Doctorats & post-doctorats

RSCS

Un institut pluridisciplinaire

 
Les doctorats préparés dans l'Institut couvrent plusieurs disciplines. Les principaux sont le doctorat en théologie et le doctorat en sciences des religions (nouveau depuis 2016). Toute étude d'un objet religieux permet également à l'Institut d'accueillir des doctorants dans d'autres disciplines, en histoire, en droit, en socio-anthropologie, etc.
 
Le travail de recherche doctorale en théologie accompli au sein de l’institut RSCS est diffusé grâce au Réseau doctoral européen des facultés de théologie de langue française (THEODOC), qui répertorie les doctorants francophones en théologie et favorise une recherche commune par une rencontre thématique bisannuelle.  
 
Le travail de recherche doctorale en sciences des religions est diffusé grâce à l'Ecole doctorale de sciences des religions (EDOREL), auprès du FNRS, et par l'association belge pour l'étude des religions (BABEL).

Doctorants et
doctorants-chercheurs dans l'Institut

 
Ce sont plus de septante doctorants qui apportent à l'Institut RSCS leur dynamique et leur capacité de recherche. Divers séminaires, tantôt d'écoles doctorales (disciplinaires) tantôt d'institut (interdisciplinaires) permettent les échanges et les avancées des recherches en favorisant notamment les regards comparatifs et les émulations mutuelles.
 
Seuls sont à proprement parler reconnus comme chercheurs dans l'institut, les doctorants se consacrant pleinement à leur recherche sur la base d'un financement institutionnel et bénéficiant d'une reconnaissance comme chercheur par le Bureau exécutif de l'Université. Ces doctorants-chercheurs sont alors associés plus étroitement aux responsabilités d'une équipe et bénéficient d'un soutien propre de l'Institut, pour leurs activités scientifiques.
 
L'Institut soutient aussi le cas échéant les étudiants brillants de masters dans leurs projets de doctorat à l'étranger, auprès d'institutions homologues.

Doctorat sur fonds personnels ou
doctorats sur fonds institutionnels

 
Les financements institutionnels qui permettent aux doctorants d'être intégrés comme chercheurs sont non seulement les grands fonds, mais aussi les fonds spécifiques de l'Université. A défaut d'être titulaire de tels mandats, obtenus sur concours ou sur sélection, le doctorant, une fois déclaré scientifiquement recevable, devra s'assumer sur fonds personnels.
 

Post-doctorats

 
Des mandats de recherche sont également octroyés après le doctorat, mais leur financement présente des exigences particulières, non seulement de qualité exceptionnelle mais aussi souvent de mobilité internationale. Mis à part les mandats de "chargé de recherche" mis au concours chaque année par le FNRS, et certains contrats de recherche, la plupart des mandats de post-doctorat suppose de ne pas avoir résidé en Belgique plus de deux ans sur les trois dernières années. De tels mandats sont mis au concours chaque année au sein de l'UCL et de l'Institut RSCS. La Fondation Sedes Sapientiae soutient également deux types de post-doctorat, en ouverture bisanuelle. La durée de tels mandats est généralement de deux, parfois trois ans.  L'Institut RSCS compte actuellement quatre chercheurs post-docs. 
 
L'Institut soutient aussi le cas échéant ses jeunes docteurs dans leurs projets de post-doctorat à l'étranger, auprès d'institutions homologues.

 

 

La parole à

Théologien

Benoît Bourgine

Dans le cadre d’une année sabbatique en 2017-2018, j’ai consacré sept semaines de recherche à la théologie biblique auprès de la bibliothèque particulièrement bien fournie de l’Institut...
Philosophe & théologien

Alejandro Perez

J'ai eu la chance pendant mes études d'avoir eu une formation pluridisciplinaire, puisque j'ai poursuivi un double parcours en philosophie et en théologie. Avant d'arriver à l'UCL, ma formation...
Islamologue

Ayang Utriza Yakin

Ayant débuté par des études islamiques et arabes (à Java Est), puis en droit musulman (UIN à Jakarta et Al-Azhar, au Caire), j’ai poursuivi mes recherches avec une thèse en histoire et en...