Financement de séjours et activités de recherche

JURI

Sont mentionnées, ci-dessous, les hypothèses dans lesquelles un financement de l’Institut peut être accordé pour l’exercice d’activités de recherche. Ce financement intervient de manière subsidiaire, à titre de complément d’une autre source de financement. Une priorité est émise pour les expériences croisées (enseignement/recherche) et la recherche interdisciplinaire.

CENTRES DE RECHERCHE DE L’INSTITUT

Un financement de 2.000 euros maximum est accordé à un Centre pour l’organisation d’un colloque, d’un séminaire ou d’une conférence, pour autant que cette intervention financière soit nécessaire afin d’éviter d’être en perte.

Il convient également qu’une demande d’intervention ait été introduite auprès du F.R.S.-FNRS.

De manière générale, les Centres sont invités à effectuer des démarches auprès d’autres sources de financement pour l’organisation de colloques, séminaires ou conférences.

Un financement de 2.000 euros est accordé pour la coordination d’un numéro des Annales de droit de Louvain, pour autant qu’elle aille de pair avec l’organisation d’une journée ou d’une après-midi d’étude sur le même sujet.

 

DOCTORANTS

 

 

 

ACADEMIQUES

Les académiques sont invités à essayer, dans la mesure du possible, de financer eux-mêmes leurs activités.

Les activités menées par des académiques sont financées dans les conditions précitées ; le lien avec la thèse est remplacé par le lien avec les travaux de recherche menés.

Une année sabbatique donne lieu à une intervention de 1.000 euros pour trois mois effectués à l’étranger.

De manière générale, le financement est réservé au personnel au cadre ; il n’est pas appliqué au personnel invité, celui-ci disposant de possibilités de financement au regard de ses autres activités. Le financement est attribué de préférence aux académiques à temps plein. Il n’est pas exclu de financer des activités menées par des académiques à temps partiel. En pareil cas, les demandes seront examinées au cas par cas.

En fonction des dossiers introduits, des règles générales pourront être retenues la suite. Le financement est limité à la quote-part correspondant au pourcentage occupé au cadre.

 

SEMINAIRE DOCTORAL A L’ETRANGER : ORGANISATION OU PARTICIPATION

Une participation financière de l’Institut peut être octroyée, à concurrence de 500 euros maximum, pour la participation, en tant que doctorant ou accompagnant académique, à un séminaire doctoral co-organisé par cet académique à l’étranger.

 

ABSENCE DE FINANCEMENT

Aucun financement n’est accordé pour :

  • les frais de participation, en Belgique ou à l’étranger, à des réunions de comités scientifiques de revues internationales.