Ethique

Louvain-La-Neuve

  Pourquoi choisir l'éthique ?

Bandeau

L’éthique est la branche de la philosophie qui étudie les questions relatives à ce qui devrait être, moralement parlant. Plus précisément, l’éthique vise à définir, clarifier, systématiser les principes et les valeurs qui devraient guider la conduite des agents individuels ou collectifs (les individus, les Etats, les entreprises, les universités, etc.), ainsi qu’à déterminer leur validité. L’éthique permet ainsi de critiquer de manière argumentée les systèmes et les actions moralement problématiques ainsi que de déterminer les alternatives souhaitables. On distingue généralement trois subdivisions de l’éthique : la métaéthique, l’éthique normative et l’éthique appliquée. La métaéthique a pour objet les présuppositions, la nature et la signification des principes moraux. Les métaéthiciens s’intéressent à des questions telles que : peut-il y a voir des valeurs morales universellement valides ? L’éthique normative vise à déterminer et à défendre les règles et principes qui guident la conduite des agents individuels ou collectifs. Enfin, l’éthique appliquée a pour objet les questions morales controversées dans le débat public.

L’Ecole de Philosophie propose des enseignements sur les différents domaines de l’éthique. Elle porte tout particulièrement attention à la pertinence de ces enseignements pour les enjeux socio-politiques contemporains. Les cours couvrent également l’histoire de la philosophie morale (Aristote, Kant, l’utilitarisme…), dont la maîtrise est indispensable à la compréhension des théories contemporaines. Ses enseignements portent aussi sur la philosophie politique normative contemporaine (théories de la justice et de la démocratie) et la citoyenneté ; l’éthique sociale et plus particulièrement les questions relatives au travail (sens et valeur du travail, division du travail et du salariat, droit au travail, travail et reconnaissance, travail et genre); l’éthique économique et les théories de la justice ; la responsabilité sociale des acteurs de l’économie ; la bioéthique ; les concepts fondamentaux de l’éthique biomédicale, en lien avec les questions relatives à la procréation, à la fin de vie et aux politiques de santé; l’éthique de l’organisation des systèmes éducatifs (écoles, universités) et de la pratique des enseignants ; les questions normatives en sciences sociales, telles que celle de la neutralité du chercheur ; l’éthique intergénérationnelle et l’éthique environnementale; l’éthique de la robotique et des technologies de l’information et de la communication.

 

Pourquoi choisir l'éthique?

 

Nos programmes

 

Académiques

 

Mobilité internationale