Félicitations aux lauréats boursiers !

WOLUWE Bruxelles Woluwe

Publié le 15 décembre 2017

Le Secteur des Sciences de la santé de l’UCL a officiellement décerné ses prix et bourses 2017 le 14 décembre. Au cours de la soirée, 19 lauréats ont été récompensés et encouragés pour leurs travaux de recherche dans différents domaines tels que la cancérologie, la neurologie ou la cardiologie.

A l’occasion de cette cérémonie officielle, les autorités de l’Université, des Cliniques universitaires Saint-Luc et du CHU UCL Namur ont remis les prix suivant :

  • Le Prix du Secteur au professeur Jean-Marie MALOTEAUX pour son investissement institutionnel au sein du Secteur des sciences de la santé, en particulier comme président de la commission d’éthique biomédicale hospitalo-facultaire de l’UCL.

  • La bourse de la Fondation médicale M. Horlait-Dapsens à Julie NAVEZ, médecin spécialiste en chirurgie digestive, afin de poursuivre en France une formation de pointe en chirurgie hépato-bilio-pancréatique et laparoscopique ainsi que dans le domaine de la transplantation de foie.

  • La bourse de la Fondation Salus Sanguinis à Sophie LEPROPRE (IREC) pour poursuivre ses recherches en hématologie liées au pronostic chez les patients souffrant d’une maladie coronarienne via une approche pharmacologique.

  • Le prix Simonart au professeur Bernard HANSEEUW (IoNS), neurologue, pour ses travaux sur le diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer. Grâce à des techniques d’imagerie médicale de pointe, il tente de détecter les lésions cérébrales et les troubles de la mémoire typiques de la maladie afin de la dépister et un jour pouvoir prévenir son apparition.

  • Le prix Matthys Bove au professeur Jean-Christophe JONAS (IREC) pour ses travaux de recherche liés au diabète et plus particulièrement à deux facteurs de risque majeurs de la maladie : l’obésité et la résistance à l’insuline.

  • Le prix Lagast au professeur Guido BOMMER (Institut de Duve) pour ses travaux de recherche fondamentale sur l’implication de certaines enzymes dans des maladies neuromusculaires pour lesquelles il n’existe pas encore de traitement.

  • Le prix Depelchin à Gaëlle VANDERMEULEN (LDRI) pour sa recherche dans le domaine du cancer. Son projet vise à développer une nouvelle thérapie liée au système immunitaire et à la mise au point de vaccins pour soigner les patients cancéreux.

  • Le prix Van de Velde au professeur Raphaël FRÉDÉRICK (LDRI) pour ses travaux sur le cancer. Spécialiste en chimie, son projet vise à mieux comprendre certaines voies métaboliques permettant aux cellules tumorales de proliférer et porte sur le développement de nouveaux outils pharmacologiques en vue d’une thérapie cancéreuse innovante.

  • Les Bourses du patrimoine à 11 doctorants en fin de thèse afin de leur permettre de poursuivre à temps plein un programme de recherche dans un laboratoire du Secteur des sciences de la santé.

Les jeunes scientifiques de l’UCL ont eu l’occasion de présenter leurs recherches au rythme alterné de passage vidéos et de présentations power point. Les chercheurs primés ont reçu un montant total d’environ 200 000 euros. Grâce à cette somme, les jeunes cliniciens chercheurs ou médecins spécialistes auront l’opportunité d’entamer ou continuer leurs travaux dans différentes disciplines ou poursuivre leur formation dans un centre de référence en Belgique ou à l’étranger. Cette soirée fut aussi l’occasion de remercier vivement les mécènes présents pour leur soutien à la recherche universitaire.

Retrouvez ci-dessous les interventions vidéos de certains chercheurs :