Certificat interdisciplinaire et interuniversitaire en justices transitionnelles

Louvain-La-Neuve

Certificat interdisciplinaire et interuniversitaire en justices transitionnelles

Des outils pour analyser et comprendre les justices transitionnelles par et pour les actrices et acteurs de terrain

Les justices transitionnelles ?

Depuis la Seconde Guerre mondiale, plusieurs juridictions internationales ont été créées, dans le monde, en réponse aux crimes internationaux qui avaient été perpétrés. Elles sont connues du grand public. Elles ne constituent toutefois pas la seule réponse. Différentes stratégies peuvent être mises en place par les sociétés qui ont fait face à des crimes de masse et/ou des dictatures afin de constituer un état de droit et trouver les conditions d’une paix durable. Cette pluralité, regroupée sous le vocable de justices transitionnelles, s’articule en 5 branches qui peuvent intervenir de manière concomitante ou tout à fait indépendante :

  • La mise en place de Commissions de vérité et/ou de réconciliation afin de rechercher la vérité sur les exactions passées et offrir un espace de parole aux victimes des exactions commises.
  • L’engagement de poursuites judiciaires au cours desquelles les auteur·e·s des crimes sont identifié·e·s et poursuivi·e·s ou le recours à des modes alternatifs de résolution des conflits et/ou autres mécanismes endogènes.
  • L’organisation de réparations par le biais de restitutions ou par des mécanismes compensatoires réels ou symboliques.
  • L’identification de réformes institutionnelles : la restructuration du système politique et la définition de nouvelles valeurs.
  • Des démarches artistiques et/ou la création de lieux de mémoire et de commémoration.

Pour appréhender ces périodes de transition, tenter d’en tirer un enseignement, une approche transversale et interdisciplinaire est nécessaire.

Les objectifs de la formation

  • Donner aux actrices et acteurs de terrain et à celles et ceux qui veulent appréhender les fondamentaux des justices transitionnelles une formation interuniversitaire et interdisciplinaire, en français.
  • Créer un espace de réflexion interdisciplinaire et de dialogue sur la notion de justices transitionnelles incluant universitaires et acteurs de terrain.

Les atouts de la formation

  • Une alternance entre des cours théoriques et des séminaires au cours desquels des contextes particuliers seront étudiés en mobilisant des professeurs et acteurs de terrain.
  • La rédaction interactive d’un mémoire.
  • Des partenariats entre universités et acteurs de terrain. Le programme rassemble des enseignant·e·s belges ou étrangers, des professeur·e·s d’université, des membres d’institutions internationales et d’O.N.G. ainsi que des actrices et des acteurs de terrain qui, dans leur domaine, ont une expertise reconnue en justices transitionnelles.
  • L’intégration de la dimension artistique et culturelle. Les intervenant·e·s aux parcours variés sont issu·e·s de disciplines diverses telles que le droit, la criminologie, l’anthropologie, la philosophie, l’histoire, le cinéma, la littérature, etc. Les participant·e·s pourront articuler ces diverses approches entre elles et avec leurs pratiques lors des séminaires et de la rédaction du mémoire.
  • Une formation accessible à des participant·e·s ayant déjà une activité professionnelle ou qui poursuivent un autre enseignement. 75 % des cours et de l’accompagnement en ligne et 25 % en présentiel durant les 3 premières semaines de mai 2022.
  • Un suivi personnalisé et adapté à chacun·e des 35 participant·e·s pendant tout le programme de cours.

En pratique

  • Maximum 35 participant·e·s, 9 mois de cours (du 15 janvier 2022 au 15 septembre 2022) avec des cours virtuels et 3 semaines en présentiel à Bruxelles, en mai 2022.
  • Inscriptions clôturées le 6 décembre 2021.
  • Lettre de candidature et CV à envoyer à certificatjt@uclouvain.be. Une demande de bourse motivée peut être introduite en même temps que le dossier de candidature. Elle sera examinée concomitamment à la candidature.
  • Frais d’inscription : 1500 euros.
  • Brochure au bas de cette page

Profil des participant·e·s

Vous avez finalisé un Baccalauréat (en art, en coopération internationale, en droit, en communication, en histoire, en journalisme, en sciences politiques, etc.), la résolution des conflits vous intéresse ainsi que la manière dont une
société conçoit et organise une transition démocratique.

Vous êtes impliqué·e·s dans un secteur professionnel en lien avec l’un des domaines des justices transitionnelles, vous faites part d’une expérience pertinente et vous êtes intéressé·e·s par une analyse globale et interdisciplinaire.

Vous avez le souhait de travailler et réfléchir en groupe, avec des personnes aux parcours variés et issues de disciplines différentes, sur la question des justices transitionnelles.

Résumé de la formation

Régime(s) d’étude

Formation continue – Certification

Date de début de candidature

15 septembre 2021

Date de fin de candidature

6 décembre 2021

Date de début de la formation

15 janvier 2022

Précision du rythme

Présentiel : 80 h

Vidéos et lectures = 150 h

Mémoire = 220 h

Crédits = 15 ECTS

En partenariat avec

Publié le 16 juillet 2021