Thèses en cours

L’intégration de la dimension biopsychosociale dans les soins de santé primaires au Burundi : cas du projet de santé communautaire à Bitare et à Rumonge

Chercheur : Bonaventure Nikoyandoye
Promoteur.trice.s : Léandre Simbananiye (Université du Burundi, Directeur principal) et Annalisa Casini
La thèse aborde la question de l'intégration des aspects psycho-sociaux dans les soins de santé primaire qui se centrent souvent sur le biologique. Elle choisit d'analyser deux angles que sont : l'angle des ressources humaine et l'angle psychosocial. Le terrain consiste en deux centres de santé communautaires au Burundi.

Extension de la carrière professionnelle: analyse du rôle des pratiques RH et de la balance travail-famille

Chercheure : Hélène Henry (chercheure associée, assistante Faculté de Psychologie et des sciences de l’éducation)
Promotrice : Donatienne Desmette
S’inscrivant dans l’approche lifespan du vieillissement au travail, ce projet de thèse vise à comprendre comment les pratiques RH de gestion des âges et la balance travail-famille influencent le bien-être et le maintien dans l’emploi des travailleurs.euses jeunes et âgé.e.s. Le rôle de la Perspective Temporelle Future Professionnelle (OFTP, Zacher & Frese, 2009) et des stratégies adaptatives SOC (Baltes & Baltes, 1997) est au cœur du processus explicatif. La thèse met en œuvre une méthodologie quantitative qui combine recueil de données par questionnaires et méthode expérimentale.

Être transgenre/non-binaire face à un système cis-genre, binaire et hétéro-normé : une analyse sous l’angle de dynamiques identitaires et des relations avec les professionnels.elles

Chercheure : Emma Sarter (chercheuse associée, assistante Faculté de Psychologie et des sciences de l’éducation)
Promotrice : Annalisa Casini
En s’inscrivant dans le cadre théorique de l’Identité sociale (SIT), le présent projet s’intéresse à deux questions principales : 1/ quels sont les processus impliqués dans la construction de l’identité transgenre et non-binaire et en quoi ceux-ci diffèrent, ou non, des processus identitaires des personnes cis-genre ? 2/ En quoi les stratégies identitaires mises en place par les un·e et des autres peuvent avoir un impact sur les relations intergroupes, et plus particulièrement sur les relations entre les personnes transgenre/non-binaire et les professionnels.elles cis-genre (médecins, psychiatres, avocats, etc.) que ils/elles sont amené.e.s à côtoyer à différents moments du processus de transition et, plus généralement dans tout au long de leur vie ? Afin d’investiguer ces questions, le projet adoptera une approche méthodologique résolument mixte, mariant la méthode expérimentale à des méthodes qualitative et de recherche action qui seront élaborée en collaboration avec les associations de terrain.