Allocations de chômage

Après avoir terminé leurs études, tous les étudiant·e·s sont invité·e·s à consulter le site web de la Sécurité Sociale Belge afin de voir s’ils sont éligibles ou non aux allocations de chômage en Belgique.

En règle générale, les doctorant·e·s subventionné·e·s ainsi que les chercheur·euse·s salarié·e·s et les enseignant·e·s ne peuvent prétendre aux allocations de chômage que s’ils/elles résident légalement en Belgique à la fin de leur contrat de travail. Une fois que leur permis de résidence a été prolongé et qu’ils ont obtenu un formulaire C4 du Service du Personnel, ils/elles peuvent se rendre à l’Office National de l’Emploi (ONEM) et demander l’accès aux allocations de chômage. En plus de la nécessité d’obtenir la prolongation de leur permis de résidence, ils/elles doivent également prouver qu’ils/elles satisfont à d’autres conditions avant de pouvoir prétendre à ces allocations de chômage. Ces conditions incluent notamment le fait d’avoir travaillé un certain nombre de jours durant la période de résidence, le nombre exact étant fonction de l’âge.

(*) La couverture chômage ne peut s’appliquer qu’aux ressortissants de l’Union européennes et qu’aux ressortissants de l’Algérie, Argentine, Australie, Brésil, Canada et Québec, Chili, Islande, Inde, Israël, Japon, Kosovo, Liechtenstein, Macédoine, Monténégro, Moldavie, Maroc, Norvège, les Philippines, la République Démocratique du Congo, Saint-Marin, Corée du Sud, Suisse, Tunisie, Turquie, les Etats-Unis d’Amérique, Uruguay et les Etats indépendants de l’ex-Yougoslavie.