Nouveau : Louvain4Space et Louvain4Migration

Publié le 11 janvier 2018

L’espace et les migrations : deux enjeux stratégiques autour desquels les chercheurs de l’UCL fédèrent leurs forces et expertises en créant le Louvain4Space et le Louvain4Migration.

Louvain4Space

La recherche spatiale à l’UCL est basée sur les expertises et capacités scientifiques dans de nombreux domaines tels que la planétologie, l’optique, les radiations, le radar, le lidar, l’observation de la Terre, les neurosciences, la modélisation et la mesure du canal de transmission terre-satellite, etc.

Un des objectifs de Louvain4Space est de regrouper les compétences spatiales et d’accroître la visibilité de l’UCL dans ce domaine, y incluant les trois Secteurs : celui des Sciences et Technologies (SST), des Sciences de la Santé (SSS) et des Sciences Humaines (SSH). Le nombre d’académiques et post-docs impliqués aujourd’hui à l’UCL atteint 79 membres et ne cesse de croître.

L’utilisation du cyclotron dans l’étude de la résistance des composants/matériaux aux radiations est certainement un atout majeur de l’UCL, car elle contribuera au développement des constellations de satellites à bas coût construits à base de COTS (Commercial Off-The-Shelf).

Mais la multidisciplinarité et transversalité est considérée comme essentielle également, ainsi que les contacts de l’UCL avec le monde industriel.

Il est bien connu que les retombées du spatial pour la société sont très importantes. En général, on dit que 1 Euro investi dans le spatial a une retombée de 6 Euros. Les recherches fondamentales et innovatrices du spatial ont également des retombées indirectes pour la société.

Louvain4Migration

L’UCL est reconnue pour son implication et l’expertise de ses centres en matière d’immigration. L’université s’est notamment fortement impliquée dans l’accueil des réfugiés.

Pas un jour ne se passe sans que les migrations ne posent des questions aux universités et à leurs chercheurs. L’actualité des flux mais aussi la meilleure maîtrise des outils permettant de les évaluer suscitent l’émergence de nouvelles problématiques à traiter mais aussi de méthodes d’analyse innovantes.

Les questions sont complexes et requièrent une expertise de qualité. Celle-ci s’appuie sur la recherche fondamentale mais aussi sur la recherche orientée ou appliquée. Le nombre d’appels à projet dans ce secteur va croissant, qu’ils émanent d’institutions publiques, privées ou d’ONG.

Le transfert des compétences en ces matières à l’Union européenne conjugué en amont aux initiatives des Nations Unies et en aval aux politiques nationales ont multiplié les lieux de décision et donc le besoin d’analyse.

Il existe aussi une demande importante d’information et de compréhension des enjeux de la part des étudiants mais aussi des acteurs de terrain, des médias, des décideurs ou encore du grand public.

La « crise des réfugiés »  a accentué cette tendance. Les réponses adoptées dans l’urgence, parfois aussitôt revues, renforcent la nécessité d’étudier les migrations de manière objective pour développer un discours scientifique rigoureux.

Cela implique une expertise disciplinaire aigue. Elle est développée à l’UCL dans plusieurs instituts et centres de recherche au travers de disciplines telle que la psychologie, sociale et clinique, la santé publique, la sociologie, l’anthropologie, la démographie, l’économie, le droit. Ces questions intéressent également les philosophes, les politologues, les historiens, les biologistes, les géographes, les médecins, et bien d’autres scientifiques. Les questions liées aux migrations traversent la recherche universitaire.

L’approche disciplinaire est importante mais elle n’est pas suffisante pour appréhender la complexité des problématiques liées aux migrations. Elle doit se doubler d’une approche interdisciplinaire. C’est dans ce contexte que les chercheurs de l’UCL fédèrent leurs forces et expertises en la matière en créant le Louvain4Migration.

Louvain4 : une réponse aux défis sociétaux d’aujourd’hui et de demain

Parce que les défis humains et environnementaux auxquels est confrontée la société sont complexes, l’UCL a lancé une initiative de recherche transversale : les Louvain4.

Le principe ? Rassembler des chercheurs d’horizons différents autour d’un même enjeu sociétal stratégique pour apporter des réponses concrètes aux grandes problématiques de notre époque. Une ambition : gommer les frontières entre les disciplines en vue de susciter la réflexion, le débat et les nouvelles collaborations.

Concrètement, l’initiative Louvain4 vise à mobiliser les chercheurs UCL qui souhaitent contribuer à la mise en œuvre de stratégies pour relever ces défis sociétaux. L’opportunité pour l’université de combiner plus que jamais ses missions en termes de recherche, d’enseignement et de services à la société.

Parmi les enjeux identifiés comme stratégiques à ce jour, on trouve par exemple :

Les atoutes de l'initiative Louvain4

  • une approche novatrice. La souplesse et l’ouverture qui caractérisent l’initiative Louvain4 nourrissent les échanges et les collaborations entre chercheurs, ce qui favorise le développement d’idées nouvelles et d’ambitions inédites
  • un degré de crédibilité élevé. Les Louvain4 fournissent aux chercheurs des arguments en termes de qualité de projet de recherche, de masse critique et de cohérence
  • une mutualisation des ressources. Le regroupement des ressources humaines et financières permet de mener des projets de recherche ambitieux
  • une visibilité accrue. Rassembler des chercheurs issus de différentes disciplines  au sein d’un label unique permet de mettre davantage en lumière les résultats de recherche obtenus et de favoriser la compréhension du rôle de ces équipes auprès du grand public

En savoir plus
www.uclouvain.be/louvain4
tel  +32 (0) 10 47 92 44
mail coordinateur-louvain4@uclouvain.be

La recherche dans la peau

Université complète présente sur 7 sites en Wallonie et à Bruxelles, l’UCL a la recherche inscrite dans son ADN. Avec 3600 chercheurs, 2000 doctorants, dont la moitié venant de l'étranger, et près de 1200 conventions de recherche signées par an, c’est l’un des moteurs de notre université.

Dans les trois secteurs où elle déploie ses activités, à savoir les sciences humaines et sociales, les sciences et technologies et les sciences de la santé, la recherche est poursuivie avec le même enthousiasme. L’interdisciplinarité y est cultivée par les échanges entre équipes de recherche et au travers de nombreux partenariats avec des institutions belges et étrangères.

L’excellence et la transversalité de la recherche à l’UCL sont aussi la garantie d’une offre de formation universitaire qui, au-delà de la transmission du savoir, ambitionne de contribuer activement à l’innovation et à promouvoir l’esprit critique. L’objectif ? Construire la société de demain, en étroite collaboration avec la société civile, les entreprises, le secteur public et les organismes internationaux.