude de travaux de groupes qui seront réalisés, il est décidé d'identifier une thématique commune, un "terrain d'entente". En 2018-2019 comme les deux années précédentes, la ville et les questions urbaines constitueront ce terrain d'entente. Nous parlons de terrain d'entente à la fois pour suggérer qu'il s'agit d'un espace commun de rélfexion et de dialogue pour les différentes disciplines de l'auditoire, mais aussi qu'il s'agit d'un terrain (field) d'investigation empirique qui sera investi par l'ensemble des étudiants.

Modes d'évaluation
des acquis des étudiants

Ce cours de formation aux méthodes qualitatives en sciences sociales et politiques accorde une large part à la mise en oeuvre pratique de ces méthodes. Ainsi, la note obtenue pour la partie "travaux pratiques" du cours représente 50% de la note globale. 

L'évaluation de la partie théorique du cours consiste en un examen écrit composé d'une dizaine de questions dites "fermées" (pour lesquelles l'étudiant-e doit replacer les concepts et notions importantes vues au cours magistral) et de deux questions "ouvertes" appelant un effort d'élaboration de la réflexion et de rédaction. La matière de référence pour les questions fermées est constituée exclusivement des slides vus au cours et placés en ligne sur Moodle. La matière de référence pour les questions ouvertes peut comprendre des éléments tirés des slides de la première partie du cours magistral (février-mars), mais aussi d'autres conférences, événements ou activités organisés dans le cadre de la deuxième partie du cours (mars-avril).

L'évaluation de la partie relative aux travaux pratiques est menée par l'assistant-e de référence en charge de l'encadrement du groupe TP auquel l'étudiant-e est tenu-e de s'inscrire et de participer. La note obtenue en fin de quadrimestre pour cette partie TP est calculée à partir de résultats obtenus pour différents exercices donnés au cours du quadrimestre, ainsi que de la note collective accordée au groupe TP de l'étudiant-e, pour la remise d'un travail de groupe en fin de quadrimestre.

Pénalités liées à une participation insuffisante aux TP :

Etudiants manquant deux séances : -3 pts

Etudiants manquant trois à quatre séances : -5 pts

Etudiants manquant plus de quatre séances : 0/20

Etudiants abandonnant leur groupe : 0/20

Seconde session : 

Les étudiants ayant obtenu un résultat global inférieur à 10/20 en juin peuvent repasser la (les) partie(s) à laquelle (auxquelles) ils ont échoué. Le détail de la cote globale de juin peut être obtenu, par un courriel au professeur dans la semaine qui suit la délibération.

Important, concernant la seconde session: si il est en principe possible de déposer un travail de rattrapage en cas d'échec d'un étudiant à la partie TP du cours, il est très vivement conseillé aux étudiants de participer dûment aux TP et de réussir cette partie dès la première session. Cette partie pratique n'a de sens que si elle fait l'objet d'une participation collective de l'ensemble des étudiants lors des différentes sessions prévues en cours de quadri. Afin de dissuader nettement une participation dilettante aux sessions TP et à la réalisation du travail de groupe, le travail de rattrapage demandé aux étudiants en échec de la partie TP (et qui doivent repasser celle-ci en septembre) est particulièrement lourd : il consiste en un travail personnel demandant à l'étudiant refaire, seul et entièrement, un travail d'un type et d'une ampleur identique à celui proposé à son groupe lors du quadrimestre.  

Dispenses :

Pour les bisseurs, une dispense à partir de 14/20 pour la partie du cours qui aurait été réussie l'année précédente. Dans ce cas, l'évaluation de l'étudiant-e pour l'année effective ne concerne que la partie qu'il/elle doit repasser. Exemple : En 2017-2018, une étudiante a fait 15/20  à l'examen écrit et 4/20 aux TP. En 2018-2019, elle repasse le TP et obtient 12/20 pour cette partie. En fin d'année, sa cote finale est 12/20. Le 15/20 de l'année précédente, qui lui a valu sa dispense de l'examen écrit, n'est pas considéré dans la note finale de 2018-2019.

Autres infos

Pré-requis : Ce cours se situe dans le prolongement du Séminaire de travail universitaire qui en constitue dès lors un pré-requis. Il prépare au Séminaire pratique de recherche en sociologie et anthropologie et au Séminaire pratique de recherche en sciences politiques.

Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Mineure en sciences humaines et sociales
4
-

Mineure en sociologie et anthropologie
4
-

Mineure en sciences de la population et du développement
4
-

Mineure en sciences politiques
4
-

Bachelier en sciences humaines et sociales

Bachelier en sciences politiques, orientation générale

Bachelier en sociologie et anthropologie

Master [60] en sociologie et anthropologie
4
-

Master [60] en sciences politiques, orientation générale
4
-