Compétences et acquis au terme de la formation

opes2m  2020-2021  Louvain-la-Neuve

Devenir un acteur de développement et de changement capable d’analyser l’environnement social, économique et politique contemporain et de prendre des décisions et d’exercer des responsabilités de manière informée et raisonnée dans sa vie professionnelle et sociale, tels sont les défis que le diplômé en Master en politique économique et sociale se prépare à relever dans une perspective d’efficience et de justice sociale.


L’étudiant s’engageant dans cette formation est déjà impliqué dans une vie professionnelle et/ou citoyenne active. Tout au long du programme, l’étudiant mobilise cette expérience et la confronte aux connaissances, outils et cadres théoriques et méthodologiques et réciproquement. Ainsi, à travers ce programme de master, l’étudiant aura à questionner et enrichir son développement professionnel et/ou personnel en intégrant une approche universitaire, un regard réflexif et une prise de recul critique.

En outre, le programme de master en politique économique et sociale a pour spécificité de former les étudiants à travers un apprentissage coopératif qui est de nature à stimuler les échanges, à identifier et partager des points de vue différents, à enrichir les processus de résolution de problèmes, à promouvoir la concertation pour élaborer des propositions communes. Ainsi au terme de leur programme, les diplômés percevront l’utilité d’une approche coopérative et seront capables de la mobiliser dans leur vie professionnelle.


Au terme du master, le diplômé maîtrise un solide socle de savoirs, théories et cadres d’analyse dans les diverses disciplines des sciences humaines : la sociologie, l’économie, la philosophie, les sciences politiques et la psychologie sociale. Il est capable de mobiliser ses savoirs et compétences pour appréhender, analyser et répondre à des situations/problématiques/questions en politiques économiques et sociales contemporaines, dans toute leur complexité :

  • selon une démarche universitaire : démarche centrée sur une approche scientifique et une méthodologie rigoureuse,
  • selon une approche pluridisciplinaire en veillant à adopter une posture critique et nuancée vis-à-vis des apports des différentes disciplines,
  • en adoptant une posture distanciée et en faisant preuve de réflexivité,
  • en communiquant et interagissant de manière pertinente et adaptée avec les différents acteurs impliqués dans une situation donnée,
  • en tenant compte du contexte et en anticipant les mutations sociétales dans une perspective d’action et de changement,
  • en proposant des pistes d’action concrètes pour répondre à la situation/problématique,
  • en élaborant des stratégies d’innovation et de transformation.

En outre, le diplômé aura intégré une logique de développement continu qui lui permettra d’être un professionnel capable de s’adapter et d’évoluer positivement dans son environnement professionnel et personnel.

 

Au terme de ce programme, le diplômé est capable de :

AA.1. Maîtriser et articuler des savoirs disciplinaires et des modèles théoriques dans le champ social, politique, économique, ou culturel afin d’éclairer les questions du vivre ensemble, de la cohésion et de la justice sociale.

  • Maîtriser et articuler un solide socle de savoirs disciplinaires et de modèles théoriques dans les domaines de la sociologie, l’économie, la philosophie, les sciences politiques et la psychologie sociale afin d’étudier les pratiques et les mécanismes sociaux, économiques et politiques.
  • Développer un esprit scientifique et critique.
  • Se situer dans les principaux courants épistémologiques en sciences humaines.
  • Mobiliser les principaux concepts théoriques propres aux différentes disciplines dans le champ social, politique, économique, ou culturel en faisant des liens entre eux, pour analyser de manière pertinente des situations concrètes ou éclairer des questions du vivre ensemble, de la cohésion et de la justice sociale.

AA.2. Analyser des situations problématiques concrètes, relatives à des questions économiques et sociales de la société contemporaine, sous différents angles disciplinaires en sciences humaines, élaborer des stratégies d’innovation et de transformation, formuler des propositions de réponses et/ou d’actions concrètes et contextualisées.

