Hybrider l’apprentissage de la prononciation du français

ILV Louvain-La-Neuve, Mons

Depuis 2019, les étudiants en français langue étrangère inscrits à l’ILV dans un cours de « Prononciation et techniques de parole » bénéficient d’un dispositif d’auto-apprentissage de la prononciation du français sur Moodle. Le projet a été développé grâce à un financement FDP par Geneviève Briet et Emmanuelle Rassart, maitres de langue française, avec la collaboration de leur collègue Valérie Collige-Neuenschwander et de deux stagiaires, étudiantes en linguistique appliquée.

Cette expérience pédagogique innovante fait l’objet d’une recherche-action. Il s’agit notamment d’identifier ce qui motive les étudiants à exercer leur prononciation en ligne de façon autonome, ou encore de comprendre quel type d’activité est le plus approprié pour quelle compétence phonétique. Les premiers résultats viennent de paraitre dans un numéro spécial de la revue Recherches et applications. Le français dans le monde, coordonné par Sandrine Wachs et Corinne Weber (Université Sorbonne Nouvelle), et consacré aux pratiques numériques en didactique des langues. Dans son article « Hybrider l’apprentissage de la prononciation du français dans un cours universitaire : rôle des dynamiques interactionnelles », Emmanuelle Rassart s’interroge sur l’impact des feedbacks en ligne, de la formulation des consignes et des interactions en présentiel pour soutenir la motivation des étudiants.

D’autres recherches sont en cours en dehors de l’ILV : deux étudiantes du master en français langue étrangère à l’UCLouvain consacrent leur mémoire à ce dispositif ; elles tentent d’en mesurer l’impact sur l’amélioration des compétences prosodiques des apprenants.

Publié le 15 mars 2021