Centre de droit de la personne, de la famille et de son patrimoine

Le Centre de droit de la personne, de la famille et de son patrimoine (CeFAP-UCL) procède de la fusion, à partir du 1er septembre 2001, du Centre de droit de la famille – créé en 1967 par les professeurs François Rigaux et Marie-Thérèse Meulders-Klein – et du Centre de droit patrimonial de la famille – créé en 1969 par le professeur Jean Renauld et dirigé à partir de 1972 par le professeur Léon Raucent –.

Cette fusion est inspirée par le souci de rassembler en une seule unité les membres du personnel de la Faculté de droit de l’U.C.L. dont les prestations d’enseignement et de recherche s’exercent de manière principale dans la discipline du droit de la famille au sens large. Elle coïncide par ailleurs avec le regroupement, dans le programme des cours de la licence en droit de l’U.C.L., des deux matières, traditionnellement dissociées, du droit des personnes (Livre I du Code civil belge) et du droit patrimonial de la famille (Livre III, Titres I, II et V du Code civil belge : successions, libéralités et régimes matrimoniaux).

La dénomination du nouveau centre traduit de manière expresse les trois champs spécifiques du droit de la famille au sens large :

  • le statut juridique de la personne physique;
  • le droit des relations familiales personnelles;
  • le droit patrimonial de la famille.

Actualités

Adults & Children in Postmodern Societies

It is our great pleasure to invite you all to the Adults & Children in Postmodern Societies International and comparative Family Law Conference organised by the Family Law Centre (Cefap) of the...

La liquidation des régimes matrimoniaux

La liquidation des régimes matrimoniaux - Aspects théoriques et pratiques - 8e journée d’études juridiques Jean Renauld L'ouvrage analyse les principales difficultés théoriques et...