Equipe

Louvain-La-Neuve

Sylvie Sarolea

Sylvie Sarolea

Sylvie Sarolea est professeur à l’UCL et avocate au barreau de Nivelles. Elle enseigne le droit des réfugiés, le droit international de l’immigration, le droit international privé et les droits de l’homme.

Elle a fondé l’EDEM qu'elle dirige depuis 2011. Elle est membre du réseau académique Odysseus. Actuellement, elle coordonne la recherche engagée dans le projet LIMA: Personal Aspirations and Processes of Adaptation: How the Legal framework Impacts on Migrants’ Agency.

Jean-Yves Carlier

Jean-Yves Carlier

Jean-Yves Carlier est professeur à l’Université catholique de Louvain, à l’Université de Liège, aux Facultés universitaires Saint Louis et avocat au barreau de Nivelles. Il est ou a été professeur invité dans différentes universités (Paris 2, Genève, Caen, Aix, Montréal, Ouagadougou, Cotonou, Bujumbura).

Marie Courtoy

Marie Courtoy a étudié la sociologie et l’anthropologie (USL-B) avant d’étudier le droit (USL-B et UCL). Fraichement diplômée, elle a réalisé un stage à la Cour européenne des droits de l’homme de septembre à janvier. Elle commencera son doctorat en octobre, qui portera sur la migration environnementale dans le contexte plus général de la justice environnementale. Elle y mêlera l’anthropologie au droit, en collaboration avec l’Institut Max Planck d’anthropologie sociale.

François Crépeau

François Crépeau, ancien rapporteur spécial des Nations unies sur les droits de l’homme des migrants de 2011 à 2017, est titulaire de la chaire Hans et Tamar Oppenheimer en droit international public à la faculté de droit de l’université McGill. Il a été accueilli à l’UCL dans le cadre d'une Chaire Francqui International Professor en sciences humaines. Ses recherches portent, entre autres, sur le contrôle des flux migratoires, la protection des droits des étrangers, les nouvelles conceptions de la sécurité appliquées aux migrants, et l’État de droit face aux processus de mondialisation.

Jean-Baptiste Farcy

Jean-Baptiste Farcy

Titulaire d’un master en droit (UCL) et d’un LL.M. en droit international (SOAS, University of London), Jean-Baptiste Farcy a rejoint l’EDEM au printemps 2016. Engagé dans le cadre du projet LIMA, ses recherches portent principalement sur la régulation de l’immigration économique en droit belge et européen.

Christine Flamand

Christine Flamand est licenciée en droit (UCL) depuis 1993. Elle est spécialisée en droit des réfugiés et des étrangers. Elle a travaillé dans le cadre de  plusieurs associations dont le CBAR, l'ADDE et INTACT, où elle a développé une expertise sur les questions d'asile, de genre et de droits de l'enfant. Elle a également travaillé comme consultante pour le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), en Belgique, en République Démocratique du Congo et en Turquie. Elle est chercheuse à l'EDEM dans le cadre du projet LIMA sur les questions de regroupement familial.

Eleonora Frasca

Eleonora Frasca est titulaire d’un Master en droit (Faculté de droit de l’Université de Rome “Sapienza”) et d’un Master of Science in Public Policy and Human Development (Maastricht Graduate School of Governance et United Nations University UNU-Merit) avec une spécialisation en études migratoires. Elle a travaillé auparavant pour la Commission Internationale Catholique pour les Migrations (ICMC Europe) sur la question des voies d’accès légales pour les réfugiés en Europe, dont plus spécifiquement la réinstallation et le parrainage privé. Son sujet d’études principal porte sur comment la société civile peut influencer les politiques et le droit migratoires.

Francesco Gatta

Francesco Gatta est chercheur à l’Université de Milan. Il a un double PhD en droit de l’Union européenne (Université de Padoue et Leopold-Franzens- Universität Innsbruck, Austria). Il fut Global College of Law Fellow durant l'automne 2017.

Hélène Gribomont

Hélène Gribomont

Titulaire d’un master en droit (UCL), Hélène Gribomont a entamé un doctorat en janvier 2015. Sa recherche porte sur la preuve dans la procédure d’asile.

