NET@WORK Focus 6 : Docteur•es – entrepreneur•es : la bonne affaire ?

À la rencontre des trajectoires professionnelles de docteur·es ayant choisi la voie de la création d’entreprise ! Entre lancement de spin-off et création de société, nos intervenant·es ont partagé leur parcours doctoral et les raisons pour lesquelles il et elles ont décidé de se lancer à leur compte.

Anne-Catherine Mailleux,
docteure en sciences, a fondé la société Domobios en 2013.

Reposant sur une technologie d'attraction des acariens et des nuisibles (Acar'Up), la société a bénéficié de nombreux soutiens financiers mais aussi scientifiques. Anne-Catherine Mailleux a partagé, durant ce Net@Work, sa passion pour la recherche (et pour les petites bêtes !) mais aussi les jalons d’un parcours atypique.

Entre liberté et contraintes, la création d’entreprise est avant tout l’occasion de mettre les résultats de la recherche au service de la société ! Retrouvez ici son profil LinkedIn

Pierre-Nicolas Schwab,
docteur en marketing, a créé en 2005 son cabinet d'études de marché IntoTheMinds - Rejoindre IntoTheMinds.

Spécialisé en conseils en marketings et en analyses Big Data, ce bureau d'études repose sur l'application de méthodes et rigueurs académiques afin de d'améliorer les résultats des clients. Pierre-Nicolas Schwab a partagé les réflexions qui ont jalonné son parcours et la façon dont sa vision de l’entreprise a évolué en fonction de ce dernier. Le doctorat ? Un atout incontestable dans le développement de la démarche qualitative et scientifique appliquée chez IntoTheMinds. Bonne nouvelle : IntoTheMinds engage !

Contactez Pierre-Nicolas Schwab pour avoir plus d’informations. En savoir plus sur son parcours ? Lisez cette interview !

Gaëlle Vandermeulen,
docteure sciences biomédicales et pharmaceutiques, a entamé un projet de création de spin-off en 2017 (Aflexys).

La spin-off vise à valoriser les résultats de ses recherches dans le domaine de la vaccination thérapeutique contre le cancer. Gaëlle Vandermeulen bénéficie du programme First Spin-Off de la Région wallonne, dont l’objectif est de soutenir et valoriser les résultats de la recherche appliquée. Lors du Net@Work, Gaëlle Vandermeulen a mis en avant les tâches avec lesquelles il faut jongler lorsque qu’on est à la fois chercheur·e et entrepreneur·e. Les compétences à déployer dans le cadre de la création d’une spin-off sont nombreuses et sensiblement proches des qualités d’un·e bon·ne chercheur·e : montage de projet, communication, collaboration, esprit critique, résilience, etc.

Retrouvez ici son profil LinkedIn !

 

Compte-rendu en sketchnoting (by Emilie GOBBO).

Publié le 31 janvier 2020