Christel Hoolans, éditrice de mangas et de bandes dessinées

Louvain-La-Neuve

Christel

Hoolans

Diplômée en histoire en FIAL, Christel est la Directrice générale de la société Dargaud-Lombard, à Bruxelles. Tout en elle respire la passion et la motivation. Christel exerce un métier qui continue à la faire évoluer chaque jour, même après 23 ans. Découvrez son parcours.  

Christel n’est pas arrivée en histoire par hasard. Complètement perdue à la sortie de ses études secondaires, Christel a commencé par suivre une formation en néerlandais et en anglais pendant un an, le temps de réfléchir à ce qu’elle pourrait faire ensuite. Cela lui a laissé le temps de réfléchir et de rencontrer un conseiller en orientation qui lui a suggéré, après de nombreuses discussions, d’étudier quelque chose qui lui plaisait réellement, sans réfléchir au métier auquel cela menait. Elle a alors choisi l’histoire, sa matière préférée à l’école.

Christel n’était pas réellement convaincue. A l’époque, elle pensait qu’un étudiant en histoire devenait forcément professeur dans le secondaire. Une profession que Christel trouvait intéressante mais pas faite pour elle. Heureusement, son conseiller l’a détrompée en lui faisant découvrir tous les parcours professionnels possibles.

Une fois décidée, Christel s’est lancée pour quatre années d’études en histoire qui ont réellement façonné sa manière de penser. Un exemple ? Il y a trois ans, Christel a rejoint les éditions du Lombard comme directrice générale. Elle y a débarqué avec une idée en tête : « bien connaitre l’histoire de la maison Lombard pour respecter son passé et construire sur cette base patrimoniale forte ». Certains pensaient que les éditions du Lombard avaient du fait de sa longue histoire une image vieillie alors qu’en fait c’était un ancrage sur lequel il fallait travailler. Pour elle, il est essentiel de respecter son patrimoine, fondement des développements futurs. Un crédo qu’elle a appris en étudiant l’histoire. 

Une passion pour la bande dessinée comme moteur

Mais comment une étudiante en histoire s’est-elle retrouvée directrice générale de Dargaud-Lombard ? Tout simplement en suivant sa passion pour la bande dessinée. Non seulement Christel a appris à lire avec des bandes dessinées que son papa a toujours collectionnées. Mais elle est aussi de la génération du Club Dorothée. Goldorak, Albator, Capitaine Flam sont autant de dessins animés qui ont baigné son enfance. Elle a ainsi été plongée dans un monde qui l’a toujours fait rêver. Christel s’est construite autour de la culture belge et japonaise de la bande dessinée. 

Alors, son diplôme en poche, Christel a passé son agrégation tout en faisant une formation complémentaire en sciences du livre. Elle s’est spécialisée dans les trois sections : bibliothécaire, documentaliste et librairie. L’occasion pour elle de tester grâce à trois stages le métier qui la tentait le plus. 

Christel a d’abord réalisé un stage comme documentaliste au journal de 20h chez France 2 à Paris. Une expérience très enrichissante mais elle a vite compris qu’elle ne voulait pas y travailler tant l’ambiance était tendue. Ensuite, elle s’est rendue au Canada pendant 3 mois. Elle a travaillé à la Bibliothèque nationale du Québec. Elle a aussi monté une exposition sur la bande dessinée canadienne dans un centre culturel. Enfin, elle a terminé par le stage qui la faisait rêver aux éditions Dargaud Bénélux qu’elle n’a plus jamais quittées. 

La découverte du monde « magique » de l’édition de bandes dessinées

Le jour où elle a commencé à y travailler, elle a découvert un monde encore plus enrichissant que ce qu’elle avait pu imaginer. Après un stage d’observation fait de tâches en tous genres (café, photocopies, etc.), elle a été engagée comme assistante polyvalente car Kana allait être lancé et il manquait de mains. Personne ne voulait y travailler car les mangas étaient mal perçus à l’époque. Christel, elle, était enchantée. Très vite, elle a travaillé pour trois labels différents, le manga chez Kana, la bande dessinée chez Dargaud Bénélux et chez Blake et Mortimer. Elle est passée d’assistante de fabrication, à assistante éditoriale, puis directrice de collection, directrice éditoriale adjointe et enfin directrice générale chez Kana puis de la société Dargaud-Lombard à Bruxelles.

Ce qui la motive le plus, c’est la multiplicité des tâches. Pas une journée ne ressemble à l’autre. Aujourd’hui encore, elle continue d’apprendre et de découvrir de nouveaux domaines. Elle aime le côté humain de son travail et ses rencontres privilégiées avec les auteurs qu’elle accompagne. Elle continue de grandir en travaillant avec ses équipes sur lesquelles elle ne manque pas de s’appuyer. En 23 ans, Christel garde une passion intacte pour son métier.