Un travail de fin d'études doublement primé

Published on April 26, 2017

Durant leur travail de fin d’études, les étudiants donnent le meilleur d’eux-même en essayant de trouver une solution innovante au problème qui leur est posé.

Il existe une grande variété de travaux de fin d’études. Certains sont très appliqués et contribuent au développement de logiciels industriels. D’autres sont plus théoriques et visent à prouver certaines propriétés. La plupart des travaux que l’on proposent aux étudiants ont comme point de départ des problèmes de recherche auxquels les chercheurs de l’UCL sont confrontés.

Dans le cadre de leur travail, Mathieu Jadin et Gauthier Tihons sont partis d’un problème simple à expliquer, mais difficile à résoudre. Leur objectif était de sécuriser le protocole Multipath TCP. TCP est l’un des principaux protocoles utilisés sur Internet.

Depuis plusieurs années, les chercheurs de l’UCL développent une extension à ce protocole baptisée Multipath TCP qui permet notamment à un smartphone d’utiliser simultanément ses réseaux WiFi et cellulaire pour échanger des données. Avant le début du travail de Mathieu et Gauthier, quelques chercheurs avaient proposé des pistes sur la sécurisation de Multipath TCP, mais aucune d’entre elles n’a été vraiment explorée en détails.

Dans leur travail de fin d’études, intitulé Secure MultiPath TCP : design and implementation, Mathieu et Gauthier ont non seulement décrit en détails comment intégrer des mécanismes d’authentification et d’encryption dans Multipath TCP, mais en plus ils ont implémenté un prototype complètement fonctionnel de leur solution dans le noyau Linux. Connaissant la complexité d’une implémentation dans le noyau Linux, on ne peut que saluer le résultat qu’ils ont obtenu.

Peu après la présentation du mémoire en juin 2016, Mathieu et Gauthier ont extrait deux articles scientifiques qui résument les résultats principaux de leur mémoire. Le premier, qui porte le même type que leur mémoire, Secure MultiPath TCP : design and implementation sera présenté par Mathieu Jadin début mai 2017 à IEEE INFOCOM’17,  l’une des conférences scientifiques les plus sélectives dans le domaine des réseaux informatiques.

Cette année, 1395 articles ont été soumis par les meilleurs chercheurs du domaine et seuls 292 d’entre eux ont été acceptés.

Fin juin 2016, ce mémoire avait été sélectionné par l’IEEE Student Branch de l’UCL qui l’a recommandé à un concours européen.

Début juillet, Gauthier Tihons se rendra à Orhid en Macédoine pour y présenter l’article Securing Multipath TCP dans le cadre de l’IEEE R8 Student paper contest.