Chaire Travail-Université

Inauguration de la Chaire Travail-Université (23/11/2017) :

- scientific workshop "Work in the digital economy:regulation and conflicts" (EN)
- conférence inaugurale "Travailler dans un monde d'algorithmes" (FR)

Programme complet

 

 

La Chaire Travail-Université est créée à l’initiative du Mouvement Ouvrier Chrétien dans le but d’apporter une contribution à la recherche sur les questions sociales, le travail et l’emploi. À partir de 2017, elle poursuit les activités de la Chaire Max Bastin (voir historique ci-dessous) et du centre de recherche de la Fondation Travail-Université. Elle poursuit notamment les collaborations avec la CSC, les organisations du MOC et l’université.
 

Historique de la Chaire

En 2002, la Fondation Travail-Université asbl a créé la Chaire Max Bastin dans le but d'apporter une contribution significative à l'étude des questions sociales, du travail et de la sécurité sociale. La Chaire a été localisée initialement à l'Institut des sciences du travail (IST) parce qu'il constituait un lieu de rencontre de différentes disciplines dont l'apport était attendu pour poursuivre cet objectif. En 2010, en lien avec la réforme des structures de l’UCL, la Chaire a rejoint le Centre Interdisciplinaire de Recherche Travail Etat et Société (CIRTES). Elle profitait ainsi de la présence d’une équipe de recherche venant du CERISIS, de la FOPES et de L’Institut des Sciences du travail pour poursuivre et développer ses activités. Ces dernières avaient trait à la mise en réseau de recherches entre différents partenaires (IST, Fondation Travail-Université, autres universités), à des interventions dans les milieux scientifiques, sociaux et politiques, à des publications.
L'inauguration de la Chaire Max Bastin a eu lieu le 17 mai 2002. Elle a été reconduite en 2011 comme cela fût annoncé lors de la séance anniversaire le 15 septembre 2011. En 2017, elle devient la Chaire Travail-Université.

Les personnes

Titulaire : Patricia Vendramin

Comité scientifique :
Membres UCL : les professeurs Patricia Vendramin, Donatienne Desmette, Bernard Fusulier, Marc Zune
Membres MOC : Laurence Blésin, directrice de la FEC ; Pierre Georis, secrétaire général du MOC ; Jean Hermesse, secrétaire général de la Mutualité chrétienne ; Marie-Hélène Ska, secrétaire générale de la CSC

Chercheur.e.s associé.e.s
Laura Faure
Gérard Valenduc
Laurent Wartel

Publications :

Patricia Vendramin et Gérard Valenduc. Gigabits et micro-jobs. L’expansion des petits boulots dans l’économie digitale, in Somers M. (ed.), Vorm geven aan digitale tijden, Denktank Minerva, Brussel, 2018, p. 78-95

Gérard Valenduc. Révolutions technologiques et transitions dans la société, Note de prospective #4 (mai 2018), ETUI, Bruxelles.

Gérard Valenduc. Technological revolutions and societal transitions, Foresight Briefs #4 (mai 2018), ETUI, Brussels.

Gérard Valenduc. Les relations controversées entre les technologies numériques et l’emploi. Reflets et perspectives de la vie économique, tome LVI (3) 2017, p.33-46.

Patricia Vendramin, Réduction et/ou redistribution collective du temps de travail, Politique, 2017, p. 58-67

Gérard Valenduc ; Patricia Vendramin (2017). La redistribution collective du temps de travail. Chaire Travail-Université (UCL) et CSC.

Gérard Valenduc (2017). Les travailleurs indépendants économiquement dépendants. Chaire Travail-Université (UCL) et CSC.

Gérard Valenduc (2017), Baromètre 2016 de la qualité de l’emploi et du travail, Chaire Travail-Université (UCL) et CSC

Les publications de la Chaire Max Bastin jusque 2016 sont accessibles ici
Les publications de la Chaire Travail-Université jusque 2016 sont accessibles ici