GLOBMIG

Louvain-La-Neuve

 

L'EDEM participe au projet GLOBMIG. Les chercheurs de l'EDEM qui travaillent sur ce projet sont Francesco Gatta, Eleonora Frasca, Jean-Yves Carlier et Sylvie Sarolea. Nous interagirons avec le promoteur Frédéric Docquier (coordinateur), ESPO/IRES/IMMAQ, Chercheur Qualifié à la FSR-FNRS et Professeur d'Economie à l'UCLouvain, ainsi que Philippe Bocquier, ESPO/DEMO, Professeur de Démographie à l'UCLouvain, et Pierre Schaus, (SST/)EPL/ICTM, Professeur d'Informatique à l'UCLouvain.

GLOBMIG est un projet de 48 mois qui vise à développer des outils conceptuels plus solides pour mieux comprendre et modéliser les modèles de migration mondiale, pour anticiper les pressions migratoires futures et pour étudier les implications mondiales des réformes politiques. Plus précisément, GLOBMIG a réuni une équipe d'économistes, de démographes, de juristes et d'informaticiens autour de trois objectifs généraux : (i) comprendre les facteurs fondamentaux à long terme des migrations internationales, (ii) produire des projections intégrées des migrations, de la population et des inégalités mondiales, et (iii) utiliser la base de connaissances pour évaluer l'efficacité et la cohérence politique du cadre juridique.

La réalisation de ces objectifs généraux nécessite des modèles hautement intégrés de schémas migratoires mondiaux. Le caractère innovant de GLOBMIG est qu'il va au-delà de l'état de l'art en combinant des sources de données traditionnelles et nouvelles (par exemple, Big Data sur la mobilité des propriétaires de téléphones portables, enquêtes d'opinion mondiales sur les intentions de migration, données géoréférencées sur les changements démographiques, données comparatives sur les lois et les politiques d'immigration), en développant de nouvelles méthodologies pour les traiter et les analyser (par exemple l'exploration de données, les algorithmes d'apprentissage automatique) et la modélisation des interactions complexes entre les migrations internationales, les migrations internes et les environnements sociodémographiques, climatiques, juridiques/institutionnels et économiques.