Accès au Master en droit pour les diplômé·es étranger·ères

DRT Louvain-La-Neuve

En Belgique, le diplôme de Master en droit délivré par une université belge donne accès aux professions réglementées, tel qu'avocat·e. Pour cette raison, toute demande d'admission à ce programme sera considérée comme demande d'équivalence de diplôme étranger, même si l'objectif de l'étudiant·e est de compléter sa formation.

Tou·tes les diplômé·es étranger·ères qui souhaitent travailler en Belgique ont la possibilité d'introduire un dossier de reconnaissance académique et professionnelle de leurs diplômes étrangers d'enseignement supérieur (équivalence du niveau universitaire).

  Plus d'informations

Les titulaires d'un diplôme de Master en droit (2ème cycle universitaire) ressortissant·es d'un Etat membre de la Communauté européenne et qui disposent de tous les documents nécessaires pour accéder à la profession d'avocat·e dans leur propre pays, peuvent demander à l'O.B.F.G. (Ordre des barreaux francophones et germanophones) de reconnaître l'équivalence de leur diplôme et de leurs qualifications professionnelles.

 Plus d'informations

Si vous ne rentrez pas dans les conditions de l'O.B.F.G. et/ou que le ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles vous renvoie vers l'une des universités belges, vous devez alors suivre un programme universitaire pour obtenir l'équivalence de votre formation universitaire.

Toutes les demandes d'admission doivent être introduites via la procédure en ligne.

Le dossier sera examiné dans un premier temps par le Service des inscriptions (SIC) de l'UCLouvain et s'il est jugé recevable, transmis en Faculté de droit et de criminologie pour décision académique. La décision finale vous sera communiquée par le Service des inscriptions.

Dates limites pour l'introduction des demandes :

  • le 30 avril pour les candidat·es de nationalité hors Union européenne non-résident·es en Belgique et ayant besoin d'un Visa d'études ;

  • le 31 août pour tous les autres candidat·es, résident·es ou non en Belgique et n'ayant pas besoin d'un Visa d'études.

Toutes les demandes d'admission des diplômé·es étranger·ères sont considérées comme « accès sur dossier ». Cela signifie que, sur base du dossier soumis, l'accès au programme peut soit être direct, soit nécessiter des compléments de formation pour un maximum de 60 crédits ECTS, soit être refusé.

Conditions de recevabilité d'une demande d'admission au Master en droit :

  • Diplôme étranger de premier cycle universitaire en droit (Europe uniquement)
    Réussite et obtention d'un diplôme étranger de 1er cycle universitaire en droit (minimum 3 ans) ;

  • Diplôme étranger de deuxième cycle universitaire en droit
    Réussite et obtention d'un diplôme étranger de 2ème cycle universitaire en droit (minimum 4 ans) ;
    Avoir obtenu au moins 65% (13/20) de moyenne pour l'ensemble des années universitaires réussies, s'agissant du diplôme universitaire justifiant une admission au Master en droit ou, à défaut, faire preuve d'une expérience professionnelle.

Critères d'admissibilité :

  • Le jury décide de l'admissibilité des candidat·es sur la base des éléments ressortants de l'ensemble de leur dossier, de la qualité de la formation suivie et/ou d'une expérience professionnelle significative et de qualité dans le domaine juridique.

  • Sur base de l'analyse du dossier, les étudiant·es admis·es seront orienté·es en fonction de leur profil vers les programmes suivants :

    • Master en droit - équivalence en 2 ans

    • Master en droit - équivalence en 1 an accessible uniquement aux diplômé·es ayant réussi en Europe une formation universitaire en droit de minimum 5 ans

    • Master en droit avec compléments de formation de 60 crédits

Pour les diplômés de premier cycle universitaire en droit (Europe), le programme sera toujours : Master en droit avec compléments de formation (maximum 60 ECTS).