Recherche

CRIDES

Les recherches menées au sein du CRIDES se déploient à partir de l’intrigue initiée par l’invention concomitante du droit économique (Sherman Act, 1890), du droit du travail (fin du XIXème) et du droit fiscal (institution de l’impôt sur le revenu, fin XIXème-début XXème s.) sur les activités économiques.

Est en jeu, dès ce moment, la question de savoir comment il convient d’encadrer et de garantir, par la régulation, la protection et le soutien, l’exercice « soutenable » des libertés de travailler et d’entreprendre : pas de concurrence sans droit de la concurrence, pas de liberté du travail sans droit du travail, pas de coexistence entre émancipation sociale et compétitivité sans politique de marché et politique sociale, pas de politique fiscale d’incitation et de redistribution des richesses générées par l’activité économique sans droit fiscal.

Depuis lors, littéralement, le droit positif a construit le terrain de jeu du lien social au sens le plus large (c'est-à-dire sous les modalités, aussi bien, de la concurrence et de la compétitivité que de la solidarité ou de la redistribution), tant entre les différents acteurs économiques qu’entre ces acteurs et l’Etat.

Parmi les différents facteurs qui régissent cet environnement, quatre dimensions juridiques se distinguent tout en étant appelées à s’ajuster.