De novembre 2015 à juin 2016, elle a mené, pour l’UNHCR et en collaboration avec une sociologue, une étude sur l’accompagnement juridique des demandeurs d’asile en Belgique (en structures d’accueil et en détention administrative).

Luc Leboeuf

Luc Leboeuf

Titulaire d’une thèse en droit européen de l’asile obtenue en 2015 à l’Université catholique de Louvain, Luc Leboeuf est chercheur post-doctorant à l’institut Max Planck d’anthropologie sociale. Ses recherches portent sur l’usage du droit international par les Etats européens et par les migrants, afin pour les Etats d’opérer une sélection entre les migrants autorisés au séjour et ceux qui ne le sont pas, et pour les migrants d’obtenir une autorisation au séjour. Il enseigne le droit européen et international de l’asile et de l’immigration à l’université d’Anvers, en qualité de professeur invité (gastprofessor). Il pratique également ces matières en tant qu’avocat au barreau du Brabant wallon. Il collabore scientifiquement avec l’EDEM.

Matthieu Lys

Matthieu Lys

Matthieu Lys est avocat au Barreau de Bruxelles depuis 2005, où il exerce dans les domaines des droits de l’homme, de l’asile et de l’immigration. Il est également assistant et doctorant à l’UCL, au sein de la Faculté de droit et du Centre de Recherche sur l’Etat et la Constitution (CRECO), où il encadre des travaux pratiques et des travaux dirigés dans les matières des sources du droit et du droit constitutionnel, en ce compris les droits fondamentaux. Il prépare actuellement une thèse de doctorat ayant pour thème : « Les droits fondamentaux de l’étranger en séjour irrégulier: circonscrire un noyau dur de droits inconditionnels ». Matthieu Lys participe à des colloques et formations, et publie régulièrement dans les domaines de l’asile et de l’immigration en Belgique et en Europe. Ses publications scientifiques se centrent sur le thème du statut constitutionnel de l’étranger et se situent au carrefour du droit constitutionnel belge et du droit européen. Il est membre de l’Equipe Droits Européens et Migrations (EDEM) constituée au sein de l’UCL, ainsi que de la section « Droit des Etrangers » du Barreau de Bruxelles.

Christelle Macq

Titulaire d’un master en droit, Christelle Macq est assistante à l’UCL en droit pénal et de la procédure pénale depuis septembre 2016. Elle a, auparavant, durant six ans, exercé le métier d’avocat spécialisée dans les domaines du droit pénal, de la procédure pénale, du droit des étrangers et des droits de l’homme. Actuellement, en tant qu’assistante, elle encadre les exercices pratiques de droit pénal et droit de la procédure pénale et participe à des travaux de recherche. Elle entame un doctorat ayant pour thématique l’étude des interactions entre droit pénal et droit des étrangers. Elle est membre de l’équipe de l’EDEM depuis mai 2017.

Trésor Maheshe

Trésor Maheshe Musole

Trésor Maheshe Musole est provisoirement inscrit en thèse à l’UCL. Sa thématique de recherche porte sur les questions relatives à la paix, la sécurité et les migrations dans la région de Grands Lacs. Titulaire de deux masters complémentaires en droits de l’homme et en droit international des universités du Burundi (UB) et de Louvain (UCL), il jouit d’une expérience dans le domaine judiciaire et des droits de l’homme éprouvée par son passage au sein du corps de défenseurs judicaires prés les tribunaux du ressort de la Cour d’appel de Bukavu et actuellement avocat au barreau du Sud Kivu (R.D. Congo). En sa qualité d’assistant de second mandat à la faculté de droit de l’Université catholique de Bukavu (UCB) et à la suite des cours suivis notamment à l’académie de droit international de la Haye, il dispense des travaux pratiques aux étudiants de graduat et de licence dans le domaine du droit international.

Jack Mangala

Après un master en droit à l’Université de Kinshasa, Jack Mangala a poursuivi son parcours académique dans diverses universités européennes avant d’intégrer l’UCL où il a réalisé sa thèse de doctorat. Il a ensuite rejoint l'University of Michigan Law School avant d’être nommé professeur à la Grand Valley State University au Michigan. Il y enseigne notamment le droit international et le droit de l’immigration.

