Learning outcomes

The challenges which students on the Master [120] in Modern Languages and Literatures : General prepares for are those of becoming experts in two foreign languages and responsible people capable of contributing to the main issues and challenges of a contemporary, multicultural society.

At the end of their course, students on the Master [120] in Modern Languages and Literatures : General, will demonstrate expertise in the two foreign languages studied, one chosen from English, German and Dutch, and the other from Spanish, Italian and French. This expertise relates to very high level communication competencies, characterised by the Common European Framework of Reference for Languages as those of the “advanced user, C1”.

Students will be able to manage scientific research in order to critically analyse and interpret discourse at a linguistic, literary and cultural level.

Students will also be able to transfer their knowledge and implement it in a specific way in different professional contexts depending upon the type of discourse in question, such as the learning and teaching of languages, editing, culture and continuing education, business, communication, new technologies or scientific research. Their training enables them to adapt in a flexible and dynamic fashion to new challenges in the world of work and continuing development.

With these qualities, students of modern languages will therefore become intellectuals in the field of humanities, able to adopt a critical posture (as regards third parties and themselves) and a proactive attitude which will enable them to contribute to the significant issues and challenges of a contemporary multicultural society.

On successful completion of this programme, each student is able to :

A. Compétences disciplinaires et transversales :


1. En linguistique, situer, analyser et interpréter de manière rigoureuse et approfondie les productions langagières (de genres, registres et approches variés) de deux langues parmi l’anglais, l’allemand, l’espagnol, l’italien et le néerlandais d'un point de vue textuel, historique, stylistique, rhétorique et thématique.

1.1. anglais
1.2. allemand
1.3. néerlandais
1.4. espagnol
1.5. français
1.6. italien

2. Reconnaître, à l'intérieur d'au moins deux littératures des langues modernes (précitées en 1), et au sein des littératures européennes et extra-européennes, des liens de circulation, de parenté, mais aussi des dissemblances et des spécificités entre différents auteurs, œuvres et tendances de l'histoire générale de la littérature.

2.1. Reconnaitre des liens et des différences entre des œuvres relevant de deux langues des six langues enseignées.
2.2. Reconnaitre des liens et des différences entre des œuvres relevant de l’histoire générale de la littérature.

3. Décrire et interroger les savoirs véhiculés par la littérature envisagée comme outil d’exploration anthropologique et mode d’accès privilégié à la culture autre.


4. Comprendre les questions de théorie de la littérature et produire une lecture critique (décrire, analyser et interpréter) d'un texte en mobilisant des outils méthodologiques et conceptuels spécifiques (telles que, par exemple, la narratologie, la poétique, la dramaturgie, la sémiotique, la linguistique, les sciences cognitives, la psychologie, la psychanalyse, ou la sociologie).


5. Décrire et analyser le statut spécifique du fait littéraire au cours de l’histoire et dans la société contemporaine, dans les différentes formes qu’il peut prendre (essai, roman, poésie, bande dessinée, cinéma, théâtre, opéra, etc.).


6. Maîtriser l'étude approfondie de deux langues modernes (précitées en 1), aux différents niveaux de l'analyse linguistique (phonétique et phonologie, lexique et phraséologie, syntaxe, sémantique, texte et discours).

6.1. anglais
6.2. allemand
6.3. néerlandais
6.4. espagnol
6.5. français
6.6. italien

7. Analyser des productions orales et écrites dans les deux langues modernes (précitées en 1), en tenant compte de leurs variations historiques, régionales, sociales et stylistiques (variétés langagières).

7.1. anglais
7.2. allemand
7.3. néerlandais
7.4. espagnol
7.5. français
7.6. italien

8. Élaborer et mettre en place des méthodes adéquates de constitution et de traitement de corpus de données linguistiques et/ou littéraires, problématiser une question de recherche.

8.1. Constituer et traiter adéquatement un corpus de données linguistiques.
8.2. Constituer et traiter adéquatement un corpus de données littéraires.
8.3. Problématiser une question de recherche en tenant compte du rapport du langage au contexte.
8.4. Problématiser une question de recherche adaptée au corpus littéraire considéré.

9. Maîtriser à un niveau d'expertise, au moins au niveau C1 du Cadre européen de référence pour les langues, les deux langues étudiées, à l'oral comme à l'écrit, sur les plans normatif et argumentatif, avec une excellence communicative en termes de formulation de la pensée, de capacité de lecture, de compréhension de différents types de textes et de rédaction.

9.1. Participer avec aisance à des communications interactives relevant de la vie sociale, professionnelle et académique ;
9.2. S’exprimer par écrit sur des sujets complexes de façon claire et bien structurée, maîtriser le vocabulaire académique et les outils d’organisation et de cohésion du discours ainsi que des composantes du discours scientifique ;
9.3. Comprendre sans difficulté des présentations complexes en langues étrangères, même si elles sont exprimées dans une langue un peu déviante par rapport à la langue standard ;
9.4. Comprendre et analyser une grande gamme de textes longs et exigeants et de productions orales, ainsi que saisir dans le détail des significations implicites et des raisonnements scientifiques.

10. Développer un savoir et une approche réflexifs et critiques, scientifiquement fondés, à partir de l'étude de la littérature, de la langue et de la culture qui permettent de devenir un acteur de la société contemporaine, en tant qu'intellectuel humaniste, critique (envers les autres et soi-même), ouvert au dialogue entre le langage, la littérature et les autres savoirs, artistiques et scientifiques.

10.1. Intervenir dans différents environnements professionnels ou un spécialiste du discours et de la culture peut apporter une expertise.
10.2. Contribuer à la création scientifique de savoirs sur la langue.
10.3. Contribuer à la création scientifique de savoirs sur la littérature.

11. S’il choisit la finalité didactique :

11.1. Intervenir en contexte scolaire, en partenariat avec différents acteurs ;
11.2. Enseigner en situations authentiques et variées ;
11.3. Exercer un regard réflexif et se projeter dans une logique de développement continu.

12. S'il choisit la finalité spécialisée « sciences et métiers du livre (édition, librairie, bibliothèque) »

12.1. Diriger ou coordonner les centres assurant la collecte, la conservation, la gestion et la valorisation d’éléments du patrimoine, tant sur supports écrits que sur supports relevant des nouvelles technologies ;
12.2. Assurer la conception et la diffusion de livres et autres médias.

13. S’il choisit la finalité spécialisée en langues des affaires :

13.1. Communiquer à l’oral avec aisance et de manière stratégique dans les langues étudiées au sein d’une entreprise ou organisation dans un contexte national et/ou international et multiculturel ;
13.2. S’intégrer et collaborer au sein d’une équipe dans un contexte national et/ou international et multiculturel ;
13.3. Comprendre et rédiger une large gamme de textes relevant du domaine économique et/ou commercial dans les langues étudiées ;
13.4. Commenter les réalités économiques, juridiques, sociales et politiques des pays des langues étudiées et de décrire avec précision les institutions politiques, les différents acteurs sociaux (patronat, syndicats etc.) et les grandes questions de société débattues dans les pays des langues étudiées.

14. S’il choisit la finalité approfondie :

14.1. Développer une maîtrise spécialisée des théories linguistiques et littéraires ;
14.2. Contribuer à la production, l’analyse critique, l’évaluation et la diffusion de connaissances nouvelles et complexes ;
14.3. Résoudre des problèmes en matière de recherche et/ou d’innovation ;
14.4. Intégrer des savoirs multiples et développer un rapport critique et créatif au savoir.