People

Affiliate Members

Affiliate members are the direct collaborators belonging and working at the PCLab currently

 

 

Emmanuelle Zech, Professeure, responsable du PCLab. Après un doctorat sur les effets de la verbalisation des émotions (2000) et un post-doctorat en partie réalisée au Center for the Study of Emotion and Attention (Univ. Florida, 2001-2002), elle est nommée professeure à l’UCLouvain en 2004. Elle développe ses recherches dans les divers axes détaillés dans l’onglet « Projets de recherche ». Elle développe ses enseignements dans les domaines de la relation d’aide, de la psychothérapie centrée sur la personne et expérientielle et du mourir et du deuil aux divers cycles de formation. Elle maintient une pratique de psychologue clinicienne-psychothérapeute au Centre de guidance de Louvain-la-Neuve.

 

Jochem Willemsen is professor of clinical psychology at UCLouvain. After completing his PhD on psychopathic personality features and affective disorders in prison detainees (supervised by professor Paul Verhaeghe) at Ghent University, he did postdoc research on the treatment of people with personality disorders and deviant sexuality. From 2014 to 2019, he was as a lecturer at the University of Essex (UK) where he developed his portfolio of teaching and research in psychoanalysis, psychotherapy and case study methodology. He co-founded the Single Case Archive (www.singlecasearchive.com), an online repository of published psychotherapy case studies. In 2019, he joined UCLouvain to teach clinical psychology and criminological psychology. His research focusses on psychotherapy processes, in which he often, but not exclusively, relies on qualitative methods. A particular point of interest is the use of the case study method to bridge the gap between research and practice in clinical psychology. Some of the research topics that interest him are the therapist factor in psychotherapy (what does the therapist contribute to effective treatment?), single case methodology (what is a good case study, what can we learn from a case study?) and the treatment of offenders (how do offenders engage in compulsory treatment?). He trained as a psychoanalytic psychotherapist and works in private practice.

 

 

Marie Géonet est Docteur en psychologie et psychothérapeute cognitivo-comportementaliste, spécialisée dans les prises en charge conjugales et sexologiques. Elle travaille en tant que chargée de cours invitée à la Faculté de Psychologie (UCL) et occupe actuellement la fonction de Présidente de l’Ecole des Sciences de la Famille et de la Sexualité. Elle est également chargée de cours à la Haute Ecole Léonard de Vinci et elle propose des consultations privées dans la région bruxelloise. Ses intérêts de recherche ciblent, d’une part, l’adaptation des couples à la maladie oncologique, tant au niveau relationnel que de la sexualité. D’autre part, elle s’implique également dans la recherche portant sur la thérapie centrée sur la personne, plus spécifiquement dans le cadre des suivis de couple.

 

 

Pierre Gérain est doctorant sur un fond du FNRS–FRESH (depuis le 1/10/2016). Il est diplômé en psychologie clinique et de la santé à l’UCL (2016). Pour son mémoire de master, il a étudié l’adaptation du système de valeurs chez les femmes touchées par un cancer du sein. Durant sa thèse, ses recherches se centrent sur l’impact sur la santé mentale et physique d’être aidant d’une personne touchée par un déficit d’autonomie. Convaincu que prendre soin d’un proche doit rester une expérience riche et positive, il cherche à mieux comprendre quels facteurs ont un impact négatif sur le parcours d’aidant. Une meilleure identification de ces facteurs pourrait permettre l’amélioration des initiatives mises en place pour soutenir les aidants dans leur rôle. Il mène actuellement une enquête sur le vécu des aidants : https://tinyurl.com/EnqueteAidantUCL

 

François Moors, Doctorant, Projet de thèse sur Les modes interpersonnels du thérapeute et du client en interaction dans la relation thérapeutique : leurs impacts sur la satisfaction du client, depuis 1/10/2011

 

 

Laetitia Schul-Martin, Doctorante, Projet de thèse sur Le deuil périnatal : Etude de l’impact et des rites de deuil (Perinatal grief : Study of the impact of rituals and practices), depuis 15/09/2014. Elle propose des consultations en psychothérapie centrée sur la personne et expérientielle à proximité de Louvain-la-Neuve. Elle porte un intérêt particulier aux capacités de résilience des personnes vivant des moments de vie difficiles (deuil périnatal, deuil d’un proche, burn-out, troubles anxieux, dépression, idées suicidaires, transition de vie).

 

 

Morgane Xhonneux est Doctorante et assistante à temps plein au sein de la faculté de Psychologie et des Sciences de la Famille (sexologie) (UCL) depuis le 15/09/17. Elle est diplômée en psychologie clinique depuis 2015 et en sexologie depuis 2017. Elle consulte également en tant que psychologue et sexologue indépendante dans le Brabant Wallon (Wavre et Louvain-La-Neuve). Ses recherches allient l’approche centrée sur la personne et le couple. Son projet de thèse porte sur les ruptures d’alliance thérapeutique au sein de la thérapie de couple. Plus précisément, sa question de recherche est : l’augmentation de la congruence et de la Considération Positive Inconditionnelle (CPI) chez le thérapeute centré sur la personne peuvent-elles être considérées comme un facteur de protection de ces ruptures ?

 

 Valérie Henry, Gestionnaire administrative du CU en PCPE

Etudiants de master en sciences psychologiques impliqués dans des mémoires de recherche : Valentina Arrano Duran, Ana Avramovic, Dorothée Baveye, Martin Canon, Laura Danloy, Philippine de Moffaerts, Alice Eskénazi, Alice Eykerman, Coralie Garcia, Louis Gerbaux, Sarah Louis, Tiffany Nauts, Sylvain Spies, Damien Vandersande, Gomez Aline Woine.

 

Guest speakers at the PCLab

Kossigan Kokou-Kpolou, Université de Picardie Jules Verne, Deuil et Cultures : Étude des facteurs de vulnérabilités associés, Jeudi 19 avril 2018

Alfonso Santarpia, Université Aix-Marseille, Les métaphores du corps entre psychothérapie, psychopathologie et psycho-oncologie, Mardi 22 mai 2018