Des archéologues belges découvrent un site remarquable en Crète

Louvain-La-Neuve

Une équipe de chercheurs, menée par le professeur Jan Driessen, a découvert en Crète la tombe intacte d'une femme de 25000 ans, munie d'un collier rarissime. Cette découverte permettra de mieux comprendre la société de l'époque.

Une importante équipe internationale et multidisciplinaire sous les auspices de l'École belge d'Athènes a découvert le dernier palais connu jusqu'à présent en Crète.

L'intérêt de ces fouilles est de comprendre l'importance de sites comme celui de Sissi. L'enjeu était de collecter le maximum d'informations sur les modes de vie et les fondements de la société crétoise sous l'ère minoenne puis mycénienne, deux civilisations qui ont été découvertes il y a moins de 150 ans.

Dans la sépulture, un collier de perles en or a été retrouvé mai aussi des épingles en os et en métal ainsi qu'un miroir en bronze. Tout laisse à penser que la défunte, qui était richement habillée, appartenait à un haut rang de la société. Cette découverte conforte l'importance du rôle des femmes dans la société minoenne: "Selon les données déjà récoltées, on suppose que les successions d'une génération à l'autre se faisaient de mères en filles. Autre détail, les femmes portaient des vêtements très élaborées alors que les hommes portaient des pagnes" rapporte le professeur.

En analysant l'ADN de la défunte et en comparant cette découverte à d'autres fouilles similaires, on en saura plus sur la société minoenne et ainsi comprendre comment elle est passée d'une société basée sur la collectivité à une société davantage tournée vers l'individu.

Et cela, grâce à la plus grande campagne de fouilles belge à l'étranger!

 

Article repris de Focus On Belgium : https://focusonbelgium.be/fr/culture/des-archeologues-belges-decouvrent-un-site-remarquable-en-crete

 

Publié le 24 janvier 2020