Delphine Nakache

Delphine Nakache est professeure agrégée à l’école de développement international et mondialisation (EDIM) de l’Université d’Ottawa (Canada). Elle enseigne dans les domaines du droit international public et du droit de l'immigration, des réfugiés et de la citoyenneté. Ses intérêts de recherche portent sur la sécurisation des politiques migratoires et de citoyenneté, les droits humains des migrants, et les conditions de travail dans un contexte de migration/mobilité. Prof Nakache est impliquée, à titre de co-chercheure, dans plusieurs projets de recherche financés par le Conseil de Recherche en Sciences Humaines du Canada (CRSH) et agit à titre de consultante pour les Nations Unies et le gouvernement canadien. Elle est l’auteure de plusieurs livres et articles scientifiques sur le sujet.

 

Emmanuelle Neraudau

Emmanuelle Neraudau

Emmanuelle Neraudau est docteur en droit public (Université Paris XI) avec une thèse sur "Ordre public et droit des étrangers en Europe" sous la direction du Prof. F. Julien-Laferrière (Ed. Bruylant, Bruxelles, 2006). Depuis 2006, elle exerce en tant qu'avocat au Barreau de Nantes, dans les domaines des droits de l'homme, de l'asile et de l'immigration, et a été établie au Barreau de Bruxelles (2009-2014). Elle est chargée d'enseignement à l’Université de Nantes (France), depuis sa thèse, et intervient depuis 2008 dans le cadre d'un séminaire sur les droits des migrants dans l'U.E. (Master 2 "Droit de l'Union européenne"). Elle est chercheur au sein du Centre pour le droit international et européen (CeDIE), membre de l'Equipe droits européens et migrations (EDEM - UCL). Ses travaux au sein de l'EDEM concernent principalement la transposition du Règlement Dublin en droit belge.

Matthias Petel

Matthias est assistant chargé de projets à la faculté de droit de l’UCL. Il assure le suivi du Micromaster en droit international (EdX) ainsi que la coordination de la Legal Clinic Rosa Parks.

Il est spécialisé en droit international des droits humains. Il est actif au sein de la société civile et est impliqué dans plusieurs ONG et/ou projets touchant à l’environnement, aux personnes en situation de handicap, aux migrations.

renaudiere

Géraldine Renaudière

Géraldine Renaudière est diplômée en droit de l’Université de Bruxelles et titulaire d’un master complémentaire en droit européen de l’Institut d’études européennes. Après avoir travaillé au service de protection juridique du Haut-Commissariat pour les réfugiés et à la Cour de Justice de l’Union européenne, elle fut chercheuse associée sur deux projets de coopération judiciaire en droit européen de l’immigration à l’Institut Universitaire Européen (Florence). Depuis septembre 2016, Géraldine est assistante de recherche au Centre Charles De Visscher pour le droit international et européen (CeDIE) et membre de l’équipe EDEM, où elle travaille sur les questions de libre circulation et contribue au projet LIMA.

Alice Sinon

Alice Sinon est doctorante et assistante à l’UCL. Elle a terminé ses études de droit en 2014, à l’UCL et a complété sa formation par un master complémentaire en droit européen, orienté en droits de l’homme et droit des migrations à l’Université Radboud de Nijmegen, aux Pays-Bas. Elle consacre sa recherche à la question des relations entre le droit international humanitaire et le droit international pénal. 

Lilian Tsourdi

Evangelia (Lilian) Tsourdi

Lilian Tsourdi est licenciée en droit (Faculté de droit de l’Université d’Athènes), titulaire d’un master en droit international public (Faculté de droit de l’Université d’Athènes) et d’un LLM in International Human Rights Law (Faculté de droit de l’Université d’Essex). Elle est doctorante (Faculté de Droit-IEE) et membre de l’équipe de coordination du réseau académique d'études juridiques sur l'immigration et l'asile en Europe (réseau Odysseus). Depuis septembre 2012, elle est assistante de recherche auprès du Centre Charles De Visscher pour le droit international et européen (CeDIE) à l’Université catholique de Louvain. Elle est également, depuis septembre 2013, assistante de recherche à l’ULB.