  • Relier des questions politiques, sociales et économiques concrètes aux savoirs théoriques et aux cadres d’analyse disciplinaires en sciences humaines.
  • Problématiser un enjeu, c’est-à-dire faire face à la complexité en étant capable de/d’ :
    • construire un questionnement pertinent,
    • articuler des problèmes entre eux,
    • choisir un angle d’approche permettant l’analyse et la réflexion,
    • situer cet enjeu et les acteurs concernés dans son contexte historique, institutionnel et social.
  • Confronter théorie et pratique (expérience professionnelle) afin d’apprendre à porter un regard critique sur des politiques et des situations problématiques.
  • Formuler des propositions de réponses et/ou d’actions concrètes et contextualisées concernant des politiques, des dispositifs spécifiques et/ou des situations problématiques.
  • Élaborer des stratégies d’innovation et de transformation en faisant preuve d’ouverture et de créativité.

 

AA.3. Concevoir et réaliser un travail de recherche, mettant en œuvre une démarche scientifique et une méthodologie rigoureuse, pour définir et approfondir une problématique dans le champ social, politique, économique ou culturel.

  • Définir une problématique dans le champ social, politique, économique ou culturel.
  • Rendre compte de l’état des connaissances portant sur cette problématique.
  • Construire et mettre en œuvre un dispositif méthodologique rigoureux et pertinent pour approfondir cette problématique.
  • Mobiliser les outils adéquats pour récolter des données empiriques.
  • Traiter ces données en maîtrisant une approche quantitative et/ou qualitative.
  • Analyser et interpréter les résultats.
  • Développer un esprit de synthèse, formuler des conclusions et proposer des pistes d’actions concrètes.

 

AA.4. Adopter une posture distanciée et faire preuve de réflexivité en regard de ses propres expériences et en empruntant des angles d’approches différentes pour analyser des problématiques du champ social, politique, économique ou culturel.

  • Questionner des situations ancrées dans l’expérience de l’étudiant.
  • Développer un regard critique par une posture de distanciation face à une problématique ou à des logiques disciplinaires.
  • Diversifier les angles d’approche d’un phénomène dans une perspective pluri- voire interdisciplinaire.
  • Reconnaître la pluralité des hypothèses sous-jacentes à une même discipline.

AA.5. Anticiper les mutations sociétales dans une perspective d’action et de changement.

  • Définir des orientations pour l’action : mise en œuvre d’idées originales, élaboration de dispositifs nouveaux, proposition d’innovations dans les façons de penser et les façons de faire au sein des politiques économiques et sociales.
  • Entreprendre une démarche prospective en identifiant les évolutions économiques, sociales et culturelles à venir.
  • Analyser les acteurs actuels et ceux qui émergent en questionnant leurs stratégies, leurs projets, leurs interactions et leurs capacités d’innovation et de prise de décision.
  • Discerner des enjeux et définir en conséquence des orientations, des attitudes et des dynamiques de changement.

AA.6. Mobiliser des compétences transversales (logique de développement continu, communication, travail en équipe, prise de responsabilité, compétences de transfert) indispensables pour concevoir et conduire avec efficacité des actions dans le champ social, politique, économique, ou culturel.

  • Intégrer une logique de recul critique sur ses propres acquis, ses productions et ses actions, une logique d’apprentissage et de développement continu, en ayant en perspective son développement personnel et professionnel.
  • Mettre en lien les apprentissages dans une visée d’action sur le terrain social et politique.
  • Transférer les compétences acquises à travers la formation sur les terrains socio-professionnels et/ou de l’engagement.
  • Argumenter et communiquer vers des publics différents en particulier les partenaires ou interlocuteurs auxquels les étudiants sont confrontés dans leurs expériences professionnelles et sociales.
  • Interagir et collaborer efficacement au sein d’une équipe, s’y impliquer de manière responsable et solidaire.
  • Etablir des liens utiles avec les différents acteurs en réseaux.
  • Prendre et exercer des responsabilités dans la réflexion, la création et la mise en application de politiques et de processus de changement et de transformation sociale.
  • Affiner ses propres conceptions et valeurs et les confronter avec celles des autres, à travers un dialogue constructif, pour en dégager des idées originales.