Jugements derniers. Neuf condamnés à mort exhumés des archives

Louvain-La-Neuve

  

Couverture

Directeur éditorial Jérôme De Brouwer, Xavier Rousseaux

À travers neuf récits, construits principalement sur la base des sources judiciaires, un groupe d'historiens racontent l’histoire de la justice pénale en Belgique du Moyen-Âge jusqu’au 20e siècle, dans sa manifestation ultime, la peine de mort.

Namur, Place Saint-Rémy, 1417. Jehenin monte sur l'échafaud et est décapité à l’épée. Nivelles, 1514. Guillaume y échappe, par la grâce de l’Empereur. Olne, sur la Grand-Place du village, 1758. Jean meurt sur le bûcher. Hermès y échappe. Il terminera ses jours dans une cellule. Anvers, sur la Grand-Place, 1804. Adrien est guillotiné. Bruxelles, sur la Grand-Place, 1807. Marie est guillotinée. Anvers, 1816. Michel est condamné à mort. Gracié, il échappe à la guillotine. Il fera vingt ans de fers. Bruxelles, sur la Grand-Place, 1843. Jean-Jacques est guillotiné. Mons, 1922. Armand est condamné à mort. Il est gracié. Mons, Tir communal, 1947. Le noyau de la « bande Chéron » est exécuté. Ils sont six à passer devant le peloton. Arthuria est graciée. Elle y échappe.

À travers neuf récits, construits principalement sur la base des sources judiciaires, un groupe d’historiens, issus de l’Université catholique de Louvain, de l’Université de Liège et de l’Université libre de Bruxelles, racontent l’histoire de la justice pénale en Belgique du Moyen-Âge jusqu’au 20e siècle, dans sa manifestation ultime, la peine de mort. Plongé dans l’exercice de la justice d’autrefois, le présent ouvrage permet également au lecteur d’accompagner les protagonistes dans le cours de leur vie quotidienne, dans leur environnement social et culturel, dans leur condition d’homme ou de femme.

Commander l'ouvrage

Publié le 20 février 2018