Compétences et acquis au terme de la formation

kine1ba  2020-2021  Louvain-la-Neuve

1. Vision du diplômé

Le défi que l’étudiant bachelier en kinésithérapie et réadaptation se prépare à relever est de se former au mieux pour aborder la formation proposée dans le master en kinésithérapie et réadaptation, organisé par la Faculté des sciences de la motricité de l’Université catholique de Louvain.

L’objectif est d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour devenir des hommes et des femmes attentifs aux besoins qu'éprouve notre société en termes de santé, plus particulièrement en kinésithérapie et réadaptation.

Le programme de bachelier permet à l’étudiant d’acquérir des connaissances et des compétences qui:

  • Constituent une solide formation en sciences biomédicales, qui contribuera à faire de lui un professionnel capable d’évoluer ;
  • Intègrent les connaissances et compétences techniques nécessaires pour poser les gestes professionnels de base du kinésithérapeute ;
  • Autorisent une première expérience de terrain par l’intermédiaire des stages ;
  • Préparent à étendre celles-ci dans des domaines plus pointus de la kinésithérapie et réadaptation.

Durant son programme de bachelier, le futur diplômé universitaire en kinésithérapie et réadaptation aura développé son projet de formation et son projet personnel qu’il poursuivra durant son programme de master et ce avec une autonomie croissante.

2. Compétences et acquis au terme de la formation

Au terme de ce programme, le diplômé est capable de :

1. utiliser de manière critique des savoirs et des savoir-faire (méthodologiques, techniques, et pratiques), issus de manuels et de publications scientifiques (notamment en anglais) validés qui relèvent des différents domaines de la kinésithérapie et de la réadaptation.

1.1. rechercher dans la littérature scientifique les données récentes

1.2. évaluer la qualité des données de la littérature, en extraire les données les plus pertinentes et les synthétiser

2. Réaliser le diagnostic, concevoir et mettre en œuvre l’intervention en kinésithérapie et réadaptation dans le cas de problèmes simples et usuels.

2.1. Collecter et interpréter les informations relatives aux besoins du patient, en vue de réaliser le diagnostic à partir de l’anamnèse et de l’examen clinique kinésithérapeutique

2.2. Planifier et ajuster le bilan fonctionnel du patient

2.3. Construire avec ses formateurs l’intervention en kinésithérapie et réadaptation à partir du diagnostic

3. Evaluer de manière critique l’intervention en kinésithérapie et réadaptation et l’adapter, avec ses formateurs

3.1. Evaluer la qualité de sa démarche thérapeutique

3.2. Evaluer chacune des phases du traitement et rapporter les résultats par écrit et oralement à son formateur

4. Adapter sa communication aux objectifs d'intervention, aux caractéristiques des interlocuteurs (pairs, patients et formateurs) et du contexte.

4.1. Communiquer les résultats de sa recherche bibliographique à ses pairs

4.2. Expliquer et argumenter ses avis et ses points de vue à ses interlocuteurs (pairs, patients et formateurs).

4.3. Dialoguer de façon efficace et adaptée avec ses interlocuteurs (pairs, patients et formateurs), en faisant preuve de capacité d’écoute et d’assertivité.

4.4. Utiliser efficacement différentes techniques et divers outils de communication (supports visuels, présentation, langages verbal et corporel, …).

5. Travailler seul et en équipe pour atteindre les objectifs fixés et produire des résultats positifs dans le contexte de la kinésithérapie et réadaptation.

5.1. Décoder et améliorer, le cas échéant, sa position dans un groupe de professionnels de la kinésithérapie et réadaptation et de la santé, ses rôles, ses modes d’animation, y compris ses dynamiques émotionnelles.

5.2. Animer efficacement un groupe de pairs, en utilisant des méthodologies et des techniques appropriées.

6. Développer son autonomie, sa proactivité dans l’acquisition de nouveaux savoirs et de nouvelles compétences.

6.1. Développer des stratégies pour acquérir, maintenir, mettre à jour ses connaissances et compétences.

6.2. Inscrire sa formation dans le temps, formuler des projets personnels et professionnels.

7. Mettre en œuvre une démarche scientifique et technique en se souciant de l’éthique et de la déontologie professionnelle.

7.1. citer et référencer son travail conformément aux standards du monde scientifique,

7.2. s’engager dans le développement des connaissances et de l’intervention en kinésithérapie et réadaptation, en considérant les aspects sociaux, philosophiques et éthiques.

Le référentiel de compétences de la kinésithérapie proposé par l’European Network of Physiotherapy in Higher Education définit les compétences et acquis d’apprentissage au terme de la formation de bachelier et de master. Ce référentiel spécifique à la kinésithérapie prend en compte le cadre européen de qualification (CEQ / EQF), et favorise par conséquent la mobilité étudiante, la reconnaissance des compétences acquises et l’apprentissage tout au long de la vie (LLL), tout en prônant les meilleurs standards de qualification.

L'explication détaillée de ces compétences met en évidence les attendus spécifiques pour l’étudiant BACHELIER et l’étudiant MASTER ainsi que l’articulation et la progression entre le programme de bachelier (en kinésithérapie) et le master (en kinésithérapie et réadaptation).